• Fantasya World Online

    L'histoire Fantasya World Online

    Résumé à venir

     Chapitre 1 : Bienvenue dans FWO

    Luka est une jeune fille de taille moyenne aux longs cheveux dorés et aux yeux violets. Elle étudie dans une prestigieuse école du centre ville et vit seule dans une grande maison à 20minutes à pied de son école.

    -Luka ! Tu m'écoutes ?

    Luka regarde son amie Aki, une jeune fille de petite taille aux longs cheveux argents et aux yeux violets.

    -Désolée j'étais dans mes pensées

    -Comme d'habitude, je te demandais si tu avais fait tes recherches pour aujourd'hui ?

    -Ah Aki.... tu espères beaucoup de moi là, non j'ai joué jusqu'à 3H

    -C'est pas croyable mais qu'est ce que tu trouves à ces trucs ?

    -Pour commencer on n'est pas obligé de porter cet uniforme ; annonce Luka en montrant l'uniforme noir et rouge qu'elle porte ; pas de jupe rouge qu'on doit d'ailleurs porter en suivant des règles strictes, ni de chemise blanche bien repassée, ni de veste noire et surtout pas cette maudite cravate rouge.

    -Allons Luka, c'est pas la mort et puis nos journées de cours ne sont pas très longues

    -Ensuite le plaisir de tout ressentir, franchement tu es ton avatar c'est super, tu ressens les blessures sans les subir, la sensation de tenir mes épées, l'adrénaline des combats et en plus dans ces jeux tu rencontres plein d'autres joueurs supers et sans contrainte dans la vraie vie

    -Autrement dit, un paradis pour toi qui n'aimes pas trop les gens...

    -Oh Aki... t'es pas cool là... franchement tu devrais essayer, tu comprendrais. En tout cas, moi, je trouve que le vrai monde c'est celui que j'ai découvert dans FWO.

    Une sonnerie interrompt leur conversation, Aki et Luka rejoignent donc la salle de classe.

    À la fin de la journée, Luka et Aki vont acheter des takoyakis.

    -Aki je vais pas tarder à aller me connecter tu veux venir ?

    -Vraiment tu renonces jamais hein ?

    -Non ; répond Luka enthousiaste

    -Mais j'ai lu que ton avatar a ton vrai visage ; annonce Aki inquiète

    -Oh alors tu t'es renseignée ?! oui c'est vrai ! Mais avec les différents équipements tu peux facilement le cacher, donc ça dérange personne. Et puis c'est pas non plus la fin du monde puisque même si on a ton visage sans ton nom c'est un peu compliqué de te trouver, ça aide juste ceux qui veulent se rencontrer dans la vraie vie.

    -Je vois.... tu lâcheras pas l'affaire hein ?

    -Non ; répond catégoriquement Luka

    -Bon OK mais juste cette fois pour essayer

    -Super !

    Luka saute au cou de Aki puis elle se dirigent toutes les deux chez la première.

    Luka ouvre la porte de sa maison et entre suivie par Aki, elles enlèvent toutes deux leurs chaussures puis vont dans la salle de jeux de Luka.

    Cette dernière met en route la climatisation de la pièce avant de se tourner vers son amie :

    -Bon on va commencer par te configurer ton avatar, une fois que ce sera fait on ira dans le jeu pour que je puisse continuer de t'expliquer les bases et je te donnerais un cache visage, c'est pas super comme équipement mais au moins tu n'auras plus à t'inquiéter pour ton visage

    C'est avec le sourire que Luka allume l'ordinateur et lance son jeu, Fantasya World Online.

    -Bon maintenant que je t'ai créé ton compte on va te créer ton personnage, tiens met ce brassard

    Aki prend le brassard que lui tend Luka et le met, ce dernier se met à briller et Aki demande inquiète :

    -Euh Luka c'est normal ?

    -Oui ne t'en fais pas il est juste en train de scanner ton corps pour ton avatar une fois qu'il aura fini on choisira ton aptitude de combat et se sera bon pour le transfert

    -Le transfert ?

    -Voilà, le scan est fini, bon tu veux quelle aptitude ?

    Aki s'approche de l'écran et regarde les différentes aptitudes proposées avant de répondre :

    -Euh l'aptitude de soigneur a l'air bien

    -OK alors va pour ça et ça tombe bien y en a pas beaucoup dans le jeu comme c'est une aptitude qui demande principalement de jouer en équipe mais comme tu joueras avec moi tu n'auras pas de problème. Voilà je valide ton avatar et maintenant on va pouvoir se transférer

    Luka met également un brassard à son poignet après l'avoir connecté à l'ordinateur et dit :

    -Je vais y aller en première je programme ton transfert la minute suivante comme ça je serait là à t'attendre, à toute suite

    Luka disparaît de la salle, puis c'est le tour de Aki de disparaître.

    Aki ferme les yeux de stupeur depuis l'instant où le brassard s'était remis à briller jusqu'à ce que quelqu'un lui touche l'épaule

    -Re Aki ; sourit Luka au moment où son amie ouvrait les yeux

    -Qu'est ce qu'il s'est passé ? Tu as disparue d'un coup

    -Oui c'est le transfert j'avais oublié de te prévenir désolée mais regardes autour de toi

    Aki regarde son amie qui ne portait plus l'uniforme de leur école mais une jupe jusqu'aux genoux rouges, un haut débardeur retombant en style cape noir et gris assez décolleté, des bottes hautes noires, des gants longs noirs et surtout ses deux épées avant de tenter de bafouiller :

    -Mais.... qu'est ce que....

    -Bienvenue dans Fantasya World Online ou FWO, allez je te donne le cache visage avant de t'expliquer

    Aki ne comprenait pas tout ce qu'elle devait faire mais Luka l'aidait calmement, une fois le cache visage équipé Aki reprit l'observation des alentours, les deux amies ne se trouvaient plus dans la pièce avec les ordinateurs de chez Luka mais dans une ville où plusieurs personnes se promenaient normalement. Aki demande donc à Luka :

    -Tu peux m'expliquer ?

    -Bien sur, le brassard que je t'ai donné nous a téléporté ici, dans FWO

    -Mais c'est un jeu vidéo

    -Oui mais comme je te l'ai dit tout y est réel sauf les blessures et la mort, c'est un monde qui cumule la vraie vie et les jeux, viens on va sortir et changer de ville pour t'acheter un équipement, à la base je viens jamais ici, puisque c'est la ville de départ y a pas grand chose

    -Euh mais sans équipement je peux sortir ?

    -Aucun soucis je suis là

    Les deux amies sortent donc de la ville de départ et arrivent dans une plaine

    -Comme je suis au dessus du niveau 10 les monstres ne m'attaqueront pas mais s'ils t'attaquent je pourrais t'aider dans le combat et tu gagneras des niveaux, tu verras c'est super amusant

    Luka et Aki commencent donc à traverser la plaine en livrant beaucoup de combat que Luka finissait en une attaque avec son épée complètement noire. Arrivées à la ville suivante elles regardent le niveau de Aki qui venait de passer à 10. Enthousiaste, Luka enchaîne :

    -Bon nous voilà dans la ville fleurie, pour le moment on le voit pas mais y a des fleurs partout ici, les joueurs qui veulent jouer pour le plaisir d'avoir un couple virtuel viennent presque tous ici, c'est la 3e ville du jeu je nous ai épargné la 2e. Ces derniers temps elle est vachement déconseillée à cause d'une équipe qui t'attaque avant que tu n'y entre, bon on va te chercher cet équipement ?

    -Euh oui je te suis

    Les filles avancent tranquillement dans la ville fleurie, Aki admire l'organisation des parterres de fleurs et des maisons tout en suivant Luka qui avance d'un pas assuré.

    Luka s’arrête devant une maison avec un panneau disant « Forge de Fuji » et entre en fessant signe à Aki de la suivre. L'intérieur de cette maison est remplie d'armes et d'armures en tout genre, il y a également un comptoir et une porte à l'arrière. Quand elles entrent, une cloche accrochée au dessus de la porte sonne et un garçon de taille moyenne aux cheveux noirs et aux yeux marrons avec un bandeau rouge sur le front entre par la porte du fond et regarde les deux filles avant de dire :

    -Luka... tu es là pour ?

    -Une tenue pour mon amie, elle vient de commencer et est soigneuse

    -Et je présume que tu veux une tenue supérieure à son niveau

    -Allons Fuji je vois pas les choses comme ça c'est juste que j'aimerais qu'elle est de bonnes statistiques

    Fuji soupire et regarde dans un livre sur le comptoir avant de dire :

    -Regarde ça

    -OK ; Luka se place à coté de Fuji et regarde les différents articles qu'il lui propose ; ouais c'est super par contre pour le sceptre tu aurais pas quelque chose de plus large

    -Pv et Maana ?

    -Et les statistiques des joueurs aussi

    -Tu abuses toujours ma parole

    Luka sourit et regarde les différents sceptres que possède Fuji :

    -J'ai celui la et c'est tout dans tes contraintes je pense qu'il va falloir que vous alliez voir dans les villes supérieures pour avoir mieux

    -On fera avec ça pour le moment, après je pense que je te le ferais créer comme mes épées

    -Alors là je pourrais t'être plus utile

    -C'est sur, bon je prend tout ça et tu me fait la liste des ressources nécessaires pour le sceptre

    -OK, ça te ferras 1millions d'or

    -1millions ; hurle de surprise Aki qui était restée muette jusqu'à présent

    -C'est rien ; annonce Luka en payant ; et puis tu as dû voir qu'on gagnait pas mal avec les monstres

    -Euh.... ; hésite Aki qui n'arrive pas encore à comprendre toutes les commandes qu'elle possède

    -Attends je te montre mais avant prend l'équipement

    Aki accepte de nouveau l'échange et écoute attentivement les explications de Luka pendant que Fuji écrit la liste des ressources nécessaires à la création du sceptre que désire Luka

    -Alors là tu as ton or, tu vois tu as déjà 1 000 or et ça c'est que les monstres de tout à l'heure, moi je peux faire des monstres bien plus puissants et donc qui rapportent plus, le million que je viens de dépensé je le gagne en 30minutes de jeu

    Fuji les interrompt pour leur donner la liste et Luka et Aki sortent de la ville, une fois en dehors de la ville Aki équipe sa nouvelle tenue. Une jupe courte noire, un haut long à manches longues bleu retombant en cape, des gants blancs, des chaussettes montantes noires, des chaussures noires et un sceptre long avec pour tête un rubis rouge. Une fois Aki équipée, les deux amies partent vers la prochaine ville tout en discutant des commandes dont dispose Aki et en livrant, bien sûr, des combats déclenchés par elles-même étant donné que Aki avait atteint le niveau 10 avant la ville fleurie.

    -Regarde voici la ville des Chevaliers Rouges ; annonce Luka en montrant les murs de la ville

    -Des chevaliers Rouges ?

    -Oui, à la base c'était juste une ville parmi d'autres mais la guilde des Chevaliers Rouges s'y est installée

    -Oh, tu m'as déjà parlé d'eux si je me trompe pas

    -Oui ils voulaient me recruter mais j'avais refusé

    -Pourquoi ?

    -Parce que rejoindre une guilde ne m'intéresse absolument pas, je préfère jouer en solo et choisir quand je joue en équipe, être dans une guilde te donne plein de contraintes

    -Je commence à comprendre je crois

    Luka entre dans la ville avec Aki et regarde l'heure sur son menu de commande avant de dire irritée :

    -Merde, je vais être à la bourre, viens on va au portail de transfert

    Sans attendre de réponse Luka se met à courir dans la ville, Aki la suis surprise et lui demande dans leur course :

    -Mais pourquoi tu dois aller là bas ?

    -Rendez vous !

    -Quoi ?; hurle de surprise Aki avant de rentrer dans Luka qui s'est arrêtée devant un immense arc de cercle

    -Eh attention !

    -Désolée ; lui répond Aki en déséquipant le cache visage

    -Bah tu le retires ?

    -Oui il m’empêche de bien respirer quand tu me fais courir

    -Super idée donc je te disais que j'avais rendez vous, d'ailleurs il devrait pas tarder

    -Qui ?

    -Un joueur qui a commencé y a deux jours, je l'aide à monter de niveau pour qu'il puisse se débrouiller, et là il devrait venir avec un ami, ils ont fait les bases cette nuit normalement donc on devrait les voir arriver ici.

    À cet instant l'arc de cercle s'illumine de bleu et il y apparaît deux garçons de grande taille, le premier a les cheveux blonds ébouriffés et des mèches noires avec les yeux verts et est vêtu d'un pantalon noir, un haut blanc, des protections aux poignets vertes, une cape à manches mi-longues blanche au contour noir, des gants noirs, des chaussures noires et un arc noir avec des flèches à plumes vertes. Luka s'avance vers lui :

    -Salut Leif’, je vois que tu as réussi à voir Fuji pour ton arc

    -Salut Luka, oui il est vraiment super tu devras me dire comment tu l'as connu ; lui répond le blond avant de regarder Aki qui s'est rapprochée à son tour

    -Oh désolée ! Je te présente mon amie Aki, je suis enfin parvenue à la faire essayer, Aki je te présente Leiftan c'est le gars dont je te parlais tout à l'heure ; s'excuse Luka

    -Enchantée ; répond Aki surprise par le fait que Luka utilise son prénom pour la présenter à cet inconnu

    -Enchanté Aki, ne t'en fais pas c'est courant chez les joueurs d'utiliser son vrai prénom ; la rassure Leiftan

    -Alors c'est lui ton pote ? ; demande Luka en désignant le deuxième garçon qui est arrivé par le portail.

    Le deuxième garçon a les cheveux ébouriffés rouges et les yeux gris, il porte un pantalon noir, un haut rouge retombant un peu sur les cotés et des protections noires sur le torse, les épaules et les avants-bras, des bottes noires, une épée longue et un bouclier rectangulaire dans le dos.

    Leiftan regarde son ami avant de répondre :

    -Oui je vous présente Castiel les filles

    -T'es de la classe des chevaliers, c'est pas mal ; annonce Luka en observant Castiel

    -Luka.... ; soupire Aki

    -Oui ? Quoi ? Qu'est ce que j'ai fait encore ? ; boude Luka

    -C'est pas comme ça qu'on parle à quelqu'un lors d'une première rencontre, tu es exaspérante ; lui répond son amie

    -Oh non je la trouve plutôt soft aujourd'hui ; rigole Leiftan

    -Comment ça ? ; Aki surprise

    -La première fois que je l'ai vu j'étais en combat avec une équipe qui utilisait les nouveaux comme bouclier, elle s'est énervée et leur a dit qu'il devait avoir honte de mettre un archer en première ligne et elle m'a carrément invitée dans son groupe ; raconte Leiftan

    -Bon ça va... aller on a de la marche à faire comme Castiel et Aki ne peuvent pas se téléporter à la ville blanche ; coupe Luka en se dirigeant vers la sortie d'un pas décidé

    -On l'a fâché je crois ; chuchote Aki

    -Oh non pas ça elle va rester immobile face aux monstres ; s'inquiète Leiftan

    -Bah on se débrouillera ; annonce Castiel en passant le bras sur l'épaule de Leiftan

    Les 4joueurs sortent de la ville des Chevaliers Rouges et rejoignent la forêt d'à coté. Comme Leiftan s'y attendait, alors que les monstres attaquaient le groupe Luka restait immobile malgré les attaques qu'elle subissait, au bout du 5e combat Aki hurle :

    -Luka aide nous à la fin !

    -J'ai pas envie ; lui répond franchement Luka

    -S'il te plaît... ; la supplie Leiftan qui doit combattre avec sa dague

    -Arrêtez de la supplier franchement vous me fatiguez ; s'énerve Castiel qui ne peut que défendre ses deux compagnons de combat

    -Luka.... ; réessaie Aki en soignant les garçons

    Luka soupire puis regarde les monstres qui sont de plus en plus nombreux, elle pose sa main droite sur le pommeau blanc de l'épée accrochée à la gauche de sa taille et sa main gauche sur le pommeau noire de son épée accrochée dans son dos

    -Oh ça y est, regardez tout les deux ; annonce Leiftan en repoussant un des monstres

    Luka sort les deux épées en une fraction de seconde et découpe tous les monstres dans la seconde suivante puis elle range les deux épées en même temps que les monstres disparaissent

    -C'est.... incroyable ; réussit à dire Aki

    -T'as vu, elle est super forte ; s'enthousiasme Leiftan

    -Bah son niveau doit bien aider ; critique Castiel

    -C'est vrai ça ! Luka c'est quoi ton niveau ?; demande Aki

    -Laisse tomber, elle répond « C'est un secret », je comprend pas pourquoi mais c'est sa réponse ; répond Leiftan

    Luka sourit à la réponse de Leiftan et reprend sa route suivie par les trois autres, ils finissent par sortir de la forêt et voient la nouvelle ville

    -Voilà la ville blanche ; annonce Luka en entrant dans la ville

    -Ce jeu est vraiment super ; dit Aki

    -T'as vu ?! Quand je te disais que c'est magique, les sensations, les paysages ; s'enthousiasme Luka

    -Oui, oui, un vrai paradis ; répond Aki

    Leiftan sourit et Castiel regarde la ville sans s'intéresser à la conversation avant d’être surpris par Luka qui tape dans ses mains avant de déclarer :

    -Bon on verra plus tard pour te faire jouer souvent, je voulais vous faire faire le donjon de la ville...

    -Mais son niveau est trop haut ; s'inquiète Leiftan

    -Mais non ne t'en fais pas Leif ; le rassure Luka

    -Luka... sur la carte y a écrit niveau 50 or on est tout juste au niveau 20 ; annonce Aki

    -Eh bah c'est ce que je dis, c'est bon. Alors vous avez vos équipements et armes, pour les cristaux ça donne quoi ? ; demande Luka

    -J'ai 10 de téléportation, 2 de soin et 1 de maana ; répond Leiftan

    -10 téléportation, 5 soin et 3 maana ; lâche froidement Castiel

    -Euh.... alors... 20 de téléportation, 10 de soin et 10 de maana, enfin ce que tu m'as donné ; énumère Aki

    -Super alors on y va ; lance Luka en se dirigeant vers le donjon de la ville

    Luka ne laisse pas de protestations l'atteindre et entre dans le donjon avec ses camarades, dès le premier combat les trois débutants remarquent que leur niveau n'est pas suffisant pour ce donjon mais Luka ne s'arrête pas et continue d'avancer dans le donjon. Une fois devant la porte du boss Luka accorde à tout le monde une pause avant de continuer

    -Euh Luka je suis pas sur que ce soit une bonne idée de continuer ; essaie de faire remarquer Aki

    -Ne t'en fais je me charge du boss, allez on y va ; la rassure Luka en souriant

    Sans attendre Luka ouvre la porte du boss obligeant ses camarades à la rejoindre dans la salle en courant, une fois dans la salle Aki saute au bras de Leiftan et hurle en désignant une créature gigantesque ressemblant à un rat avec une carapace, des serres et des dents aiguisées :

    -Mais c'est quoi ça ?

    -Bah c'est le boss ; répond calmement Luka en sortant ses épées

    -On fait quoi ? ; demande Castiel après s'être placé devant les deux autres avec son bouclier

    -Rien ; lance Luka en attaquant le boss avec ses deux épées

    Les trois débutants ne pouvaient que regarder Luka tailler le boss à une vitesse surprenante. Le combat n'avait pas duré longtemps, en moins de 10 minutes Luka avait achevé le boss. Une fois ses épées rangées, elle demande :

    -Alors ces niveaux ?

    À cette question le groupe se rassemble pour voir les passages de niveau des trois nouveaux

    -Niveau 40 ?! ; s'exclame Aki

    -C'est super ; s'enthousiasme Leiftan

    Castiel ne dit rien et Luka accepte l'évacuation du donjon avec le sourire puis elle regarde l'heure avant de demander :

    -Vous avez prévu quelque chose pour le repas ?

    -Quoi ? Déjà ! Tu connais mes parents je dois rentrer ; Aki surprise

    -Pas de soucis, on se voit demain en cours

    -Attends tu vas pas te déconnecter je suis sure alors je ferme derrière moi mais comment je fais pour rejouer après moi ?

    -Ah Ah je t'ai converti, enfin t'as juste besoin d'un ordinateur et de télécharger le jeu sur internet, je t'envoie le lien et prend le brassard avec toi ; s'enthousiasme Luka

    -D'accord, alors à demain ; salut Aki avant de se déconnecter

    -Et vous ?

    -Non on n'a rien prévu on en parlait justement en vous rejoignant tout à l'heure ; répond Leiftan

    -Bah on peut trouver un endroit dans le jeu pour manger si vous voulez

    -On peut manger ici ? ; demande avec surprise Castiel.

    -Évidement puisqu'on est ici physiquement ; répond Luka

    -Pourquoi pas, ça pourrait être drôle ; décide Leiftan après avoir consulté Castiel

    -OK alors j'ai l'endroit parfait pour un premier repas dans FWO

    Luka emmène donc Castiel et Leiftan dans un restaurant de la ville blanche, où ils mangent avant de reprendre le jeu. Les garçons coupent le jeu à minuit et Luka se déconnecte qu'à 3H pour se coucher.

    Aki réapparaît dans la salle de jeux de Luka, elle regarde les écrans et le brassard encore à son poignet puis elle remarque l'heure et rentre chez elle en courant, elle fait ses devoirs avant de lancer le téléchargement de FWO et se couche.

     

    Chapitre 2 : Un rêve ou un cauchemar ?

     Le lendemain matin Luka rejoint Aki devant l'école et lui dit :

    -Tu sais quoi j'ai eu une note informative de FWO ce matin, comme on a atteint le million de joueurs faut se connecter à 17H pour avoir une surprise, faut qu'on y soit

    -Euh d'accord mais ce matin ?

    -à 2H, j'ai envoyer un mail à Leif et Castiel et ils vont se connecter on doit avoir accès à un donjon spécial ou un truc comme ça c'est super non ?

    -Euh si tu le dis, allez viens, d'abord on a cours

    Les cours ennuient Luka mais la journée passe rapidement et les deux amies rejoignent leur maison sans s'arrêter acheter de takoyakis. Aki mange un morceau avant de lancer son ordinateur et se connecte à 16H30, Luka arrive chez elle à 16H30 et se connecte. À 16h45 les deux amies sont dans FWO et attendent leurs compagnons qui arrivent à 16H55

    -Eh bah vous avez failli arriver en retard ; s'amuse Luka

    -Leif a voulu manger avant de se connecter ; soupire Castiel

    -Eh ! Toi aussi t'as mangé finalement

    -Ça va être l'heure ; annonce Aki

    Les 4camarades arrêtent de discuter et regarde leur menu

    17H, un message d'alerte apparaît sur les menus des joueurs connectés à FWO « aucune connexion n'est désormais possible » puis un message apparaît dans la messagerie des joueurs :

    « Chers joueurs et Chères joueuses,

    Vous êtes priés de vous rendre dans la demie heure dans une ville sans quoi vous serez déconnectés d'office.

    Le service administratif du jeu »

    -Bon on fait quoi en attendant ? ; demande Luka

    -On pourrait allez boire un thé ou un café ; propose Leiftan

    -Oui ça serait super et puis tu pourras répondre à nos questions Luka ; sourit Aki

    -De préférence un endroit avec peu de monde, ils sont trop bruyants aujourd'hui ; ajoute Castiel

    -OK va pour un café, de toute façon j'aime pas être en ville avec un événement exceptionnel ; conclut Luka en prenant une ruelle vide

    Au bout de 5minutes de marche les 4jeunes arrivent devant une terrasse de café vide. Luka fait signe aux autres de s'asseoir tandis qu'elle entre dans le café

    -Su ! T'es là ?

    -Luka ?! Ça alors ! ; s'enthousiasme une jeune fille aux courts cheveux noirs et aux yeux noirs portant une robe violette, de longues bottes noires et une veste courte noire.

    -Salut, je suis là avec une équipe tu crois que tu pourrais nous servir ?

    -C'est bien parce que c'est toi, tu sais que j'aime pas bosser avant un événement mais pour toi je veux bien faire un effort

    -Merci

    Luka ressort sur la terrasse suivie par Su

    -Oh mais c'est une vraie équipe que tu as là, bonjour je suis Su vous avez déjà une idée de ce que voulez ou je vous donne la carte ?

    -Oh euh... c'est possible d'avoir un thé vert ? ; demande Aki

    -Bien sur, j'ai fait beaucoup de recherches pour proposer à mes clients toutes les boissons japonaises ; sourit Su en écrivant la demande de Aki sur un calepin

    -Je prendrais un thé noir et lui un café ; commande Leiftan en montrant Castiel

    -OK je reviens tout de suite avec ça ; conclut Su en retournant à l'intérieur

    -Mais Luka tu commandes rien toi ? ; réagit Aki

    -Luka prend toujours la même chose quand elle vient ici ; annonce Su en revenant avec les boissons

    Su distribue les boissons avec précision puis s'installe à la table avec les autres et relance la conversation :

    -Alors vous allez tous participer à l'événement ?

    -Oui, mais à ce sujet Luka on peut avoir des précision ? ; demande Aki

    -.... ; Luka regarde Aki en buvant un peu de sa boisson

    -Mais qu'est ce que tu bois ? ; Aki en se penchant vers la tasse de Luka

    -C'est un café chocolat, j'ai eut beaucoup de mal à le réaliser ici mais j'y suis parvenue et je dois vous dire que je pense que c'est pour ça qu'elle vient dans mon café et pas un autre

    -Tu te trompes Su, ça fait longtemps que j'ai trouvé quels ingrédients tu utilises et ta recette, si je viens ici c'est pour le vide qu'on y trouve tout le temps

    -Luka.... ; soupire Aki

    -Café chocolat hein ; s'intéresse Castiel

    -C'est moins fort qu'un café mais ça en a un peu le goût ; sourit Luka en buvant son café chocolat

    -Oh intéressant je peux ? ; demande Castiel

    -Ouais si tu veux ; répond Luka en tendant sa tasse à Castiel

    Castiel boit dans la tasse de Luka pendant que cette dernière observe sa réaction, Aki et Leiftan sont surpris et Su boit de l'eau.

    -C'est pas mal ; annonce Castiel en rendant sa tasse à Luka

    -T'as vu ; sourit Luka

    -Bon tu nous parles des événements spéciaux maintenant ? ; demande Aki

    -Ouais.... alors les événements exceptionnels sont rares tu en a au mieux 3par an, noël-le nouvel an, pâques et l'anniversaire du jeu ce qui m'a d'ailleurs surprise pour cette fois parce qu'on est dans aucun de ces cas aujourd'hui. Enfin voilà, tous les joueurs reçoivent une invitation à une tranche horaire pour participer au jeu, on est sensé être connecté sur les grandes places pour avoir les infos de l'administrateur mais là ça n'a pas été le cas ce que je comprend pas non plus. Pour finir on a accès à un donjon ouvert pour l’occasion où une zone de chasse à xp améliorée, ça dépend en faite.

    Luka regarde l'heure avant de reprendre :

    -Je vous ai tout dit, on se retrouve dans 10minutes sur la place

    Sans attendre de réaction, Luka finit son café-chocolat et s'en va.

    Aki regarde les garçons puis demande à Su :

    -La place....

    -Ah oui quand on a l'habitude on ne fais plus trop attention, la place c'est là où se trouve le portail mais je suis surprise de Luka ; répond Su avec le sourire

    -Pourquoi ? ; lance Castiel

    -Luka a dit que la place sera pleine de monde, et Luka a toujours eut horreur du monde ; réfléchie à voix haute Aki

    -On peut lui proposer de se rejoindre ailleurs ; propose Leiftan

    -Elle ne voudra pas, elle est trop têtue pour ça ; soupire Aki

    -On verra sur place au pire on ira ailleurs ; conclut Castiel en buvant de son café.

    Leiftan regarde Castiel surpris et amusé avant de finir son thé, quand il ne leur reste plus que 5minutes avant la demie, les 3amis rejoignent la place du portail. Une fois sur la place, ils cherchent Luka du regard.

    Après avoir quitté son équipe Luka rejoint la place qui commence à se remplir de monde, après avoir regarder les alentours elle décide d'aller sur un toit qui donne sur la place et s'y installe peu de temps avant que de grandes quantités de joueurs n'arrivent

    -Vous la voyez ? ; demande Aki inquiète

    -Là-haut ; annonce Castiel en montrant le toit où Luka s'est réfugiée.

    -Bon sang c'est pas vrai comment elle est montée là haut encore ?! ; soupire Aki en regardant Luka

    -Bah au moins elle n'aura pas de problème avec le nombre de joueurs ; sourit Leiftan

    -Oui je sais mais c'est pas la première fois qu'elle fait ça.... même dans la vraie vie elle fait des trucs comme ça ; lâche Aki

    Avant que Leiftan ne puisse rassurer Aki un étrange bruit retenti dans la place, les 3jeunes se tournent vers le portail tandis que Luka regarde le monde présent en bas.

    La luminosité de la place diminue et un hologramme apparaît devant le portail. Luka se redresse surprise tandis que les 3autres attendent calmement. L'hologramme prend l'apparence d'un homme et sa voix résonne sur toutes les places du monde de FWO :

    -Très chers joueurs et très chères joueuses, je suis Dosan Eichiro l'un des concepteurs de Fantasya World Online. Vous avez reçu hier une invitation à cet événement et vous étiez 10milles joueurs à vous être connectés à 17H, vous aviez ensuite une demie heure pour rejoindre une des 200 villes et tout les joueurs qui n'ont pas rempli cette conditions on été déconnectés avec l'impossibilité de se reconnecter. Vous êtes à présent 3milles encore connectés et j'ai l'honneur de vous annoncer que vous êtes à présent dans l'incapacité de vous déconnecter. Comme le système de connexion de ce jeu vous transfert ici, j'ai effectuer quelques réglages pour que vous puissiez vraiment vous y intégrer, je vais donc vous envoyer dans une note explicative les différentes améliorations du jeu.

    La surprise avait paralysée les joueurs et aucun d'eux n'avaient bougé quand l'hologramme avait commencé à disparaître. Quand les premiers réagissent il était déjà trop tard. Le message que M. Dosan avait annoncé arrivait tandis que les joueurs sur la place commençaient à s'agiter, Leiftan et Castiel font reculer Aki jusqu'au bâtiment où Luka s'était réfugiée avant le début de toute cette histoire et s'assurent que personne ne les agresse.

    Luka regarde sa messagerie et voit le message, elle cherche du regard son équipe et l'aperçoit au pied du bâtiment et leur cri :

    -Eh monter ici, ça risque de bientôt dégénérer.

    Castiel regarde Luka puis Aki et Leiftan qui dit :

    -Je commence, on la monte ensemble

    -OK

    Leiftan commence à escalader le mur de la maison et s’arrête au milieu du bâtiment, Castiel attrape Aki et aide Leiftan à la hisser jusqu'à lui. Tandis que Castiel commence à escalader à son tour la maison, Leiftan aide Luka à finir de monter Aki qui n'avait pas bougée depuis l'annonce de l'impossibilité de se déconnecter. Une fois Aki sur le toit avec Luka il ne fallut pas longtemps à Leiftan et Castiel pour les rejoindre.

    Luka essaye de ramener Aki au moment présent sans trop y parvenir. Leiftan essaye à son tour puisque Luka commençait à s'énerver et Castiel essaye de détendre Luka.

    Au bout d'un quart d'heure Aki n'était toujours pas revenue à elle, Luka attrape Aki par le bras et la gifle, Aki revient à elle et lui rend sa gifle trois fois plus fort. Luka finit assise sur le toit tandis que Aki prend conscience de tout ce qui l'entoure.

    Leiftan s'assure que Aki ne panique pas trop tandis que Castiel reste près de Luka qui a du mal à se remettre de la gifle de Aki.

    -Il faut ouvrir le message... ; commence Luka en essayant de se redresser pour ouvrir le message.

    -Je m'en occupe ; annonce Castiel en l'aidant à se relever

    Aki se retourne vers Luka et Castiel et se précipite près de son amie

    -Luka, désolée... vraiment...

    -Ne t'en fais pas, ça va

    -Bon je lis le message ; annonce Castiel

    Leiftan rejoint les 3autres, il s'assoit à coté de Aki tandis que Luka se laisse tomber sur Castiel qui est un genou à terre

    -Alors « Chers joueurs et Chères joueuses, jusqu'à maintenant vous étiez dans un jeu, à présent c'est votre vraie vie, pour cela j'ai aménagé tout ce qui touchait à vos sensations, à partir de maintenant vous allez ressentir les blessures et elles ne disparaîtrons pas immédiatement après qu'elles vous aient été infligées, il vous faudra soit les guérir à l'aide d'un guérisseur soit gagner votre combat pour qu'elles disparaissent. De plus toute mort dans FWO sera permanente puisque vous êtes réellement ici, la raison ? C'est simple, le système qui restaurait votre avatar au dernier portail que vous avez franchi à été désactivé. De plus, toute restauration de votre vie dans une des rares églises aura des conséquences. L'administrateur. » franchement j'ai pas compris grand chose et vous ?

    -Je comprend mieux pourquoi la gifle de Aki m'a fait aussi mal, on va aller chez Su je vais tout vous expliquer

    -Oui et je pense que ce sera mieux qu'ici ; approuve Leiftan

    Castiel aide Luka à se lever pendant que Leiftan aide Aki à descendre du toit. Comme Luka a du mal à tenir debout, Castiel la fait grimper sur son dos pour la descendre. Une fois tout le monde en bas ils se dirigent tous les 4 vers le restaurant de Su, bien entendu Castiel porte toujours Luka.

    Une fois devant le restaurant, Su arrive à la porte et les invite à entrer rapidement, dès qu'ils sont à l'intérieur Su referme la porte et ferme les stores.

    -Vous allez bien ? J'ai lu le message alors j'imagine que ça devait être la pagaille là bas

    -Ne t'en fais pas Su, on était en hauteur ; lui répond Luka en se tenant debout grâce à Castiel

    -Viens t'asseoir, ça a du être dur pour toi ; s'inquiète Su

    -Tu sais le plus dur c'est la gifle que m'a mise Aki

    -Hein ?

    -J'ai eu une absence quand on a appris qu'on était coincé ici et Luka n'a rien trouvé d'autre que de me gifler pour me ramener mais j'ai toujours eu la mauvaise habitude de rendre la gifle en plus fort....

    -Oh... je te fais un chocolat-café ça va t'aider

    Su rejoins le bar où elle commence sa préparation pendant que Luka se remet. Aki et Leiftan rejoignent Su au bar et Aki commence :

    -Tu sais que c'est pas que la gifle pas vrai ?

    -Comment ça ? ; demande Leiftan

    -Oui Luka est souvent revenue dans cet état à l'annonce d'un événement spécial... c'est le monde rassemblé qui la met dans cet état mais ne t'en fais pas je vais l'aider à se remettre ; la rassure Su

    Une fois le café-chocolat terminé, Su l'amène à Luka et retourne derrière le bar préparer des boissons pour le monde. Une fois que tout le monde a sa boisson, ils s'assoient à la table de Luka et attendent en silence. Après quelques gorgées de son café-chocolat Luka se lance :

    -Je vais tout vous raconter sur FWO donc ça peut prendre un petit moment. Allez je commence, FWO a été créé par deux frères, Eichiro et Fumio Dosan, ils voulaient un jeu où les joueurs pourraient se créer une autre vie et eux les premiers. D'après les informations que j'ai trouvé sur eux, ils n'ont pas eu une enfance très joyeuse et ce jeu serait leur solution pour échapper à l'enfer de leur vie, ils auraient rêvés du jour du lancement de FWO pendant des années. Collège, lycée, fac, ils ont apparemment dessiné tout le jeu et fait leurs études dans le but de la finalisation de FWO. Tout le jeu reposait sur la version Bêta, si elle échouait, leur rêve s'écroulait. Par chance tout les joueurs qui ont eu accès à la version Bêta ont aimé le jeu et surtout la base qu'est le transfert. Y a vraiment rien de mieux franchement, tu n'es plus dans la réalité, ce monde est une autre réalité où tu peux réécrire ta vie. Personne n'a été surpris de voir le jeu sortir l'année suivante, cependant contrairement aux autres jeux en ligne les joueurs de la version Bêta ont eu une surprise, leurs caractéristiques n'avaient pas été supprimées et ils avaient le choix entre les réinitialisées ou les gardées. Apparemment c'était un cadeau des administrateurs, la plupart des Bêta-testeurs les ont gardées bien évidemment et le jeu s'en est trouvé déséquilibré, Fumio et Eichiro ont eu un conflit à ce sujet et leur collaboration aurait pris un choc mais FWO n'a rien subit donc nombreux sont les joueurs qui doutent de cette information.

    Luka s’arrête de parler et regarde ses interlocuteurs qui assimilent facilement ses propos, Su se lève en disant :

    -Je nous refait des boissons

    -Tu en sais des choses sur ce jeu décidément ; marmonne Aki en regardant Su revenir avec de nouvelles boissons

    Après que Su est distribuée les boissons, Luka reprend :

    -Donc, après ce désaccord présumé, les Bêta-testeurs s'attendaient à perdre leurs caractéristiques mais rien ne s'est produit. Jusqu'au jour où un des Bêta-testeurs a demandé aux joueurs que si d'autres joueurs de la version Bêta était intéressés par le fait de voir les modifications instaurées au niveau 50 du donjon principal, ils pouvaient le contacter pour former une équipe, les nouveaux n'étaient pas admis, il fallait d'ailleurs prouver qu'on était bien un Bêta-testeur et l'écart entre les joueurs s'est accentués. Une fois le recrutement terminé, les joueurs Bêta ont voulu créer les groupes mais le système d'invitation dans le groupe a échoué, plusieurs joueurs ont paniqués à cette nouvelles et des tests du système ont été menés par les joueurs eux même, il en est ressorti que les Bêta-testeurs ne pouvaient pas former de groupe avec d'autres Bêta-testeurs mais que sinon le système ne présentait aucun défaut. Les joueurs ont conclus qu'il s'agissait d'une pénalité pour les Bêta-testeurs qui avaient gardés leurs caractéristiques de la version Bêta.

    -Mais c'est injuste ; se lamente Aki

    -C'est pas faux il se peut que certains Bêta-testeurs étaient amis et ils sont donc dans l'impossibilité de jouer ensemble ? ; demande Leiftan

    -Oui c'est bien ça, cette pénalité a permis d'avantager les autres joueurs puisque de cette façon les Bêta-testeurs étaient obligés de jouer avec des nouveaux ou des Bêta-testeurs ayant renoncés à leurs caractéristiques.

    -Ça parait correct, mais ils ont trouvés une solution pas vrai ? ; approuve Castiel

    -Exactement, dans la zone 100 se trouve une autre ville gouvernée par une guilde « Les Grands Chevaliers » cette guilde est réservée aux Bêta-testeurs même ceux ayant renoncés à leurs caractéristiques. Il faut savoir que malgré l'impossibilité des Bêta-testeurs à jouer entre eux, les autres ne leurs ont pas pardonnés et à cause de cela les Bêta-testeurs sont vu comme des tricheurs ou des privilégiés de l'administration. Il n'ont donc que deux solutions pour jouer en groupe, la première est de cacher leur véritable identité et la deuxième d'intégrer une guilde avec d'autres Bêta-testeurs puisque les membres d'une même guilde peuvent jouer ensemble sans problème. Comme la plupart des Bêta-testeurs avaient voulu participer à l'expédition dans le donjon principal, ils étaient déjà repérés par les autres et donc il ne leur restait plus que la solution de la guilde.

    Luka s'arrête à nouveau pour laisser ses compagnons accepter la situation des Bêta-testeurs. Su retourne faire des boissons et revient rapidement avec. Aki demande donc :

    -Quel est le lien avec ce qui se passe aujourd'hui ?

    -Après cette histoire les Bêta-testeurs ont commencés à dominer le jeu, l'administration devait agir mais elle n'a rien fait. Les nouveaux joueurs en étaient bien entendu mécontents et ont contacté l'administration mais ils n'ont pas eu de réponse. Quelques temps plus tard Eichiro a envoyé un message à tous les joueurs. « Chers joueurs et Chères joueuses,

    L'administration devant faire face à la perte de l'administrateur Fumio, elle est dans l'incapacité de répondre à votre problème.

    Veillez m'en excuser mais je dois vous laissez gérer cette crise seuls

    Dosan Eichiro » Ce message a fait beaucoup de mécontents et de nombreux joueurs ont arrêté FWO puis une guilde a fait son apparition pour rétablir un équilibre entre Bêta-testeurs et les autres joueurs

    -Les Grands Chevaliers ? ; s'enthousiasme Aki

    -Non, mais laisse moi raconter..... ; soupire Luka ; Bon la guilde qui a fait son apparition est la guilde « Masayoshi », des rumeurs sont survenues comme quoi cette guilde serait liée à l'administration mais rien n'a été prouvé, juste que le meneur porterait le pseudo de Fumio. Bien entendu j'ai fait des recherches et apparemment Fumio Dosan aurait été porté disparu avant d'être déclaré mort plusieurs mois après. Masayoshi ne recrute pas ouvertement, elle accepte tous ceux qui veulent la rejoindre quelque soit leur niveau et qu'ils soit Bêta-testeurs ou non, ainsi les différents entre les deux sortes de joueurs se sont un peu apaisés. Voilà c'est l'histoire de FWO. Maintenant le lien avec les circonstances d'aujourd'hui c'est qu'au début de la version Bêta, Fumio et Eichiro Dosan jouaient également. Eichiro parlait de vivre ici, Fumio était la raison de Eichiro, la personne qui l’empêchait de faire de FWO une prison pour les joueurs. Aujourd'hui Fumio n'est plus, Eichiro attendait que le nombre de joueurs atteigne le million avant de lancer son opération, en fessant croire à un événement spécial il s'assurait un grand nombre de connexion en même temps et donc il créait le monde qu'il désirait voir depuis des années. Il ne fait donc aucun doute qu'il est présent dans FWO mais je doute qu'on puisse le trouver facilement.

    -Je comprend mieux... ; articule difficilement Aki

    -Je continue, comme il veut un vrai monde il est normal qu'on ressente tout comme dans la vraie vie et que la mort ne soit plus quelque chose d’éphémère

    -Donc à partir de maintenant on va souffrir des blessures des combats et si on meurt c'est définitif ? ; s'assure Leiftan

    -Oui, mais ce n'est pas tout, dans la vraie vie aucune blessure ne disparaît en une seconde donc ici non plus, pour ne plus les avoir il faudra se faire soigner pour ça il y a les guérisseurs comme Aki ou les potions qui coûtent chères. Mais comme il y a toujours le système de combat, les vainqueurs reçoivent une récompense, la disparition de leurs blessures

    -Ça paraît logique ; confirme Castiel

    -Enfin FWO possède un système extraordinaire, aussi puissant que les joueurs guérisseurs, les églises ! Il ne doit y en avoir qu'une dizaine dans tout le jeu et pour y accéder il faut remplir certaines conditions, la pénalité de conséquences si on les utiles est sûrement pour équilibrer un peu le jeu du moins c'est ce que je pense. Je ne fais pas partie de l'administration donc tout ce que je dis n'est que des suppositions mais je ne vois pas d'autres explications et j'ai pas mal étudié Fumio et Eichiro Dosan donc je pense que j'ai raison mais si vous voyez les choses autrement je ne vous en tiendrais pas rigueur.

    -Dis Luka ? Tu crois que Masayoshi va réagir ? ; demande Su

    -Probablement, ce Fumio est très à l'écoute des joueurs, je pense pas faire erreur en disant que dans peu de temps on va voir des annonces partout disant que la guilde ouvre ses portes à tous ceux cherchant un endroit sécurisant.

    Luka finit son café-chocolat calmement tandis que Leiftan et Castiel discutent tout les deux dans leur coin, Su nettoie le bar sans faire très attention et Aki regarde Luka avant de hurler les larmes aux yeux :

    -Et ça te fais rien !? On est coincé ici bon sang !

    Luka regarde Aki surprise pendant que Su regarde le sol tristement et que Leiftan et Castiel arrêtent de discuter. Luka finit par répondre avec le sourire :

    -Non j'ai toujours rêvée d'être ici définitivement, me déconnecter m'a toujours beaucoup coûté mais maintenant je n'ai plus de raison d'être mal

    La réponse de Luka a choqué tout le monde, Leiftan est le premier à reparler :

    -Tu ne vas pas rejoindre Masayoshi ?

    -Bien sur que non je suis enfin libre c'est pas pour être embarquée dans une guilde et gérer les plus petits

    -Tout ça c'est ta faute.... ; commence à pleurer Aki

    -Pardon ?

    -C'est de ta faute, si tu n'avais pas insisté pour que je joue aussi à ce fichu jeu je serais pas coincée ici moi ! Et maintenant tu me dis que c'est super ?! Tu réalises qu'avec ça on ne peut pas aller en cours demain, et nos parents ils vont faire quoi si on disparaît ?!

    Aki pleure et hurle sur Luka qui prend seulement conscience que tout le monde ne vois pas cette nouvelle comme une chance. Elle regarde les trois autres à tour de rôle et remarque leurs visages inquiets. Elle finit par se lever et dire :

    -Restez en ville quelques jours, Masayoshi viendra dans toutes les villes alors essayez de rester près du portail et rejoignez cette guilde.

    -Et toi ? ; demande Leiftan en la regardant débarrasser sa tasse

    -Nos chemins se séparent ici, Aki hait moi si ça peut t'aider à survivre ici, Leiftan désolée je ne tiendrais pas ma promesse

    Luka ouvre la porte et sort en disant « Adieu » à ses anciens compagnons.

    Une fois dehors elle envoie un message à Fuji

    « Fuji, j'aimerais que tu te rendes à la ville blanche chez Su, il y a trois jeunes joueurs qui auraient besoin de Masayoshi. Luka »

    Luka prend le portail pour accéder à la ville du niveau 150, et une fois arrivée elle regarde sa messagerie où se trouve déjà la réponse de Fuji

    « Justement, les Bêta-testeurs de la guilde sont convoqués par Fumio, je vais voir tes jeunes tout de suite après, et toi ? Tu nous rejoins pas avec ton amie ? »

    Luka lui répond immédiatement

    « Aki est restée avec Leiftan et Castiel, moi je n'ai pas l'intention de rejoindre une guilde et je pense que Aki ne veut plus me voir donc je te les confie, prend soin d'eux »

    Alors que les joueurs présents dans la ville restent immobiles en attendant des nouvelles, Luka rejoins l'extérieur et observe les alentours vide de monde. Contrairement aux autres joueurs qui ont décidés de rester à l'abri des villes, Luka commence la chasse aux monstres à l'extérieur.

    Du coté de Aki, Leiftan, Su et Castiel l'ambiance est pesante. Aki pleure et Leiftan ne parvient pas à la réconforter. Castiel reste près de son ami sans rien dire tandis que Su s'est assise près du bar et regarde toujours le sol tristement.

     

    Chapitre 3 : Masayoshi

     Fuji entre dans le bâtiment principal de la guilde et rejoint les autres Bêta-testeurs membres. Quelques instants plus tard arrive un homme de taille moyenne aux cheveux bleus et aux yeux noirs portant une armure argentée et une grande épée rouge. Fuji va le voir directement pour lui parler :

    -Fumio, j'ai été contacté par une amie et elle me demandait d'aller chercher des jeunes très inquiets étant donné les circonstances

    -Je vois, je voulais justement vous assignez la tache de trouver les joueurs qui avaient besoin d'aide et de les inviter à nous rejoindre, tiens prend ces potions et va y. Juste où vas tu ?

    -Ils sont dans la ville blanche, tu veux que je m'occupe de cette ville ?

    -Oui fait ça, je t'enverrais un message pour te dire quelles seront les autres villes que je t'aurais chargé d'inspecter.

    -Bien j'y vais tout de suite alors

    Fuji prend les potions que lui donne Fumio et rejoint le portail de la ville pour rejoindre la ville blanche, une fois sur place il fonce chez Su sans regarder autour de lui. Une fois devant le restaurant Fuji toque à la porte et attend. Su vient lui ouvrir et le regarde surprise

    -Fuji ?! Mais qu'est ce que tu...., c'est Luka qui t'envoie c'est ça ?

    -Oui elle m'a dit que je pouvais trouver Aki, Leiftan et Castiel chez toi

    -Entres

    Su s'écarte de la porte pour permettre à Fuji d'entrer et referme derrière lui. Castiel regarde le nouvel arrivant tandis que Leiftan parvient enfin à calmer Aki. Fuji va s’asseoir en face des trois amis et attend.

    Aki essuie ses yeux et regarde Fuji

    -Fuji ?

    -Salut Aki

    -Qu'est ce que tu fais là ?

    -Je suis de passage dans la ville, j’appartiens à Masayoshi et je suis assigné à cette ville

    -Tu es venu recruter pour ta guilde c'est ça ? ; demande froidement Castiel

    -Non je suis venu proposer l'aide de Masayoshi aux nouveaux qui se retrouvent coincés ici

    -Alors pourquoi avoir choisi un café fermé ? ; questionne Leiftan

    -Je venais reproposer l'invitation à rejoindre la guilde à Su et je dois avouer que Luka m'a demandé de venir vous proposer notre aide.

    -Tu as vu Luka ! ; s'exclame Aki en se levant

    -Non, elle m'a envoyé un message, apparemment ça ne va pas fort entre elle et toi mais elle veut pas te laisser seule ici donc me voilà.

    Comme personne ne répondait à l'invitation de Fuji, il déclare :

    -Je dois faire le tour de la ville donc je vous laisse réfléchir pendant ce temps là

    -Comment tu l'as connu ? ; demande Leiftan

    -Qui ? Luka ? ; questionne Fuji

    -Oui, enfin je devrais dire vous puisque tu sembles aussi connaître Su, je présume que c'est pas une histoire de hasard ; répond Leiftan

    Fuji regarde Su interrogateur

    -Je pense qu'ils peuvent savoir de toute façon ils s'en rendront vite compte ; annonce Su

    -OK... ; soupire Fuji ; je suis un Bêta-testeur comme Su, dans la version Bêta on jouait ensemble. À l'époque on ne cherchait pas trop pour faire des équipes si on croisait un joueur solo on l'invitait. Aujourd'hui c'est vraiment compliqué.

    -Donc tous les Bêta-testeurs se connaissent ? ; demande Leiftan

    -Oui, ou du moins ils savent se reconnaître à l'avance grâce aux connaissances qu'on a obtenu avec le forum administrateur ; répond Su

    -Le forum administrateur ? ; questionne Aki

    -C'est un forum qui existait durant la version Bêta pour informer les milles joueurs de l'avancée du test ; explique Fuji ; connaître les 999 autres joueurs n'est pas évident mais comme on jouait simplement on pouvait facilement en connaître 500 et chacun en connaissait d'autres. Le forum avait été mit en place par l'administration et était géré par Fumio Dosan, on pouvait y trouver l'avancée de chaque joueur. Leur niveau n'était pas indiqué mais on savait leurs caractéristiques de combat, leurs nom et surtout les exploits réalisés.

    -D'ailleurs ça s'est vite transformé en fiche informative par joueur ; ajoute Su

    -D'accord, on a compris, on peut reprendre l'histoire maintenant ?! ; s'impatiente Castiel

    -Bien sur ; déclare Fuji ; donc un jour, avec Su, on est allé dans la forêt du niveau 50 et on a croisé une fille qui dormait contre un arbre. Faut avouer qu'on a paniqué, elle pouvait se faire attaquer à tout moment alors on la réveillée

    -Oui et sa réaction nous avait vraiment surprise

    -C'est sur c'était pas tous les jours qu'on rencontrait un joueur comme elle.

    -Oui quand on lui a dit que c'était dangereux de dormir en dehors d'une ville elle nous a répondu « Mais bien sur que non, regardez autour de vous »

    -Elle avait pas vraiment tord il y avait pas le moindre signe de monstres dans les parages. Enfin bref, comme elle était seule on lui a proposé de se joindre à nous et c'est ainsi qu'on a rencontré Luka

    -Luka jouait à la version Bêta ! ; s'exclame Aki

    -Oui et elle y passait beaucoup de temps ; répond Su ; elle a joué durant les 15jours de noël et encore plus durant les vacances d’août

    -N’oublies pas les 3semaines entre mars et avril ; soupire Fuji ; Bon, on l'a rencontré durant janvier et son nom me disait quelque chose. On avait passé la journée à jouer puis le soir on s'est séparé. Comme son nom me dérangeait je suis allé sur le forum chercher des infos et mes doutes se sont confirmés. Alors la fiche disait « Luka la ténébreuse, épéiste, joueur numéro 1, donjons des paliers 100 et inférieur complétés ». Je n'avais pas enregistré son nom puisque je ne l'avait jamais rencontré contrairement à Logi.

    -A qui ? ; demande Aki

    -Logi le multijoueur, joueur numéro 2, épéiste, il avait déjà effectué les donjons des paliers 99 et inférieur mais contrairement à Luka il jouait en équipe donc son rang était bien sur inférieur à celui de Luka ; énumère Su

    -Leurs noms apparaissaient très souvent sur le forum, ils étaient très populaires ; conclut Fuji

    -Luka était super à ce point ?! ; dit Aki surprise

    -Oui et même si le forum administrateur n'existe plus je suis sur que c'est toujours le cas aujourd'hui ; répond Su ; sinon Masayoshi n'insisterait pas autant pour qu'elle les rejoigne

    -Tu n'as pas tord, Fumio aimerait vraiment avoir les numéros 1 et 2 de la version Bêta. Donc il ne manque que Luka maintenant ; annonce Fuji

    -Vous avez trouvé Logi ; s'exclame Su

    -Oui, aujourd'hui il est le bras droit de Fumio. Bon je dois aller faire le tour de la ville.

    Fuji se lève et vêtit une cape rouge avec un blason en forme de balance noir et blanc, symbole de Masayoshi. Leiftan interroge rapidement Castiel et Aki du regard avant d’interpeller Fuji :

    -Attends ! Que demande Masayoshi pour nous recruter ?

    Fuji regarde les trois compagnons surpris et répond calmement au bout de quelques minutes :

    -A la base, une bonne entente entre les membres de la guilde donc pas de distinctions particulières entre les Bêta-testeurs et les autres et des participations aux donjons avec ceux de hauts niveaux.

    -Pas de distinctions hein ? ; s'amuse Su ; les Bêta-testeurs sont les plus appelés par Fumio pour leur expérience donc il y a bien une différence

    -Mais Fumio est très clair à ce sujet, toutes sorties effectuées par un Bêta-testeur doit être indiquée à la guilde et donc tous les joueurs voulant y participer le peuvent. Même si notre expérience nous donne une haute place au sein de la guilde nous avons des contraintes envers les autres membres.

    -Donc vous avez un règlement ; conclut Leiftan

    -Et tu veux le connaître ; ajoute Fuji

    -Oui

    -D'accord je vais demander à Fumio s'il m'autorise à vous le communiquer mais je pense qu'il sera modifier au vu des récents événements.

    -OK alors on va attendre ici, si tu nous le permet Su ; annonce Leiftan

    -Bien sur il n'y a aucun problème ; sourit Su

    Après avoir envoyé le message à Fumio, Fuji sort de la taverne de Su et fait le tour de la ville pour voir les différents joueurs à présent bloqués dans le jeu. Son discours était toujours le même « Bonjour, j'appartiens à Masayoshi, je suis venu vous proposer l'aide de la guilde » Pour ceux qui refusait il disait « Je comprends, bonne chance à vous » et il reprenait son tour. Pour ceux qui acceptait il disait « Je t'ajoute en ami, rejoins la place du portail pour 21H » et il passait au joueur suivant.

    10minutes après l'envoi de son message, Fuji reçoit une réponse de Fumio.

    « Je t'envoie Logi, il sera au portail dans 10minutes, conduis le aux jeunes dont tu me parlais »

    Fuji profite des 10minutes qu'il a avant l'arrivée de Logi pour finir le tour de la ville et rejoindre la place où attendent déjà de nombreux joueurs. Au moment où il arrive, le portail s'illumine pour laisser apparaître un garçon de grande taille aux cheveux oranges avec les pointes du bas rouges et les yeux oranges. Il est vêtu d'un pantalon noir, un débardeur noir, une écharpe blanche tombant jusqu'au sol, de longs gants noirs, des bottes hautes marron, une grosse ceinture blanche, des armures rouges sur les bras, la poitrine, les côtes et les jambes, une épée au pommeau marron et à la lame au centre rouge dans le dos et la même cape que Fuji.

    Fuji va le voir directement et le salut :

    -Salut Logi

    -Salut Fuji, tu n'étais pas à la réunion aujourd'hui

    -Oui je peut t'expliquer...

    -Ne t'en fais pas, Fumio m'a tout expliqué. Bon tu me conduis à tes jeunes ?

    -Oui c'est par là.

    Fuji conduit Logi à travers les ruelles jusqu'à la taverne de Su. Il toque et Su leur ouvre. Les 3compagnons observent le nouveau venu qui se présente :

    -Bonjour, je suis Logi, le numéro 2 de la guilde Masayoshi. Je suis envoyé par Fumio pour répondre à vos questions.

    -On est informés par le numéro 2 en personne. Où est le piège ? ; reste prudent Castiel

    -Il n'y a pas de piège. Fumio m'a envoyé car Fuji semblait vraiment vouloir vous faire intégrer la guilde et comme il est le numéro 3 ce serait idiot de ne pas écouter ses demandes et de risquer de le perdre. Fumio serait venu en personne s'il ne devait pas aller inviter les joueurs de toutes les villes.

    -Ah quand même, on est si précieux que ça ? ; demande Leiftan

    -Luka m'a confié votre protection alors quelle que soit votre décision j'ai le devoir de veiller sur vous pour Masayoshi ; répond Fuji

    -Tu es très à l'écoute des besoins de Masayoshi hein !? ; s'amuse Su

    -Comment ça ? ; questionne Aki

    -Fuji doit penser qu'en veillant sur nous, Luka lui sera reconnaissante et donc qu'elle l'écoutera. Ensuite s'il parvient à nous faire intégrer Masayoshi il aura un poids en plus pour la convaincre de rejoindre la guilde ; calcule Leiftan

    -Et si on refuse ? ; sourit Castiel

    -Il demandera sûrement à Fumio une autorisation spéciale pour rester avec nous afin de ne pas perdre son nouvel atout, on a besoin de Luka dans la guilde plus que jamais et vous êtes apparemment des personnes précieuses pour elle ; annonce Logi.

    -Comment tu sais ça ?! ; s'impatiente Aki

    -Luka la ténébreuse, c'était son nom à l'époque et tout les Bêta-testeurs l'ayant rencontrés dans cette version du jeu sont du même avis « Elle porte bien son titre » Joueur solo, habillée en noir et froide avec autrui. Jamais elle ne se serait inquiétée pour un autre joueur, même dans cette situation, donc il ne fait aucun doute que vous lui êtes importants pour qu'elle fasse appel à Masayoshi pour vous protéger alors qu'elle nous évite depuis un moment

    -Elle n'a pas fait appel à Masayoshi mais à Fuji ; lance Su

    -Pas faux mais Fuji a demandé de l'aide à Fumio. Enfin passons vous vouliez connaître les règles de la guilde non ?

    Logi attend que tous acquiescent avant de reprendre :

    -Bon les règles peuvent vous semblez nombreuses mais elles sont assez spécifiques aux différents membres. Bon pour tous les membres, 1) participer aux donjons prévus par Fumio, 2) respecter les autres membres, 3) ne pas inviter de nouveaux membres sans autorisation de Fumio, 4) ne pas provoquer les autres guildes, 5) ne pas se croire supérieur aux autres joueurs, 6) prévenir pour tout départ de la guilde. Ensuite ça concerne que les Bêta-testeurs, 7) proposer aux membres non Bêta de se joindre à eux pour toutes sorties personnelles en donjon, 8) être à l'écoute de tous les membres non Bêta. Et enfin celles ci ne sont que pour les membres importants, ceux désignés par un numéro attribué par Fumio, 9) rapporter toutes les demandes des membres à Fumio, 10) ne pas utiliser leur rang au sein de la guilde pour dominer les autres, 11) répondre présent à toutes les convocations de Fumio et 12) gérer les groupes durant les sorties donjon organisées par Fumio. Voilà donc les règles actuelles de la guilde mais les numéros vont être convoqués rapidement par Fumio pour les modifiées.

    Logi observe les 4joueurs patiemment jusqu'à ce que Castiel relance la conversation avec le numéro 2 de Masayoshi :

    -Comment on obtient un numéro ?

    -Je me disais bien que tu étais ambitieux. Pour obtenir un numéro tu dois montrer tes capacités et donc avoir un bon niveau

    -Les numéros ont bien des privilèges non ?

    -Pour répondre à ta vraie question, oui seuls les numéros sont chargés de recruter Luka donc toutes les infos à son sujet ne sont livrées qu'à nous

    -Je vous rejoins ; disent en cœur Aki et Leiftan

    Su sourit et dit :

    -Bon vous voilà décidés. Je vais aussi accepter l'offre de Masayoshi, j'ai bien envie de voir ce que vous allez devenir et combien de temps il vous faudra pour atteindre un numéro et Luka.

    -Bon voilà qui est réglé ; lance Castiel ; allez Fuji invite

    Fuji regarde Logi qui sourit en annonçant :

    -Fumio te les a attribué après tout c'est toi qui les a trouvé. Bon, va falloir rejoindre le portail avant que Fumio n'arrive alors dépêches toi.

    Fuji s’exécute immédiatement, il ajoute les 3jeunes à sa liste d'amis puis invite les 4 à rejoindre la guilde. Ils acceptent donc l'invitation et ainsi les 6joueurs sortent de la taverne que Su ferme et vont à la place attendre Fumio.

    À 21H, le portail s'illumine et laisse apparaître l'homme de taille moyenne aux cheveux bleus et aux yeux noirs que Fuji avait appelé Fumio. Ce dernier porte également la cape de Masayoshi.

    -Voici Fumio ; présente Fuji en suivant Logi jusqu'au nouvel arrivant.

    Une fois les 6jeunes auprès de Fumio, ce dernier annonce pour tout les joueurs présents sur la place

    -Bonsoir à tous, je suis Fumio, le maître de Masayoshi. Si vous êtes ici c'est que vous acceptez l'aide de ma guilde au vu des récentes circonstances. Je vais donc vous inviter à rejoindre la guilde. Une fois que vous aurez acceptés, je vous invite à prendre le portail. Vous y trouverez une nouvelle ville, la ville bleue, il s'agit de la ville où est implantée la guilde. Nos membres vous y accueilleront et vous guideront vers des logements provisoires.

    Aussitôt son discours terminé, Fumio se met au travail et petit à petit la place se vide. Une demie-heure plus tard, le dernier joueur disparaissait ne laissant sur la place que les 3 compagnons, Su, Fuji, Logi et Fumio. Ce dernier se tourne vers les nouveaux et demande :

    -Tu es Aki et toi Su mais lequel est Leiftan et Castiel ?

    -Je suis Leiftan et lui c'est Castiel

    -Je vois, je tiens à vous remerciez de nous avoir rejoint ; s'incline légèrement Fumio vite imité par Fuji et Logi.

    -Ah la la ! Pas besoin d'être aussi formel ; panique Aki

    -Laisse les faire Aki ; lance froidement Castiel ; après tout ils vont bien se servir de nous

    -Castiel ! ; crie Leiftan

    -Ce n'est rien ; rassure Fumio ; de toute façon Castiel n'a pas tord. Même si je doute fortement de cette méthode il me faut essayer, surtout maintenant. La puissance et l'expérience de Luka sont bien trop grandes pour que je baisse les bras

    -Fumio ; interrompt Logi ; ils visent les numéros

    -Les numéros ?! Vous venez de commencer FWO donc pour atteindre une place de numéro il vous faudra beaucoup de temps

    -On en a pas ; le coupe Aki ; on doit faire vite pour pouvoir trouver Luka. J'ai été monstrueuse avec elle et je dois m'excuser en face.

    -Monter en niveau ne suffit pas pour prétendre à un numéro, je n'en ai d'ailleurs que 4 actuellement. Logi numéro 2, Fuji numéro 3, Kentin numéro 5 et Emiko numéro 7

    -Euh si je peux me permettre, vos numéros ne se suivent pas vraiment ; intervient Leiftan

    -Oui mais c'est leur évaluation qui leur a donné leur numéro. La place de numéro 1 est pour Luka, Su, toi, tu peux demander la place numéro 4 dès maintenant

    -Donc il reste des places dans les numéros mais si avoir un bon niveau ne suffit pas qu'est ce qu'il faut de plus ? ; s'énerve Castiel

    -L'expérience ; annonce Fumio ; sortir monter votre niveau avec un joueur dont le niveau est bien plus haut que le votre ne vous fera pas gagner de niveau sur le plan de la stratégie ou de la connaissance des différentes armes. Vos tenues sont la preuve que c'est Luka qui vous a mené jusqu'ici. Elles sont exceptionnelles, ça ne fait aucun doute. Ce sont sûrement les meilleures œuvres de Fuji mais pourquoi portez vous ces tenues ? Je veux bien vous offrir la possibilité d'accéder à un numéro. Fuji ! Je te donne une autorisation spéciale. À partir de maintenant tu vas aider ces 3 là à obtenir et connaître ce dont ont besoin les numéros. Je te donne aussi l'autorisation de demander aux autres numéros de l'aide pour remplir cette mission. Logi, je voudrais qu'au moins toi répondes présent le plus possible pour ces jeunes.

    -Bien entendu Fumio ; accepte Logi

    -Allez, à présent rentrons ; conclut Fumio.

    À tour de rôle les joueurs prennent le portail. Le dernier a passé est Logi. En arrivant dans la ville bleue, les 4nouveaux sont surpris par la beauté de la ville. Malgré la nuit, les rues sont bien éclairées et partout il est possible de voir de petits canaux merveilleusement bien entretenus. Seulement la pénombre ne permet pas vraiment de profiter de toute la beauté de la ville. Comme il se fait tard, Fumio charge Fuji de trouver un endroit où dormir pour les 4nouveaux tandis que Logi et lui rejoignent le bâtiment de la guilde pour faire le point de la situation.

    Fuji conduit les 4amis jusqu'à une maison de 2étages d'une ruelle moins éclairée que les autres. Il ouvre la porte et laisse ses compagnons entrés dans un long couloir donnant sur un grand salon traditionnel japonais aux murs blancs avec tout le bois apparent et au sol gris. Il est équipé d'une table basse noire avec des coussins blancs à dossier. Fuji invite les autres à s'installer tandis qu'il rejoint la cuisine ouverte sur le salon pour sortir du frigo des plats préparés qu'il apporte sur la table en disant :

    -Désolé, je ne suis pas cuisinier donc j'ai que ça et leur durée sera à sa limite dans 30minutes alors mangez

    -On peut cuisiner ici ? ; questionne Aki

    -Oui regarde ; lui montre Leiftan ; ce sont des compétences à monter mais peu de joueurs les font enfin faisait, je pense que ça va finir par devenir beaucoup plus populaire

    -C'est sur, coincé ici va bien falloir se nourrir ; lance Castiel

    Le repas finit dans une ambiance plus lourde. À la fin du repas, Fuji continue de présenter la maison à ses compagnons. Le premier étage contient deux salles d'eau et au deuxième se trouve deux chambres que les joueurs aménagent. La première chambre est désignée pour les filles et les garçons se partagent la deuxième.

    Les amis tirent au sort le passage dans les salles de bain et vont ensuite se coucher.

    Le lendemain matin Aki est la première à se lever après une très mauvaise nuit. Comme personne n'est debout elle va dans la cuisine pour cuisiner le petit déjeuner. Leiftan est le second à se lever et il tente de rejoindre Aki qui le jette de la cuisine. Su descend les deux étages en trombe à cause de l'odeur de brûlé suivit par Fuji

    -Qu'est ce qui s'est passé ? ; demande Su en regardant le plat brûlé de Aki

    -J'ai essayé une recette de niveau supérieur, je ne pensais pas que ça ferait ça, désolé....

    -Ne t'en fais pas, c'est rien moi aussi j'ai brûlé beaucoup de plat au début. Tu devrais faire un plat plus simple pour commencer

    -J'en ai déjà fait. Le petit déjeuner est prêt mais pour les boissons je n'ai pas trouvé de recettes alors...

    -Je vais m'occuper des boissons. Je vais faire du thé et du café d'accord ?

    -Oui je te laisse faire

    -Je vais aller réveiller Castiel ; annonce Leiftan en remontant au deuxième étage tandis que Aki pose sur la table toutes sortes de gâteaux

    Quelques minutes plus tard, les boissons sont prêtes et Leiftan revient suivit par Castiel en faisant signe aux autres de l'ignorer. À la fin du petit déjeuner Castiel est plus détendu et l'ambiance est moins pesante. Fuji décide donc de faire visiter la ville à ses amis avant de rejoindre la guilde. Avec le jour déjà bien installé la ville montre sa véritable apparence.

    La première face de la ville est un grand mur donnant sur des champs puis une forêt et de l'autre coté se trouve une immense étendue d'eau alimentant les milliers de canaux servant à irriguer les parterres de fleurs. De nombreuses barques permettant d'aller sur le lac pour la pêche sont attachées à la rive. Les maisons ne semblent pas extraordinaires de l'extérieur mais leur organisation avec les différentes boutiques, tavernes et les parterres avec leurs canaux donne un charme unique à la ville. Cette dernière possède une immense entrée à la jonction des champs et du lac et en face de cette entrée, à l'autre bout de la ville, se trouve un bâtiment immense portant l'emblème de Masayoshi : la guilde.

    Cette ville est implantée dans un coin reculé du niveau 150 et a été faite construire par Fumio donc elle est inconnue des Bêta-testeurs comme des autres joueurs n'étant pas tombés dessus au cours d'une expédition. Les 5compagnons se dirigent vers la guilde d'un pas décidé.

     

    Chapitre 4 : Premiers apprentissages

    En arrivant dans la guilde, les compagnons pénètrent dans un grand hall où de nombreux joueurs sont déjà présents. Fuji traverse le hall sans hésitation suivit par ses camarades et entre dans une salle annexe où se trouve une fille de petite taille aux cheveux mi-longs châtains clairs et aux yeux dorés. Elle porte une jupe courte noire avec un trait orange sur le bas, un débardeur orange couvert par une cape sans manche noire, un gant noir montant jusqu'au coude à droite pour tenir son arc en bois aux extrémités décorées par un cristal orange et un gant noir court à gauche. Une ceinture pour stocker ses flèches à plumes oranges et des chaussettes oranges retombant sur des bottes courtes noires.

    Cette fille ne remarque pas l'arrivée de Fuji et des 4autres puisqu'elle est occupée à se disputer avec un garçon de grande taille aux cheveux châtains ébouriffés et aux yeux verts portant un t-shirt noir, une veste blanche, des gants noirs, un pantalon militaire, des bottes noires et une dague à sa ceinture.

    Fuji ne s’arrête pas et va saluer les deux autres :

    -Kentin, Emiko, salut

    -Ah Fuji tu tombes bien, explique à cet idiot qu'on a plus le temps de s'occuper de Luka pour le moment ; supplie la fille

    -Euh Emiko... ; commence Fuji

    -Mais t'es vraiment idiote, c'est vraiment pas le moment d'abandonner ; le coupe Kentin

    -On se calme ; intervient tranquillement Logi qui vient d'arriver dans la salle

    Immédiatement Kentin et Emiko arrête de se chamailler. Logi fait signe à Su, Aki, Leiftan et Castiel de les rejoindre pendant que Fuji soupire de soulagement. Logi fait les présentations pour Kentin et Emiko et une fois qu'il a fini Fumio arrive. Aussitôt Su demande à Fumio :

    -Puis-je prendre ma place de numéro maintenant ?

    -Bien sur, je vais l'annoncer en même temps que les nouvelles règles

    -Moi j'm'en fou de vos règles, j'veux apprendre ce qu'il faut pour avoir un numéro ; lance froidement Castiel

    -Castiel... C'est important pour la guilde de communiquer les règles ; essaye de le raisonner Leiftan

    Fumio sourit et rejoint le hall principal sans répondre à Castiel, ce qui l'énerve encore plus. Les numéros suivent Fumio et Fuji oblige Su à suivre les autres. Leiftan, Aki et Castiel rejoignent les joueurs dans le hall et assistent donc au discours de Fumio.

    Ce dernier présente les anciens numéros puis Su qui est applaudie par les anciens membres. Une fois les présentations terminées, Fumio reprend la parole dès le calme revenu :

    -Si aujourd'hui vous avez tous été convoqués c'est pour vous communiquer les nouvelles règles de la guilde. Au vu des circonstances actuelles je ne peux vous forcer à participer à des donjons ou encore à des battues de monstres.

    Voilà les règles, respecter les autres membres, parler à Fumio ou aux numéros de toutes invitations à rejoindre la guilde, ne pas provoquer les autres guildes et prévenir pour tout départ de la guilde. Maintenant les Bêta-testeurs je vous demande d'ouvrir vos groupes aux autres joueurs quand vous sortez chasser mais aussi d'être à leur écoute pour nous seconder les numéros et moi.

    Fumio doit s'interrompre à cause de l'exclamation approbative des Bêta-testeurs. Les nouveaux membres ne répondent pas à la présence élevée de Bêta-testeurs encore trop choqués par leur nouvelle condition. Logi fait taire la salle d'un seul mouvement du bras et Fumio reprend à nouveau son discours :

    -Je tiens à vous informer des règles que j'ai imposé aux numéros après leur avoir proposé de renoncer à leur place. Ils doivent me transmettre toutes les demandes des membres de la guilde, ne pas abuser de leur rang, répondre présents à toutes mes convocations et enfin chercher une solution pour aider tous les joueurs de FWO.

    Maintenant que vous connaissez les règles de tout le monde j'ai une faveur à vous demander. Avec la mission que j'ai assigné aux numéros, ils ne seront pas aussi disponibles qu'avant et malgré les risques dont vous êtes tous conscients j'aimerais que vous nous aidiez à ravitailler et protéger la ville. Nous aurions besoin de chasseurs de monstres, mais également de pécheurs de monstres. Mais rassurez-vous nous avons aussi besoin de pécheurs et de récolteurs qui ne craignent rien. Enfin comme nous ignorons les changements éventuels qu'on pu subir les monstres nous voulons augmenter la surveillance de la plaine et de la mer.

    Nous ne vous obligeons à rien, Logi et Kentin vont installés des tables et des feuilles pour que vous vous inscriviez où vous le souhaitez si vous acceptez de nous aider.

    Fumio s'incline et disparaît dans la salle annexe. Logi et Kentin installent les tables et feuilles comme l'avait indiqué Fumio et Castiel est le premier à aller vers cette table. Surprenant tout le monde il s'inscrit dans la chasse de monstre vite imité par Leiftan et Aki.

    Dans le hall un homme dit :

    -Franchement quelle honte d'hésiter. Ces gamins sont nouveaux dans la guilde et n'ont même pas notre expérience de Bêta-testeurs.

    Poussant tout le monde sur son passage, il rejoint les 3amis et s'inscrit à la pêche de monstres puis s'exclame à l'intention des autres membres :

    -Fumio ne nous a jamais rien demandé, il a toujours fait appel à Logi et aux autres. Aujourd'hui ils ont besoin d'aide, alors on ne va quand même pas se planquer alors que 3débutants s'engagent sans hésitation. Bêta-testeurs, anciens membres, nous pouvons enfin être utiles alors bougeons ! Pour Fumio, Logi, Fuji, Emiko, Kentin et Su et surtout pour ne pas faire honte à Masayoshi face à ces 3là.

    Tout à coup la salle s'enflamme et les joueurs vont s'inscrire comme un ras de marée. Les nouveaux membres s'inscrivent pour la récolte, la pèche ou la surveillance tandis que les anciens membres et les Bêta-testeurs se partagent la chasse et pêche aux monstres.

    Logi sourit en voyant le bâtiment de la guilde se vider des membres déjà inscrits à une tache. Une fois la guilde vidée, Logi se tourne vers Castiel, Leiftan et Aki et les remercie :

    -Merci infiniment à vous trois, grâce à vous la ville ne craint plus de se retrouver en pénurie mais vous ne devriez pas travailler pour atteindre un numéro ?

    -On a besoin d'expérience, alors aller combattre des monstres nous la donnera ; répond froidement Castiel

    -Castiel... ; soupire Leiftan ; Désolé Logi, mais c'est vrai ce qu'a dit Castiel, en allant chercher de la viande on sera obligé d'apprendre les schémas d'attaque des différents monstres et en plus on apprendra nos différentes techniques et je pourrais monter des tactiques en conséquences

    -Tu es quelqu'un de très réfléchi, hein ? ; demande Kentin

    -Et alors ? ; questionne durement Castiel

    -Ça suffit ! ; hausse le ton Aki

    Le silence s'installe immédiatement, vite rompu par Fuji :

    -De toute façon c'était dans mon intention de leur faire affronter beaucoup de monstres alors autant être utiles à la guilde en même temps.

    -Oui tu as raison mais je pense que tu devrais leur expliquer l'utilité de leurs tenues avant et surtout ne prenez pas de risque inutile à la chasse. Actuellement de nombreux joueurs confirmés y sont alors... ; commence Logi

    -Ne t'en fais pas ; le rassure Aki ; je les soignerais à chaque fois qu'ils en auront besoin.

    -Justement non ; sourit Logi ; toute utilisation de tes techniques a un coup et tu dois apprendre à y prêter attention.

    -Je pense aussi qu'on devrait voir les caractéristiques, points forts et faibles de nos tenues ; intervient Leiftan

    Castiel ne dis rien, se contentant d'écouter. Logi, Leiftan, Aki et Fuji délibèrent un moment avant que la décision d'étudier les tenues ne soit prise. Fuji annonce donc qu'ils vont se rendre à sa boutique pour étudier toute sorte de tenues ainsi que la méthode de forge. Logi acquiesce la décision de Fuji et lui fait promettre de le contacter avant de se lancer dans toutes quêtes de chasse.

    Fuji conduit donc les 3amis au portail et leur dit de l'attendre sur la place de la ville fleurie. Une fois les 4camarades réunis, ils rejoignent la forge de Fuji pour commencer leur cours.

    Pour commencer, Fuji montre aux 3débutants les différents vêtements, protections et armes ainsi que les méthodes de forge pour chaque éléments tout en faisant pratiquer les 3jeunes à tour de rôle. Enfin il s’attelle à expliquer les tenues de chacun :

    -Bon on va commencer par toi Leiftan, ta classe est archer donc normalement cette classe a besoin de beaucoup de précision et un peu de discrétion et c'est ce que Luka a fait, l'arme la plus adaptée pour la précision est bien évidemment l'arc. Luka connaît beaucoup d'arme et est donc capable de dire si les caractéristiques qu'elle fournit sont acceptables ou non, dans ton cas cet arc est le meilleur qu'on puisse trouver, même les butins de boss ne te donneront pas de meilleures armes.

    -Comment tu as fait pour réaliser cette arme alors ? ; questionne Leiftan admiratif

    -J'ai un excellent fournisseur de ressources ; sourit Fuji ; dans tout les donjons tu peux obtenir des ressources uniques et merveilleuses mais de nombreux joueurs l'ignorent et finissent par jeter des ressources exceptionnelles. De toute façon si tu n'a pas la capacité forgeron au niveau maximum tu ne peux pas faire un usage correct de ces ressources. Enfin voilà, toutes les ressources utiles à la forge que Luka obtient elle me les donne pour que je forge des armes dignes de ce nom, et en contrepartie je lui fait des prix sur les armes qu'elle vient me chercher puisque sans elle je ne pourrais pas les faire.

    -Pourquoi tu ne pourrais pas ? Il te suffirait d'aller chercher les ressources toi même ; demande avec surprise Aki

    -Justement je ne peux pas aller les chercher, Luka est le meilleur joueur de FWO, elle peut aller dans des donjons où personne n'a accès et bien sur c'est ce qui lui confère un bonus dès qu'elle a bouclé le donjon.

    -L'arc de Leif' à été forgé à partir des ressources que Luka t'a ramené ? ; interroge Castiel

    -Bien sur tout comme ton épée et ton bouclier ou comme vos tenues. Le seul objet qui ne provient pas des ressources que Luka a récupéré est le sceptre de Aki, Luka ne m'a jamais amené de ressources pour ce type d'arme mais ça ne saurait tarder. Dès que j'aurais les ressources je me mettrais au boulot et tu auras le meilleur sceptre qui existe dans FWO. Enfin reprenons où nous en étions ! Donc Leiftan, l'arc pour la précision, ta tenue te donne de la défense, de la précision, de la vitesse, de la discrétion, de la puissance, des pv et du maana mais en gros ton équipement te fournir beaucoup de précision, un peu de discrétion et des pv et du maana, le reste est en quantité bien plus inférieur quoi que élevée par rapport aux équipements ordinaires. Avec cet équipement tu peux facilement affronter seul des monstres de niveau 100 si tu maîtrises leurs schémas d'attaques et tes aptitudes.

    -Ah oui quand même ; s'exclame Leiftan.

    -Enfin ça vaut pour Castiel aussi. Les chevaliers sont chargés de la protection de leur coéquipiers, de ce fait ils ont besoin de beaucoup de défense, puissance et pv. Ton bouclier te donne de la défense et ton épée de la puissance, ton armure te donne aussi de la défense mais également des pv. Dans ton cas tu as plus de facilité à combattre les monstres tu peux donc aussi parvenir à vaincre des monstres de niveau 100 seul et même sans connaître leur schéma d'attaque mais tu auras quand même besoin de maîtriser tes aptitudes de combat.

    Pour toi Aki c'est différent, les soigneurs ne sont pas une classe qui excelle dans le jeu solo, la classe des soigneurs est rare dans FWO à cause de ça mais au moins vous pouvez faire payer votre participation au combat, comme vous êtes rare les objets dont vous avez besoin le sont également mais Luka avait prévu le coup je pense, ça fait plusieurs mois qu'elle me fait fabriquer des équipements de pv et maana. Actuellement ton équipement est incomplet mais je pense qu'une fois en possession de ton nouveau sceptre tu pourras réussir des combats en solo tant que tu ne dépasses les adversaires de niveau 50 et que tu maîtrises les schémas d'attaque. Ton rôle est de soigner et restaurer les maana de tes coéquipiers pour cela tu as besoin de beaucoup de maana toi même et les monstres voudrons bien évidemment se débarrasser de toi en priorité pour t'empêcher de leur mettre des bâtons dans les roues, de ce fait tu as aussi besoin de vie et d'un chevalier dans ton équipe qui se chargera de prendre les dégâts à ta place. Je te rassure tu possèdes aussi des aptitudes pour combattre mais ton rôle premier est le soutien et c'est ce que Luka comptait faire de toi. Un soigneur qui excelle en soin et restauration de maana peut se proposer pour les sorties en donjons pour au moins 1millions d'or et plus le niveau du donjon et la quantité de membres dans l'équipe est élevé plus ton prix augmentera après si l'équipe qui te recrute n'a pas de chevalier tu peux encore faire monter le prix. Enfin bref ! Ton équipement te donne majoritairement des pv et maana mais tu possèdes aussi un peu de puissance pour les sorts d'attaque.

    Fuji s’arrête et regarde les trois jeunes qui assimilent doucement les informations avant de reprendre :

    -Bon alors maintenant pouvez vous me citer les points forts et faibles de vos tenues ?

    -Ma tenue est vraiment spécialisée pour ma classe à condition que je joue en groupe. Je pense donc donc son point faible est la défense, il n'y en a pas assez pour que je puisse me risquer seul contre des monstres de niveau trop supérieur ; analyse Leiftan

    -Exactement ; affirme Fuji

    -Ah moi ; s'enthousiasme Aki ; Le point fort de ma tenue est quelle est spécialisée pour ma magie de soutien donc grâce à elle je peux obtenir beaucoup cependant elle n'est pas adaptée à un style de jeu de combat. C'est bien ça ?

    -Oui c'est tout à fait ça, Castiel il ne reste que toi ; s'amuse Fuji

    -Les points forts et faibles de ma tenue.... ; soupire Castiel ; je dirais que ma tenue est sûrement la plus adaptée pour ma classe et le jeu en équipe. Mais apparemment elle me permet aussi de jouer en solo sans trop de difficulté. Les points faibles... je n'en vois pas vraiment...

    -Même si tu peux jouer solo ta tenue est spécialisée pour le jeu en équipe, je pense que c'est ça le point faible. Elle manquerait de puissance ? ; réfléchit à voix haute Aki

    -Effectivement ; répond Fuji ; pour la classe des chevaliers il aurait été possible de jouer avec plus de puissance que de défense en modifiant l'armure mais Luka a choisi la défense donc même si tu as de la marge en combat solo tu es limité.

    Fuji sourit en regardant les 3jeunes enregistrés les avantages et inconvénients de leur tenue et conclut :

    -Luka a fait de vous les meilleurs de vos classes avec ces équipements, maintenant tout ne dépend que de vous, je pense qu'elle comptait vous faire gagner des niveaux et de l'expérience de combat. Actuellement vous êtes au niveau 40 donc vous pouvez apprendre tout les schémas d'attaque des monstres de niveau inférieur à 60 mais vous avez aussi accès à suffisamment d'aptitudes pour pouvoir vous débrouiller. Je crois pas me tromper en disant que Luka s'attendait à un événement de ce style.

    -Tu sous-entends qu'elle avait prévu qu'on serait coincés dans ce jeu et qu'elle nous aurait laisser seuls ? ; commence à s'énerver Aki

    -Peut être, avec l'expérience je sais qu'il faut s'attendre à tout avec elle. Si elle disait qu'elle avait tout prévu je serais pas surpris une seconde.

    -C'est pas faux.... ; réfléchit à voix haute Leiftan ; elle disait que Fumio et Eichiro Dosan voulait créer un monde où les gens pourraient changer de vie. De plus Eichiro voulait si installer réellement. Si on croit à ça il n'est pas surprenant que le jeu devienne véritablement un endroit où les joueurs existent réellement. Et Luka voulait que ça arrive, c'est même sans doute pour ça qu'elle a fait en sorte de créer notre équipe, quand je l'ai rencontré elle n'a pas hésité à m'accepter dans son équipe et quand je lui ai parler de Castiel elle m'a fait comprendre que la meilleure classe était celle des chevaliers, ensuite elle a fait en sorte que tu acceptes de jouer Aki et au vue de ta personnalité la classe soigneur était absolument la meilleure pour toi. En rassemblant ses 4classes tu crées déjà une bonne équipe, l'archer assure les arrières, le soigneur se charge de la vie de ses coéquipiers, le chevalier protège ces deux là et l'épéiste combat sans gène.

    -Tu as raison Leiftan, la meilleure équipe possible est de combiner ces 4classes mais tu dois aussi y ajouter un mage élémentaire et un espion-assassin. Avec une équipe comportant ces 6classes tu es sur de ne jamais perdre si tu respectes le niveau moyen de l'équipe. ; annonce Fuji

    -Un mage élémentaire et un espion-assassin ? ; questionne Aki

    -Je pense pas avoir besoin de vous expliquer ces classes pour le moment ; répond calmement Fuji ; Et puis nous devons passer à la pratique de la forge.

    Leiftan soupire avec déception mais les 3apprentis suivent Fuji dans l'arrière de la boutique pour apprendre les bases de la forge.

    Après plus de 2heures à pratiquer la forge, Fuji libère les 3jeunes qui vont prendre un peu l'air à l'extérieur de la boutique. Fuji les rejoins au bout de 10 minutes et les invite à le suivre.

    Les 4joueurs rejoignent un restaurant de la ville. Leur repas dure 1H et est très silencieux.

    À la fin du repas, Fuji va payer tandis que Aki, Leiftan et Castiel vont attendre dehors. Dès qu'il les rejoint, ils se rendent à la forge où les 3apprentis retournent pratiquer la forge tandis que Fuji envoie à Logi un message « J'ai fini de leur expliquer les différentes tenues, là ils travaillent la forge mais j'aimerais les emmener combattre des monstres de lvl 30 pour qu'ils commencent à s'habituer mais je vais rapidement devoir les emmener voir des monstres plus forts. Voilà comme convenu je t'ai prévenu. » Bien entendu Logi lui répond rapidement « Restez à la forge, j'arrive »

    Quand Fuji rejoins les 3 jeunes, Leiftan demande :

    -On peut aller combattre des monstres ?

    -Oui Logi arrive et on y va ; répond l’aîné en fouillant dans son inventaire

    Les 3 amis n'ont donc d'autre choix que d'attendre patiemment l'arrivé de Logi.

    Ce dernier ne tarde pas à arriver en ville, il se rend donc immédiatement à la forge. À l'instant où il pénètre dans le bâtiment, Leiftan en sort en tête suivi par Castiel et Aki qui dit :

    -On y va ! Il faut qu'on devient plus forts rapidement

    C'est donc avec le sourire que les deux mentors suivent leurs 3 élèves en dehors de la ville. Malgré le faible niveau des monstres aux alentours de la ville fleuries, les débutants les attaquent tous afin d'en apprendre davantage sur chaque monstres, ce qui réjouit Logi.

    Rapidement les 5 joueurs atteignent la ville des Chevaliers Rouges. Fuji annonce une pause en ville et les 3 jeunes suivent leurs aînés en ville en traînant les pieds. En arrivant sur la place Aki sourit en disant :

    -C'est ici qu'on s'est tous rencontrés.

    -C'est vrai et Luka nous avait traînés en foret où on avait bien galéré ; ajoute froidement Castiel

    -En même temps on l'avait fâchée ; complète Leiftan

    -C'est vrai, mais au moins on a pu compter sur elle quand on en a vraiment eut besoin. Jamais elle ne laisse ses amis dans la galère et pour ça je l'ai toujours respecté. Même si la situation est compliquée, même si elle doit affronter des foules de gens, elle se battra toujours pour ceux qu'elle aime ; commente Aki avec une pointe de tristesse dans la voix.

    -Et si on allait montrer à ces monstres qu'ils ne font plus le poids face à nous ; propose Castiel pour changer de sujet.

    -Bonne idée ! ; s'enthousiasment en cœur Aki et Leiftan

    -Je vais voir avec nos superviseurs si c'est possible ; annonce Leiftan en allant voir Fuji et Logi qui avaient continuer d'avancer pour discuter entre eux.

    Lorsque Leiftan revient il est suivi par les deux mentors. Ainsi les 5 joueurs rejoignent la forêt pour reprendre les combats. Au début, ils ont du mal avec le nombre important d'ennemis et Fuji et Logi les aident donc. Mais rapidement, Leiftan comprend le système de jeu et des ennemis et leur temps d'apparition. Il explique donc ses observations à ses camarades et ils mettent en place une tactique de communication pour gérer au mieux leur travail d'équipe.

    Comme Leiftan est l'archer et qu'il doit rester en arrière, il a été convenu que ce serait lui qui donnerait les indications. Une fois l'idée mise en place, ils reprennent leur route vers la ville blanche tout en recherchant d'éventuels adversaires.

    Le premier groupe qu'ils rencontrent est composé de 3 monstres. Lorsque le combat s'engage 2 monstres s'ajoutent tandis que Fuji et Logi s'écartent un peu du combat. Leiftan annonce qu'il se charge des deux nouveaux ennemis et confit les 3 autres à ses camarades, Aki en combat un en gardant un peu de distance tandis que Castiel s'occupe des 2 derniers. Une fois le premier monstre tué, Leiftan enclenche un compte à rebours de 2min qu'il surveille en continuant de combattre ses adversaires. Castiel, ayant tué l'un de ses ennemis fait diversion pour attirer le monstre de Aki et celui de Leiftan. Rapidement, Castiel finit son adversaire et, tout en continuant sa diversion, il va seconder Aki qui s’attelle à soigner ses camarades tandis que Leiftan achève son monstre en annonçant :

    -Attention nouvelle vague !

    Après un moment de pause il complète :

    -Trois de plus ! Castiel vous en prenez deux je m'occupe de celui qui sera le plus loin.

    Quelques secondes après son annonce trois nouveaux adversaires apparaissent, Castiel finit le dernier de la première vague quand deux de la seconde l'attaque. Comme coté soin Aki a finit son travail elle seconde Castiel contre ses adversaires en les rendant plus vulnérables aux attaques du chevalier. De son coté, Leiftan prépare une attaque puissante en attendant que le troisième ennemi n'arrive dans la zone de combat. Dès que ce dernier franchit la limite de la zone, Leiftan relâche son attaque tuant le monstre sur le coup, il se met donc à épauler ses amis tout en surveillant le nouveau compte à rebours.

    Avant que le compte à rebours de Leiftan n'arrive à 0, les deux derniers ennemis meurs sous les coups de l'attaque spéciale de Castiel.

    Et c'est ainsi que le combat des 3 jeunes finit en deux vagues uniquement.

    Grâce à leur nouvelle maîtrise des adversaires de la zone, la traversée s'effectue sans l'aide de Fuji et Logi. Une fois arrivés à la ville blanche ils comparent leurs niveaux respectifs :

    -Je suis niveau 50 ; annonce joyeusement Aki

    -Moi 54 ; sourit Leiftan ; Castiel ?

    -52 ; lance le dernier

    -Bon alors on le tente ? ; questionne Leiftan à l'intention de ses deux camarades

    -Pourquoi pas mais il nous faudrait un moyen de nous assurer de revenir ici en cas de mort ; réfléchit Aki

    -Bah au pire on refait la route et c'est tout ; soupire Castiel

    -Si je peux me permettre ; commence Logi ; je ne pense pas que ce soit une bonne idée d'aller faire le donjon de la ville seuls. Vous débutez encore...

    -Et alors ? ! ; s'emporte Castiel

    -Castiel... ; l'arrête Leiftan ; écoutes Logi, on a déjà affronté le boss de cette ville une fois. Luka avait fait tout le travail, c'est pour nous un moyen de nous tester, de voir ce qu'on est capable de faire de plus que cette fois là. Tu comprends ?

    -On sais qu'on va échouer ; ajoute Aki calmement ; mais la dernière fois on n'avait rien fait, aujourd'hui si on peut lui prendre 1% de sa vie ce sera déjà un progrès dû uniquement à notre travail

    -On pourrais les laisser essayer ; annonce Fuji ; mais on les accompagne et quand ça deviendra trop compliqué pour eux, on mettra fin au combat

    Après un long soupir, Logi finit par céder et les 5 joueurs se rendent donc au donjon de la ville pour que les 3 apprentis testent leurs progrès.

    La traversée du donjon s'effectue avec difficulté, ce qui inquiète Logi, Leiftan analyse chaque combat et prend des notes à la fin de chacun d'entre eux, il note le nombre exact d'intervention de la part de Fuji et Logi mais également les tactiques adverses, celles qu'il a essayé, les différents temps en combat, les points qui leur on fait défaut. Avant d'arriver à la salle du boss, les 3 jeunes avaient déjà corrigé plusieurs points dans leur manière d'appréhender le donjon.

    Une fois devant la porte finale, Leiftan demande :

    -On tente ou on repassera ?

    -Je veux tenter ; répond Aki ; je me rend compte qu'on ignore beaucoup de choses sur les donjons mais la dernière fois on n'a pas reculer, si on le fait cette fois ci...

    -Allez on y va ! ; s'exclame Castiel en poussant la lourde porte.

    Comme la première fois qu'ils sont entrés dans cette salle, le rat avec sa carapace, ses serres et ses dents aiguisées qu'est le boss les attends. Dès que le combat s'engage la différence de puissance et le manque d'expérience se fait ressentir. Très vite, Castiel se retrouve à défendre ses camarades pendant que Aki le soigne et que Leiftan tente de diminuer les points de vie de l'ennemi. Fuji et Logi n'attendent pas longtemps avant d'engager le combat. Impuissants, les 3 jeunes observent le combat de leurs mentors contre le monstre. Ce combat ne dure pas longtemps et une fois sorti du donjon, Leiftan prend de nouvelles notes.

    Face à l'échec des leurs apprentis, les aînés ne disent rien et attendent que l'archer finisse sa tache avant de décider de rentrer à la ville bleue. Ils rejoignent donc le portail de la ville blanche et se rendent dans leur nouvelle ville.

    Une fois sur place, les 3 apprentis décident d'aller apporter à la guilde la viande qu'ils ont obtenu durant leur combat avant de retourner chez Fuji. Les Bêta-testeurs n'insistent pas et les laissent faire.

    C'est en silence que Aki, Leiftan et Castiel rejoignent la guilde, fournissent la viande qu'ils ont obtenue durant la journée et retournent chez Fuji. Une fois rentrés dans la maison, Aki va en cuisine préparer le repas tandis que Castiel va prendre sa douche et que Leiftan relit ses notes. Une fois sa douche terminée, Castiel laisse la place à Leiftan tandis que Aki va également prendre la sienne. Une fois les deux derniers passés à la douche, Aki apporte sur la table de quoi manger et ils commencent à faire le point sur leur journée. Avant la synthèse de la journée, Aki débarrasse le reste du plat pour Su et Fuji et apporte le dessert. C'est en finissant de manger que les 3 jeunes commentent le travail de la journée et donnent leurs avis sur les progrès de leurs camarades

    -Bon je commence ; annonce Leiftan ; je pense qu'on a découvert pas mal de choses, déjà du coté de nos tenues, on a pu voir pas mal de choses à la forge et il est clair que nos tenues sont exceptionnelles. Aucune ne donnait un tel rendu que ce soit dans les créations en vente ou dans celles que Fuji a fait devant nos yeux.

    -Oui je pense qu'il y a des matériaux extrêmement rare, il faudra remercié Luka pour ça ; complète Aki

    -Oui enfin ce n'est pas tout, on a aussi pu voir que le travail à la forge apporte plus que des tenues uniques ; continue Leiftan ; j'ai noté que notre puissance et notre défense augmentaient, je pense que chaque compétence offre des aptitudes supplémentaires

    -Tu veux qu'on les monte toutes ; s'exclame Castiel

    -Je pense qu'il est utilise de voir les différents avantages qu'on peux en tirer. Même si on les monte pas toutes, on pourrait sûrement s'en servir. Enfin passons on verra plus tard déjà va falloir toutes les tester. Coté combat, il va falloir monter ta capacité de soigner Aki et ta capacité de défense Castiel pour ma part va falloir s'occuper de la puissance de mes attaques. Mais il faut aussi qu'on fasse face à notre plus gros problème

    -Les donjons ; soupirent Aki et Castiel

    -Oui, on est aller là dedans en pensant au combat contre le boss mais avant on a les différentes vagues de monstres. On n'était pas préparer à ça et c'est ce qui nous a poser le plus gros problème. On a pris les combats comme ceux en forêt mais la récupération était différente. Il va donc falloir qu'on y retourne plusieurs fois pour que j'arrive à cerner tout les points à prendre en compte.

    -Déjà on a pu voir que même si notre niveau est identique à celui du donjon ça reste difficile ; annonce Aki

    -Oui mais il faut comprendre pourquoi ; sourit Leiftan ; ne vous en faites pas, je vais nous trouver une solution et ensuite on se débarrassera de nos gardiens et on obtiendra l'expérience qu'il nous faut. J'ai déjà remarqué quelque chose mais j'aimerais le confirmer, vous pouvez me dire vos niveaux actuels ?

    -Euh... 60 !; s'exclame Aki

    -Quoi ? ; regarde surpris Castiel ; attends... moi... 63 !

    -C'est bien ce que je pensais ; conclu Leiftan en prenant les niveaux en notes, je suis passé 65 on peut donc prendre en compte que les donjons rapportent bien plus de niveaux que de simples combats. Donc le mieux pour gagner en niveaux...

    -Est de faire des donjons ; complètent en chœur les 3 amis

    Leiftan, Castiel et Aki continuent de discuter encore un petit moment tout en prenant des notes avant d'aller se coucher avec la résolution d'affronter les différents donjons du jeu.

    Durant leur discussion, deux amis écoutaient tranquillement, Fuji et Su entrent dans le salon une fois les 3 jeunes partis se coucher. Ils mangent ensemble, détendus pour les observations des apprentis. Une fois le repas préparé par Aki avalé, ils vont également se coucher.

     

    Chapitre 5 : Nouveau Numéro et nouvelle demeure

    Tous les jours Leiftan, Aki et Castiel vont à la forge aider Fuji la matinée puis ils mangent ; de plus en plus des bentos confectionnés par Aki ; et enfin ils vont combattre des monstres jusqu'à la tombée de la nuit avant de rentrer faire le point puis s'entraîner.

    Après avoir combattu toute l'après-midi, Leiftan met sur papier ses observations sur les monstres et commence à mettre en place des tactiques pour les affronter. Mais il ne se contente pas que de ça. Il crée des schémas où les monstres sont variés et nombreux ainsi que les stratégies à envisager pour faire face à ces situations. Pendant ce temps, Aki s'entraîne à la cuisine avec Su tandis que Castiel a traîné de force Fuji pour s'entraîner. C'est ainsi que les trois camarades progressent dans leur nouvelle vie au sein du jeu.

    Logi impose aux apprentis la limite de deux donjons par semaine. Alors après une longue discussion entre eux, ils décident de faire les donjons le week-end, à raison de un par jour afin d'avoir le temps de faire le point sur leur avancée et leurs erreurs pour les corriger pour le lendemain. Le reste du week-end, ils chassent pour la guilde afin d'avoir plus de chance d'obtenir un numéro.

    Chaque lundi Logi fait son rapport à Fumio à propos des progrès des nouveaux tandis que Fuji le fait le samedi matin après avoir laissés ses protégés aux bon soins du second de la guilde.

    Au bout d'un mois les trois amis ont atteint le niveau 100 et ils se rendent à une réunion de la guilde. Ils arrivent parmi les derniers et se rendent compte qu'ils sont observés par les autres membres de la guilde. Tandis que Aki est intimidée et que Leiftan la rassure, Castiel se tient droit et provoquerait presque ceux qui les regardent.

    Fumio arrive et demande l'attention de tout le monde. Il commence donc :

    -Merci à tous d'avoir répondu présent malgré le peu de temps pour vous organiser qu'on vous a donner. Comme vous pouvez le voir, en dehors de Logi ici présent, les autres numéros s'occupent de la protection de la ville donc je vais être bref pour que vous puissiez retourner à vos postes.

    Tout d'abord je vous remercie pour tous vos efforts. Grâce à vous, la ville se porte bien mieux qu'au temps où FWO n'était qu'un jeu. Voilà un mois qu'on est tous coincé ici mais vous ne vous êtes pas laissé aller et vous avez permis que nos vies soient les meilleures possibles étant donné les circonstances. Alors encore merci.

    Ensuite avec les numéros nous avons pris une décisions. À partir d'aujourd'hui la guilde comptera un nouveau numéro dans ses rangs. Le numéro 6 : Leiftan.

    Leiftan regarde Fumio surpris quelques secondes avant que Aki s'exclame avec le sourire :

    -C'est super !

    -Bien joué Leif' ; sourit également Castiel à son ami

    Comme les membres de la guilde commencent à faire entendre leur surprise, Fumio lève la main pour imposer à nouveau le silence et reprend :

    -Leiftan a su montrer des capacités d'analyse et de stratégie hors pair. De plus, il apprend rapidement et aide à faire évoluer ses coéquipiers. Mais il sait également prendre les bonnes décisions au bon moment pour la sécurité de son groupe.

    Tous les membres présents applaudissent donc Leiftan avec enthousiasme. Fumio sourit à Leiftan avant de déclarer la fin de la réunion. Tandis que tout le monde quitte la salle principale, Logi rejoint les trois amis et les invite à le suivre. Ils gagnent donc tous les 4 la salle arrière où se trouve Fumio. Une fois la porte de la salle fermée, Fumio commence :

    -Désolé de ne pas t'avoir prévenu mais le temps nous a manqué.

    -Euh... ce n'est rien ; répond avec surprise Leiftan ; En tout cas merci infiniment.

    Alors qu'il s'incline Fumio lui dit de se relever gêné puis il s'adresse à Castiel et Aki :

    -Sachez que je reconnais également vos progrès mais je pense que vous pouvez développer plus d'aptitudes utiles à la guilde avant d'avoir un numéro. Non pas que tu ne puisses plus Leiftan mais je pense que tu es déjà apte à gérer une lourde équipe en donjon.

    -C'est ce qu'il faut pour avoir un numéro ? ; questionne Aki

    -En partie oui ; explique Fumio ; les numéros sont les chefs d'équipes en donjon de guilde. Bien qu'avec le nouveau jeu nous limitons les sorties donjons je pense que tout mes numéros doivent posséder cette capacité. On ne sait jamais ce qu'il peut arriver dans l'avenir. Et puis les donjons ne sont pas inactifs....

    -Comment ça ? ; s'exclame Castiel

    Fumio regarde Logi qui prend alors la parole :

    -Nous surveillons les nouvelles sur le forum du jeu. Et il semblerait que des joueurs continuent les donjons.

    -Mais alors il n'y a pas de risque ? ; sourit Aki.

    -Non ce n'est pas ce que je veux dire. La plupart des donjons sont des petits comme les vôtres mais de temps en temps on peut voir des donjons supérieur au niveau 130. Nous sommes en train de récolter des informations au sujet des joueurs qui y ont participer mais le forum ne donne plus trop d'informations à ce sujet.

    -Vous pensez que Luka est peut être concernée ; analyse Leiftan

    -C'est une éventualité. Depuis la modification du jeu nous avons perdu sa trace, cependant nous avons réussi à faire parler Fuji. Il lui aurait donné une liste d'ingrédients avant que le jeu ne devienne réel et les donjons activés sont principalement des sources de nombreuses ressources contenues sur cette liste ; énonce Fumio

    -Mais cette liste était pour me faire une nouvelle arme ; annonce Aki

    -Et elle ne renoncera pas à les obtenir pour que tu ais ton arme ; informe Fuji en entrant dans la salle ; Vos tenues sont mes plus belles créations et c'est Luka qui en est la source. Elle n'arrêtera pas de créer la tenue parfaite pour toi Aki parce que sinon elle n'aura pas fini ce qu'elle a commencé.

    -Alors elle est où ? ; demande Aki

    -Je l'ignore. J'analyse encore les ressources qu'on peut avoir dans les donjons pour voir ce qu'il lui manquerait mais elle a un don pour se dissimuler ; s'excuse Fuji

    -Enfin pour le moment concentré vous sur vos progrès ; coupe Fumio ; car pour l'instant seul Leiftan est autorisé à avoir des informations sur Luka.

    Castiel et Aki font la grimace à ce rappel avant de décider d'aller s'entraîner.

    Ils se rendent donc à la forge de Fuji et commencent à travailler. Fuji les rejoins plus tard et il peut voir les forts progrès de Castiel et Aki. Ils les autorise donc à aller s'entraîner à l'extérieur. Ce qu'accepte sans hésitation les deux adolescents. Leiftan, lui, reste à la forge.

    Sans rejoindre de zone à monstres, Aki s'entraîne à la maîtrise de ses sorts tandis que Castiel réfléchit aux meilleures manières d'utiliser ses capacités en pensant devoir veiller sur une équipe nombreuse.

    Quand l'heure de la pause repas arrive, Fuji et Leiftan rejoignent la zone où s'entraîne les deux autres jeunes et les observent car ils n'osent pas les déconcentrer.

    Logi finit par arriver et voit les 4 membres de la guilde. Il observe un peu avant d'attirer leur attention. Castiel et Aki arrêtent donc de s'entraîner et Logi demande :

    -Vous avez manger ?

    -Non pas encore ; répond Fuji en regardant l'heure ; je voulais pas les déconcentrer et j'ai pas vu l'heure passée

    -Bon allez chercher quelque chose de rapide à manger qu'on aille dehors pour mettre en situation votre entraînement.

    C'est avec le sourire que les 3 jeunes vont avaler leur bento et gagnent les zones de monstres en compagnie de leur mentor. Castiel et Aki mettent en œuvre ce qu'ils ont travaillé avant de venir et ils essayent d'améliorer ce qui ne leur convient pas. Leiftan les soutient et leur donne quelques conseils tandis que Logi veille sur eux et les observe attentivement.

    A la fin de la journée, avec l’aide de Leiftan, Castiel et Aki font le point. Le premier signale ce qui, pour lui, manque encore aux deux autres tandis que les deux derniers jugent leur performance ainsi que celle de leur camarade.

    Chacun prend note de ses observations mais également celles de ses camarades avant de réfléchir à des solutions d’amélioration.

    Une fois ce travail d’analyse terminé, Aki va dans la cuisine préparer le repas tandis que Castiel, aidé par Leiftan, effectue des simulations de combat.

    Rapidement Aki dépose sur la table le dîner que les 3 amis s’empressent de manger. Maintenant que le repas est fini et que la table est débarrassée, Leiftan sort son carnet et commence à faire le point des compétences avec ses camarades :

    -Bon comme on l’avais déjà vu. La forge donne de la puissance et de la défense. Aki la cuisine te donne quoi ?

    -Euh…. Elle me donne du maana et un peu de PV ; répond la jeune fille

    -OK. La chasse nous donne de la discrétion ; continue de noter Leiftan

    -Dans la liste y a aussi la pêche, l’agriculture et la surveillance ; énonce Castiel

    -D’accord. Par contre il faut voir ce que ça rapporte ; annonce Leiftan

    -On devrait peut être déjà se concentrer sur ceux qu’on a commencé ; suggère Aki

    -Bien sûr ; acquiesce Leiftan ; C’est juste à titre d’idée pour savoir dans quel sens les monter par exemple.

    -Bref ! On s’en fout ! ; commente Castiel ; Ce qui est important c’est que, déjà, Aki est la seule à monter la cuisine et ensuite je sais pas si t’as remarqué mais la chasse a des xp différentes. Quant on chasse en combat on a moins de viande mais les niveaux montent plus rapidement alors que quand on chasse simplement on a plus de viande mais moins de progression

    -Je sais ; le calme Leiftan ; Pour la chasse, celle de monstres fournie le double en xp mais faut aussi penser à la guilde. Le point positif c’est que plus on gagne en niveaux plus on collecte de viande. Ensuite pour la cuisine on va rester comme ça. J’ai remarqué à la forge qu’on gagnait rapidement en xp et après avoir fait des tests j’en ai déduit qu’apprendre la compétence avec un maître permet de monter en niveau plus rapidement

    -J’avais aussi remarqué ça ; déclare Aki ; Quand Su m’a expliqué les bases j’ai gagné des niveaux très vite.

    -Donc ça confirme ce que j’ai remarqué ; conclut Leiftan ; Alors pour le moment, Aki tu augmentes la cuisine et en même temps on finit tous les 3 la forge et la chasse. Une fois les compétences qu’on a en commun sont au maximum on négociera avec Fuji pour réduire notre temps à la forge pour travailler au service de la guilde. En parallèle faudra expliquer notre objectif à Fumio et avoir son accord. Et si besoin on devra lui fournir un planning avec la meilleure répartition possible des compétences en prenant en compte son avis et ses recommandations. Vous en dites quoi ?

    -Ouais ça ira ; lance Castiel

    -Parfait ; répond Aki

    -Et pour la cuisine, une fois le niveau 100 atteint par Aki on apprendra avec elle ; finit Leiftan.

    À ce moment là, Fuji rentre de la forge. Aki saute donc sur l’occasion :

    -Dit Fuji, tu sais ce que rapporte les compétences pêche, agriculture et surveillance ?

    -Bien entendu ; répond le nouvel arrivant ; Alors la pêche fournit de la précision, l’agriculture donne de la vitesse et de l’agilité tandis que la surveillance offre des pv et un peu de maana. Pourquoi ?

    -Pour avoir des infos sur les compétences ; dit Leiftan en notant les nouvelles données obtenues.

    Fuji regarde les jeunes reprendre leur discussion et s’éclipse pour les laisser seuls.

    -Bon maintenant, coté niveau on en est ou ? ; reprend Leiftan tout en continuant à noter dans son carnet ; la chasse je suis 54, la forge 70

    -Pour la cuisine je suis au niveau 80, la chasse 54 également et la forge 67

    -Pareil que Aki pour la chasse et la forge

    -OK, le niveau maximum est 100 donc on est plus très loin pour la forge par contre faudrait qu’on augmente le rythme pour la chasse. Pour le moment on continue comme ça pour finir la forge et ensuite on réduit le temps à la forge pour finir de monter la chasse.

    -OK ; acquiescent en cœur Aki et Castiel

    -Ensuite on aurait besoin d’information au sujet des aptitudes du mage élémentaire et de l’assassin ; enchaîne Leiftan ; Fuji nous avait dit que ces deux classes pouvaient faire de notre équipe la meilleure, donc il faudrait voir ce qu’ils peuvent nous apporter en plus.

    -Tu as raison ; complète Aki ; Si Luka a commencé à créer l’équipe la plus puissante je ne pense pas qu’elle aurait exclus de ses prévisions ces deux classes.

    -Tu as raison ; sourit Leiftan ; Il ne fait pas de doute qu’elle a sûrement déjà trouvé les représentants de ces classes qu’elle souhaite ajouter à l’équipe et donc il faut absolument qu’on arrive à trouver de qui il s’agit. Ainsi on aura une légère avancée vers elle.

    -On ferrait peut être mieux de ne pas rattaquer tout de suite ce sujet si on veut nos aménagements de planning ; commente Castiel

    -Oui. On attendra d’avoir assez progressé ; conclut Leiftan

    Maintenant que leur discussion est terminée, ils vont se doucher puis se coucher pour être au top pour le lendemain.

    Le lendemain matin, Leiftan se lève de bonne heure. Quand il arrive dans le salon il trouve Aki dans la cuisine en train de préparer le petit déjeuner.

    Il s’installe et commence à écrire leur planning afin de le structurer. Alors qu’il finit le planning, Castiel apparaît enfin. Aki sert donc le petit déjeuner et retourne finir les bentos pour le midi tout en mangeant son petit déjeuner.

    Une fois leur repas terminé, ils sortent tous les trois pour rejoindre la forge. Comme Fuji n’est pas encore là, ils vont dans l’arrière de la boutique et commencent à créer des équipements avec les ressources que Fuji leur avait sorti la veille.

    Une heure plus tard, Fuji arrive enfin. Il observe les différentes créations des apprentis puis, comme il est satisfait des résultats obtenus, il leur donne des ressources plus compliquées à manipuler.

    À 11h Fuji décide de la fin de la matinée et ils vont tous les 4 manger les bentos de Aki.

    Après ce repas, Castiel, Aki et Leiftan partent chasser des monstres sans attendre. Fuji attend donc seul Logi puis ils rejoignent ensemble les 3 autres.

    À la fin de la journée Castiel et Fuji vont déposer à la guilde les viandes obtenues tandis que Aki prépare le repas avec Su afin de tester des recettes plus compliquées.

    Cette fois ci les trois amis prennent leur dîner avec leurs aînés. Une fois le repas terminé Su et Fuji sortent tandis que les trois compagnons restent autour de la table pour discuter.

    Leiftan est le premier à prendre la parole :

    -J’ai une question. Je veux que vous y réfléchissiez sérieusement. Ne voudriez vous pas acheter une maison ?

    Sa question laisse planer un blanc déstabilisant et Leiftan complète donc :

    -On pourrait cotiser ensemble pour l’acheter. Pas besoin d’une grande maison, juste quelque chose pour qu’on puisse vivre tous les trois sans Fuji. J’ai beaucoup réfléchi à la suite de notre discussion d’hier et je pense que c’est le mieux. Pas tout de suite bien sûr. Aki tu as encore besoin de Su pour faire monter ta capacité cuisine mais une fois qu’elle sera au maximum.

    -C’est pas trop tôt ; déclare Castiel

    -On peut dès maintenant aussi ; sourit Aki ; Comme Su a sa propre maison elle doit venir ici pour que je cuisine avec elle donc ça changera rien qu’elle vienne ici ou dans la notre. Et puis je pensais aller travailler avec elle dans son restaurant quelque temps pour faire monter ma cuisine plus vite.

    -On attendait que tu nous en parles mais on en avait déjà parler ensemble. C’est assez compliqué de parler de nos projets avec le risque d’être surpris par Fuji.

    -Vous pouviez pas le dire !

    -Bah actuellement c’est toi le chef donc on se disait que peut être tu avais des projets dont tu nous avais pas encore parler ; explique Aki.

    -OK j’abandonne. Sachez juste que je vous cacherais aucun projet. Bon je vais commencer à regarder les offres mais avant faudrait qu’on voit pour le budget.

    Ainsi les trois amis font le point sur leur finance et détermine un budget d’achat. Leiftan est donc chargé de s’occuper des recherches.

    Alors qu’ils s’apprêtent à aller se coucher, Leiftan s’exclame :

    -Ah oui ! Aki, c’est une bonne idée d’aller travailler au restaurant avec Su. Vu ton niveau de cuisine tu devrais réussir a rapidement boucler cette capacité et pour la chasse on pourrait y rester plus longtemps pour le même objectif

    -Comment tu veux organiser tout ça ; soupire Castiel

    -Actuellement on part plus tôt le matin pour la forge. Il suffit qu’on reste plus tard à la chasse en fin de journée. Et enfin, Aki va travailler au restaurant le samedi après midi, une fois qu’on a fini d’analyse le donjon.

    -Et pour l’entraînement ? ; questionne Aki

    -Il ne nous prend pas toute l’après midi. On peut faire l’analyse puis tu vas travailler avec Su tandis que Castiel et moi on s’entraîne individuellement et quand tu rentres on s’entraîne en collectif pour le lendemain matin. Ça fait chargé mais c’est pour peu de temps, comme je l’ai dit tout à l’heure, tu vas vite atteindre le niveau 100

    -D’accord. Si tu le dis ; accepte Aki

    Cette fois, ils vont se coucher. Le lendemain matin est assez dur pour Castiel et c’est donc avec un camarade grognon que Aki et Leiftan se rendent à la forge. En suivant les instructions de Fuji, ils commencent leur travail avec précautions. Comme les autres matins, Fuji arrive 1h après et contrôlent les créations des 3 amis puis il leur donne des objectifs plus compliqués tout en les aidant. Vers 11h, ils s’arrêtent et vont manger puis ils partent à la chasse aux monstres.

    Le week-end suivant, ils mettent en place leur nouveau planning. Après l’analyse du donjon, Aki rejoins Su à son restaurant tandis que Leiftan et Castiel vont s’entraîner. Ainsi Aki cuisine avec Su de 15h à 17h puis elle rentre et ils commencent tout les trois leur entraînement collectif. Une fois l’entraînement terminé, Aki va préparer le repas qu’ils mangent rapidement avant d’aller se coucher.

    Le lendemain matin, les trois compagnons se rendent au donjon. Une fois le donjon terminé, avec l’aide de Logi, ils vont chasser des monstres tous les trois. À la fin de la journée, ils vont déposer les viandes à la guilde puis rentrent. Aki prépare le dîner et comme ils sont seuls Leiftan déclare :

    -J’ai trouvé une maison. Elle est en dessous notre budget et semble pas mal. Je me suis dit qu’on pourrait aller la voir demain

    -Quand ? ; soupire Castiel ; Je te rappelle que tu as surchargé notre emploi du temps

    -Euh….

    -Attends ! ; s’exclame Aki ; J’ai une bonne nouvelle. Ma cuisine est passer au niveau 100 ce matin

    -Mais c’est super ! Pourquoi tu n’as rien dit ? ; s’enthousiasme Leiftan

    -On avait beaucoup de chose à faire et je me suis dit qu’on allait pas tarder à faire le point sur les niveaux alors….

    -Oui c’est vrai on devrait faire ça. Pour la visite on peut toujours la faire demain en début d’après midi. On ira à la chasse plus tard ça ne fait rien.

    -OK ; répond mécaniquement Castiel

    -Bon alors j’envoie ça ; énonce Leiftan en écrivant son message ; Maintenant ces niveaux. Forge je suis 85 et chasse 66. Aki ?

    -Cuisine 100, forge 79 et chasse 65

    -Forge 82 et chasse 68

    -OK. Aki réveille moi demain matin je ferrais le petit déjeuner et les bentos avec toi. Castiel tu te chargeras du repas du soir comme ça je t’oblige pas à te lever encore plus tôt

    -Merci c’est sympa.

    C’est dans la bonne humeur qu’ils finissent leur repas et font se coucher. Le lendemain matin, Aki n’oublie pas de réveiller Leiftan avant d’aller préparer les repas du matin et du midi. Avec beaucoup de reprise, ils finissent par réussir à obtenir des repas convenables. Comme tout les matins ils vont à la forge faire leur travail. Le midi ils mangent rapidement leurs bentos et avant de s’éclipser Leiftan dit à Fuji :

    -On ne vas pas chasser tout de suite. On a quelque chose à faire avant. On t’envoie un message quand on partira à la chasse

    Ils n’attendent pas de réponse de leur mentor avant de partir. Ils rejoignent rapidement la ville bleue et vont visiter la maison.

    -La maison comporte deux salles de bain, trois chambres, une grande cuisine et un grand salon-séjour ; énumère la vendeuse en ouvrant la maison

    -C’est pas mal ; déclare Castiel

    -Oui c’est pour ça que je l’ai retenu ; explique Leiftan

    Les trois compagnons visitent donc la maison. Comme l’avait annoncé la vendeuse la cuisine est grande. De plus elle est ouverte sur le salon-séjour. À l’étage, ils découvrent les trois petites chambres et les deux salles de bain. Leiftan demande donc :

    -Alors ? Vous en pensez quoi ?

    -Elle est super ; s’exclame Aki

    -Ça peut le faire ; dit Castiel

    -Alors on la prend ; annonce Leiftan à la vendeuse

    -Vous ne voulez pas y réfléchir davantage ? ; questionne la vendeuse surprise

    -Non c’est sûr ; appuie Leiftan

    -Très bien alors allons faire les papiers dans le salon

    Tandis que Leiftan s’occupe de la paperasse avec la vendeuse, Aki fait le point sur le matériel dont elle va avoir besoin dans la cuisine. Castiel, lui, s’est posé dans un coin et attend tranquillement.

    30minutes plus tard, la vendeuse déclare :

    -Voilà la maison est à vous.

    Elle donne à Leiftan les clés et s’en va. Castiel en profite pour demander :

    -On emménage quand et tu le dis quand à Fuji ?

    -On va faire le point sur ce qu’on a besoin et je vais lui en parler ce soir ; répond Leiftan

    -J’ai fait la liste de ce dont on a besoin pour la cuisine et les repas ; annonce Aki en tendant à Leiftan une feuille

    -Super merci beaucoup. Pour le coup il reste les chambres et les salles de bain

    -Qui prend quelle chambre ? ; questionne Castiel

    -Aki peut prendre la chambre avec la salle de bain attenante. Comme ça ça sera ta salle de bain. Castiel et moi nous partagerons l’autre et ensuite je te voie bien dans la chambre la plus au fond

    -Bonne idée. Comme ça je pourrais dormir tranquille ; acquiesce Castiel

    -Ça me va aussi ; sourit Aki ; Par contre il ne vaudrait pas mieux aller chasser et voir ce soir ce qu’il nous faudra pour les chambres et les salles de bain ?

    -Si je vais juste noter ce qu’il y a déjà ; répond Leiftan en montant voir les chambres.

    Au bout de 10minutes Leiftan revient et envoie le message à Fuji avant d’aller chasser. Fuji les rejoins rapidement avec Logi. Aucun des deux ne leur demande d’explications. À la fin de la journée, Logi arrête l’excursion chasse, il récupère les viandes et rejoins la guilde tandis que les 4 autres retournent chez Fuji. Leiftan en profite pour annoncer la nouvelle à leur aîné :

    -Fuji, on a acheter une maison.

    Fuji les regarde surpris avant de sourire et dire :

    -Je m’y attendais un peu à vrai dire. Vous savez quand vous partez ?

    -En faite on a encore pas mal de choses à faire avant. Il faut qu’on équipe la maison alors… ; cherche ses mots Aki

    -Vous êtes toujours les bienvenus chez moi. Si je peux vous aider pour votre installation n’hésitez pas à me le dire

    -Justement ; lance Castiel ; On peut trouver où le matériel ?

    -Castiel ! ; s’exclame Leiftan

    -Vous devriez pouvoir tout trouver dans une boutique d’installation. Je peux vous y emmener si vous voulez

    -Merci beaucoup Fuji ; dit solennellement Aki

    -C’est pas grand-chose

    Le soir, autour du repas, ils discutent tout les 4 de ce dont ils ont besoin pour la maison.

    Le lendemain matin, quand il arrive à la forge, Fuji déclare :

    -Venez avec moi

    Surpris les 3 compagnons le suivent. Ils arrivent rapidement devant une boutique et Fuji leur dit :

    -Regardons ce que vous avez besoin pour votre maison pour avoir une idée du budget

    -Merci Fuji ; s’exclame Aki en déposant un baiser sur sa joue

    Ils font donc le tour du magasin. Après s’être mis d’accord ils décident d’acheter le matériel primordial maintenant avec le reste du budget de l’achat de la maison. Une fois leurs achats terminés, avec l’aide de Fuji, ils vont tout déposer dans la maison. Ils en profitent pour commencer à ranger et faire le ménage.

    Tandis que les autres font le ménage, Leiftan fait les comptes pour savoir combien ils leur faut encore pour acheter ce qu’il leur manque. Une fois ses calculs terminés il annonce le résultat à ses amis puis ils décident d’aller chasser des monstres pour gagner un peu d’argent.

    Fuji décide de les laisser se débrouiller et de retourner à la forge en leur imposant de le rejoindre pour le midi, ce qu’acceptent les 3 jeunes.

    Comme convenu le matin, ils rejoignent Fuji pour manger le midi et, ensemble, ils attendent Logi avant de retourner chasser.

    Le reste de la semaine, ils reprennent leur rythme habituel :

    « Matinée à la forge, après midi chasse, donjon samedi et dimanche matin, analyse et entraînement samedi après midi »

    Le dimanche après midi, ils retournent tout les 4 à la boutique d’installation pour acheter ce qu’il leur manque et ils finissent l’installation de la maison. Le soir, Leiftan, Aki et Castiel fêtent leur nouveau chez eux en compagnie de Fuji et Su.

    Une fois leurs invités partis, Leiftan dit :

    -Comme on tous fini la forge je vais demander à Fuji si on peux y passer moins de temps pour en avoir plus pour la chasse. Je pensais lui demander de nous laisser les mercredi et jeudi matin ; propose Leiftan

    -Aucun problème ; lance Castiel

    -Ça me va aussi

    -OK je lui en parlerais alors ; conclut Leiftan.

    Sur ce point, ils rejoignent chacun leur chambre pour leur première nuit chez eux.

     

    Chapitre 6 : Apprentissages supplémentaires

    Comme il l’avait dit la veille, quand Fuji arrive à la forge, Leiftan va le voir :

    -Salut Fuji. On aurait une demande à te faire. On est tout les trois de niveau 100 en forge et donc on aimerais se concentrer davantage sur la chasse. On sais que tu as besoin de travailler donc on aimerais que tu nous laisse les mercredi et jeudi matin de libre. Les lundi, mardi et vendredi on vient travailler comme d’habitude à la forge. Tu accepterais ?

    -Je vais en parler à Fumio mais je pense pas qu’il y aura de problème. Pour moi vous avez plus besoin d’être surveillé mais les ordres sont les ordres. J’irai le voir ce soir

    -Merci

    Leiftan retourne travailler tandis que Fuji envoie à Fumio un message pour lui dire qu’il désire le voir le soir même. Fumio répond rapidement qu’il l’attendra.

    Le reste de la journée n’est pas différentes des autres jours et le soir, Fuji récupère avec Logi la viande pour aller la déposer à la guilde tandis que les 3 compagnons rentrent chez eux.

    Une fois la viande déposée, Fuji va voir Fumio dans son bureau. Ce dernier le salue :

    -Bonsoir Fuji. Assieds toi. De quoi voulais tu me parler ?

    -Bonsoir Fumio. C’est au sujet de Leiftan, Aki et Castiel. Ils ont atteins le niveau 100 en forge. Aki a atteint le niveau 100 de cuisine également. Aujourd'hui ils vivent dans leur propre maison et ils aimeraient chasser davantage. Je me disais que je pourrais les laisser faire, sans avoir à les surveiller.

    -Je vois

    -Ce ne sont plus les débutants qu’on a pris sous notre protection il y a un mois et demi. Ils sont devenus beaucoup plus fort. Toi même tu as reconnu leurs progrès devant toute la guilde. Tu as même donné le numéro 6 à Leiftan.

    -C’est exact

    -Alors je me dis que pour la chasse on pourrait les laisser tranquille. Continuer d’être là si ils veulent affronter des monstres plus puissants et rester avec eux les week-end pour les donjons mais en dehors de ça les laisser faire leur propre aventure.

    -Je suis d’accord avec toi. Mais vous allez avoir davantage de travailler avec Logi pour me rapporter leurs progrès.

    -Je peux leur demander de faire des rapports détaillés en échange.

    -Oui c’est une bonne idée. Leurs rapports ainsi que vos observations pourraient suffire. Essayons ça et nous en reparlerons la semaine prochaine.

    -Merci Fumio. Et désolé de t’avoir dérangé à cette heure ci

    -Ce n’est rien

    Fuji prend congé de Fumio et rentre chez lui.

    Le lendemain matin, il rassemble ses trois apprentis pour leur parler :

    -Bon déjà faut parler avec Fumio. Il est d’accord pour que vous ne soyez plus surveillé pendant la chasse à condition que vous nous donniez des rapports journaliers détaillés

    -Je m’en occupe ; déclare immédiatement Leiftan

    -Ensuite vous vouliez que je vous laisse les mercredi et jeudi matin. J’ai décidé de vous laisser faire ce que vous voulez. Si vous décidez de ne plus venir travailler à la forge il n’y a pas de problème.

    -Oh non ; s’étonne Aki ; On te doit beaucoup et c’est notre façon de te rembourser notre dette

    -Vous n’êtes pas obligés. Je vous rappelle qu’on se sert de vous pour avoir Luka

    -Et on viendra au moins l’équivalent d’une matinée à la forge parce qu’on le veux ; annonce Leiftan

    -Le lundi ? ; questionne Castiel

    -Oui pourquoi pas ; réfléchi Leiftan ; Comme ça on pourra t’avancer sur les commandes du week-end.

    -Comme vous voulez. Maintenant si vous voulez aller chasser vous pouvez ; conclut Fuji en retournant dans la forge

    -Qu’est ce qu’on fait ? ; demande Aki

    -On va aller chasser, pour le moment on ira à la forge le lundi matin. Ce soir je vais retravailler sur notre prochain planning ; annonce Leiftan

    -Donc pour l’instant pas de nouveau planning ? Juste la forge du matin remplacer par la chasse sauf le lundi ? ; questionne Castiel

    -Oui. Il faut finir la chasse avant de mettre en place ce nouveau planning. Ah et on garde les mêmes horaires, autant profiter du fait que tu te sois adapté à ce rythme ; clôt Leiftan

    Ainsi ils commencent leur nouveau programme. Le soir Leiftan rédige le rapport de la journée et l’envoie à Fuji qui les transmet à Fumio à la fin du week-end avec son propre rapport et celui de Logi.

    Le lundi matin suivant, Fuji trouve les trois compagnons en plein travail à la forge. Il leur donne donc les commandes et se met aussi au travail. Le midi, Aki sort les bentos dont un pour Fuji et ils mangent tous les 4. Une fois le repas terminé, Leiftan demande :

    -Dans les rapports je dois aussi parler de ce matin ?

    -Non inutile puisque vous étiez avec moi ; répond Fuji ; Aller je retourne travailler. Bonne chasse

    -Merci ; dirent ensemble les trois autres.

    Après avoir rangé leurs affaires, ils vont chasser.

    Le soir, tandis que Castiel et Aki cuisinent, Leiftan rédige le rapport de l’après-midi et l’envoie à Fuji avant de passer à table. Après le dîner ils font le point sur les niveaux. Leiftan commence :

    -J’ai cuisine 51 et chasse 97. Aki ?

    -Chasse je suis 94

    -Cuisine 39 et chasse 100 ; annonce fièrement Castiel.

    -C’est super ; s’enthousiasme Aki

    -C’est vrai c’est génial. Je vais pouvoir finir le nouveau planning pour le proposer à Fumio. Je pense lui demander de le commencer la semaine prochaine comme ça on est sûr d’avoir tous fini la chasse.

    -Pas de problème. Bon je vais me coucher ; déclare Castiel

    -Bonne nuit ; dit Aki ; Et ça me va aussi. Tu veux qu’on y aille tous ensemble ?

    -Non j’irai seul. Pendant ce temps là entraîner vous. Ça fait longtemps que vous n’avez pas u beaucoup de temps pour et on a toujours pas de nouvelles de Fumio à propos de vos numéros.

    -D’accord. Je vais aussi me coucher. Ne tardes pas trop

    -Bonne nuit

    -Bonne nuit à toi aussi

    Leiftan regarde Aki montée avant de se poser sur sa messagerie. Il écrit donc à Fumio :

    « Bonsoir Fumio, j’aurais souhaité te voir rapidement. Fuji »

    Fumio lui répond rapidement :

    « Passes demain matin. Je serais dans mon bureau toute la matinée »

    Leiftan va donc se coucher après avoir retravailler sur son planning. Le lendemain matin il dit à ses amis qu’il doit aller voir Fumio et que par conséquent ils n’iront pas chasser. Tandis qu’il part pour la guilde, Aki et Castiel se prépare pour s’entraîner.

    En arrivant à la guilde, Leiftan croise des anciens membres qui discutent un peu avec lui puis il va dans le bureau de Fumio

    -Bonjour Fumio

    -Ah Leiftan, viens assieds-toi. De quoi voulais tu me parler ? Si c’est à propos de Luka on n’a toujours pas d’information

    -Non ce n’est pas à propos de Luka. En faite avec Castiel et Aki on aurait une demande à te faire.

    -Je t’écoutes

    -Voilà, comme tu le sais on a atteint le niveau 100 en forge et Aki en cuisine. Aujourd'hui Castiel a le niveau 100 en chasse et avec Aki on y est pas très loin. Elle est niveau 94 et moi 97. Donc on souhaiterait travailler les autres capacités. J’ai rédigé un planning

    Leiftan donne à Fumio le planning qu’il a écrit :

    « Lundi : Matinée surveillance

    Début d’après-midi chasse

    Fin d’après-midi forge

    Mardi : Matinée surveillance

    Après-midi agriculture

    Mercredi : Matinée pêche de monstres

    Après-midi agriculture

    Jeudi : Matinée pêche de monstres

    Après-midi agriculture

    Vendredi : Matinée surveillance

    Après-midi pêche

    Samedi : Matinée donjon

    Après-midi évaluation donjon du matin et entraînement

    Dimanche : Matinée donjon

    Début d’après-midi chasse

    Fin d’après-midi forge »

    Fumio l’étudie attentivement avant de reprendre la conversation :

    -Vous voulez travailler toutes les capacités en même temps

    -Oui. On s’est renseigné sur ce qu’elles peuvent nous apporter et on en est arrivé à cette conclusion. On souhaiterait commencer la semaine prochaine prochaine, pour avoir le temps de finir de monter la chasse. Pour la pêche on va essayer de trouver quelqu’un pour nous apprendre les bases

    -D’accord. Je vais vous faire inscrire sur le planning de surveillance et d’agriculture. Et pour la pêche je vais vous trouver un ancien qui vous guidera mais vous devrez rester avec lui jusqu'au niveau 40. Et bien entendu je veux toujours vos rapports journaliers

    -Oui pas de soucis. Encore merci

    Leiftan remercie encore une fois Fumio avant de quitter la pièce et de rejoindre ses compagnons. Il les aide dans leur entraînement en leur donnant des indications sur ce qu’il faut qu’ils améliorent. Après le repas du midi, fait par Aki et Castiel, ils vont de nouveau chasser.

    Le dimanche matin Leiftan entame la discussion :

    -Dites, Fumio a accepté notre demande de planning, on a obtenu plus de liberté du coté de Fuji et Logi. Donc je me disais, on peut peut être reparler des assassins et mages élémentaires avec Fuji. Vous êtes d’accord ?

    -Ouais ; dit Castiel

    -Je suis d’accord également ; répond Aki

    -OK bon faut aller au donjon maintenant

    Ainsi, les trois amis rejoignent le donjon de la veille où les attendent déjà Logi et Fuji. Puis après un repas collectif, ils se rendent à la forge avec Fuji. Comme convenu le matin, Leiftan questionne donc Fuji à propos de l’équipe parfaite :

    -Dit Fuji, tu peux nous parler de la classe des mages élémentaires et de celle des assassins ?

    -Bien sûr. Que voulez vous savoir ?

    -En faite on souhaiterait que tu nous précise ce que tu sous-entendais quand tu nous a dit que l’équipe parfaite serait composé de nous trois, Luka et un mage élémentaire ainsi qu’un assassin ; précise Aki

    -Ah je vois. Venez on va aller se poser.

    Ils vont donc s’asseoir à l’extérieur de la forge. Leiftan sort son carnet et se prépare à prendre en note leur conversation. Fuji commence donc ses explications :

    -Bon vous avez pu le voir au fil du temps. Votre équipe vous offre un assez bon équilibre. Mais il vous manque quand même pas mal de capacités

    -C’est vrai. Quand on se bat, on ne peut pas se concentrer sur notre rôle. Castiel doit combattre en plus de me protéger et Leiftan ne peut pas attaquer qu’à distance ; énonce Aki

    -Voilà le plus gros défaut de votre équipe actuellement. Il vous manque un attaquant de première ligne

    -Luka ; déclare avec désinvolte Castiel

    -C’est ça. Les épéistes remplissent bien ce rôle. Mais ce n’est pas la seule chose qui manque à votre équipe.

    -On n’a pas d’éclaireur et on manque de puissance à l’arrière ; soupire Leiftan

    -Pourquoi vous vouliez que je vous explique tout ça ? Vous avez clairement compris ce qu’il vous manque.

    -Fuji… ; supplie Aki

    -OK vous voulez pas savoir ce qu’ils apportent mais ce dont ils ont besoin. Alors oui votre puissance d’attaque arrière est faible. Les mages élémentaires sont très puissants pour ça mais ils sont faibles en avant. Ensuite il faut prendre en considération leur élément, qui influence bien sur leur puissance. Dans l’ordre de puissance croissante on a terre, eau, air et feu donc si votre mage est un mage terre il aura beaucoup moins de puissance qu’un mage feu. Vous suivez ?

    -Oui le plus intéressant est de trouver un mage feu ; annonce Leiftan en finissant de noter ces informations

    -Exactement. Ensuite, dans le cas des donjons notamment, il est parfois utile d’avoir comme allié un assassin qui servira comme éclaireur. Ils ont la capacité de se fondre dans l’environnement et ainsi ils peuvent observer les ennemis et rapporter les informations obtenues à leurs compagnons sans engager de combat. L’inconvénient c’est qu’une fois repérés ils sont assez faibles. Ils manquent de puissance et sont le plus souvent la cible prioritaire avec les soigneurs car, même si leur puissance laisse à désirer, ils sont efficaces. Leurs attaques sont toutes mortelles en un coup mais seuls ils ne peuvent pas tenir car ils ont besoin de temps pour leurs attaques.

    -Donc en gros, le mage élémentaire doit être de type feu et a besoin d’un chevalier. Et ensuite l’assassin doit rester planqué, a besoin de temps et également d’un chevalier ou d’un épéiste pour faire diversion ; résume avec ironie Castiel

    -Oui en gros c’est ça. Mais prenez l’exemple de Emiko et Kentin. Ils travaillent tous le temps ensemble et à eux deux ils parviennent à boucler des donjons. Tout dépend de la façon dont on utilise ses capacités. Vous-mêmes vous effectuer plus de choses qu’un autre joueur de votre classe. Les informations que je vous ai donné sont des moyennes pour joueurs spécialisés.

    -Merci beaucoup Fuji. Ça nous a bien aidé ; sourit Leiftan ; On va aller chasser maintenant

    Leiftan insiste sur le « maintenant » de sa phrase et sort suivi par les deux autres. Une fois en forêt, Aki dit :

    -Attends Leif’, tu as entendu ce que Fuji a dit…..

    -Oui. Mais je ne tenais pas ce que vous fassiez une gaffe. Je pense pas me tromper en disant que Emiko et Kentin sont le mage élémentaire et l’assassin que Luka va recruter. Mais je vous rappelle que cette information est notre seul avantage sur Luka. On ne peut pas se permettre de laisser Fuji ou un autre membre de la guilde le savoir. On a deux risques si ça se sait : soit Luka est mise au courant et on perd l’avantage, soit la guilde utilise cette information pour avoir Luka et on risque de faire foirer tout son plan.

    -Oui tu as raison. Désolée ; s’excuse Aki

    Après cette mise au point, ils vont chasser tout le reste de la journée et ne reparle plus de cette discussion.

    Le soir, Fumio attends tranquillement Logi et Fuji. Des que ces deux derniers arrivent il écoute leur rapport de la semaine avant de les questionner :

    -Quel est le niveau actuel ?

    -Ils se débrouillent très bien. Ils n’ont visiblement plus besoin de mentor. Ils viennent d’atteindre le niveau 130 ; déclare Fuji

    -En seulement 2mois ?! ; s’étonne Fumio ; Ils sont impressionnant. Et du coté de Aki et Castiel, ont-ils reparler des numéros ?

    -Non. Il semblerait que leur objectif premier est changé ; répond Logi

    -Je vois. Je me disais aussi qu’ils avaient changé de tactique. Savez vous ce qu’ils préparent ?

    Devant le silence de Fuji et Logi, Fumio se résigne et explique ce qu’il a fait :

    -Comme Leiftan me l’a demandé, je leur ai trouvé un instructeur de pêche. Ils devront le rejoindre au port mercredi matin. Contrairement à son programme, je ne pense pas qu’ils iront pêcher des monstres mais au moins ils apprendront les bases.

    -Je leur transmettrait le message ; dit Fuji.

    -Attends je n’ai pas fini. Pour la surveillance, Emiko et Kentin leur expliqueront le travail avant de repartir en mission. Donc qu’ils ne soient pas en retard demain matin. Voila c’est tout ce que j’avais à dire.

    -Compris ; disent ensemble Fuji et Logi.

    Avant de quitter la salle, ils saluent respectueusement Fumio. Aussitôt sorti de la salle, Fuji envoie les informations à Leiftan.

    Quand il reçoit le message, Leiftan s’empresse de remercier Fuji et d’informer ses camarades des nouvelles :

    -Pour le coup Fumio nous offre une occasion en or d’approcher Emiko et Kentin. Il faudra la saisir. Aki essaie de bien sympathisé avec Emiko, elle n’a pas l’air trop froide, mais vu son attitude avec Kentin je préfère te charger de cette tache par sécurité

    -D’accord et ne t’en fais pas j’ai réussi à sympathiser avec Luka donc j’y arriverais.

    -Pour Kentin, Castiel tu vas m’aider même si je pense qu’on va avoir du mal.

    -Pourquoi ? ; questionne Aki

    -Castiel n’est pas très sociable et Kentin n’a pas l’air facile non plus.

    -Eh ! ; s’exclame Castiel

    Aki et Leiftan se mettent à rire. Puis Aki retourne en cuisine aider Castiel pour le dîner. Ils mangent rapidement et vont se coucher pour être en forme le lendemain.

    Le lendemain matin, les trois compagnons partent de bonne heure pour la guilde afin de rejoindre Emiko et Kentin. Ils les attendent 20min et Emiko annonce en arrivant :

    -Salut, désolés on est en retard. Venez on a pas beaucoup de temps.

    Leiftan, Castiel et Aki suivent donc Emiko et Kentin. Sur le chemin, Aki commence à discuter avec Emiko :

    -Dis Emiko, tu fais toujours équipe avec Kentin ?

    -Le plus souvent oui. Mais de temps en temps je travaille en solo car il est sur une autre mission.

    -Mais c’est pas compliqué ? Je veux dire, vous n’êtes pas une équipe très équilibrée

    -C’est vrai, en temps normal nous sommes des joueurs de distance mais on s’est adapté quand on a commencé le jeu

    -Comment ça ?

    -Et bien quand on choisit notre classe on n’a pas pensé à la praticité de jeu. On a pris la classe qui nous plaisait le plus.

    -Je vois

    -Et une fois ici, on a du adapté notre style de combat pour réussir. Dans ton cas ce n’était pas trop compliqué, tu as tout de suite obtenue des coéquipiers qui comblaient tes défauts.

    -Oui c’est vrai

    -Mais nous non, on a commencé le jeu seuls et pour progresser il a fallu qu’on surmonte nos soucis de joueurs de distance. Quand on s’est rencontrés, on était pas encore chez Masayoshi mais ça ne nous a pas empêcher de travailler ensemble. Donc suivant les attaques qu’on utilise, on s’adapte. Par exemple, si je veux lancer un sort puissant il me faut du temps de préparation, dans ces cas là je recule et Kentin me couvre. Mais quand lui veut lancer une attaque d’assassin c’est l’inverse. Tu comprends ?

    -Oui beaucoup mieux. Mais vous avez envisagé de vous associer avec des joueurs d’avant ?

    -C’était avant qu’on entre à Masayoshi, on a rencontré par hasard Luka et on s’est associé quelques temps

    -Comment c’était ?

    -Extraordinaire ! Je n’avais jamais utilisé toute la puissance de ma classe mais grâce à elle j’ai pu le faire pour la première fois. Kentin aussi a pu s’exprimer pleinement en temps qu’assassin et espion. Tout ça parce que Luka veillait sur nous. C’est d’ailleurs grâce à nos performances à ses cotés qu’on est entrés à Masayoshi et devenus des numéros. On a essayé de la faire venir mais elle n’a pas voulu, disant qu’elle avait d’autres projets pour le futur.

    -D’autres projets ?

    -J’en sais pas plus mais j’attends, je me dis qu’un jour, quand tout sera prêt, elle nous contactera.

    -Vous ferez quoi ?

    -On la rejoindra. Depuis que nous sommes à Masayoshi on a plus connu toute cette puissance et ça nous manque alors, dès qu’on le pourra, on retournera nous battre aux cotés de Luka. C’est le seul endroit où on peut être pleinement des joueurs de nos classes. Et vous ? Que ferez vous quand on la retrouvera ?

    -Sans hésitation, on retournera avec elle. Enfin si elle veut bien…

    Emiko se met à rire et rassure Aki en lui disant que Luka les prenait certainement en compte dans ses projets et qu’elle n’avait donc pas de soucis à se faire.

    Ils arrivent finalement aux murailles. Kentin salue les personnes déjà en place puis il commence à expliquer le travail :

    -Bon vous devez vous poster sur les murailles et surveiller les plaines ou le lac suivant où vous êtes posté.

    -Euh… ; commence Aki

    -Tu pourrais leur expliquer un peu mieux. Il faut regarder si il y a des monstres dans les cultures ou si, du coté du lac, les monstres sont très près de la ville. Si vous remarquer l’un des deux cas, il faut aller sonner la cloche là bas ; explique Emiko en montrant la cloche à l’entrée de la muraille.

    -OK mais c’est à quel moment que les monstres marins sont trop près ? ; questionne Leiftan.

    -Euh s’ils sont à 1km du port. L’alerte permet aux pêcheurs d’intervenir ; réfléchie Emiko

    -Et pour les champs ? ; questionne Castiel

    -Ce sont les chasseurs qui réagissent et l’alerte permet aux agriculteurs de s’éloigner du danger ; soupire Kentin

    -Comment ils font la différence ? ; demande Aki

    -Les surveillants de leur coté leur font des signes ; répond Emiko

    Leiftan finit de prendre des notes puis ils disent au revoir à leurs aînés. Une fois les deux coéquipiers partis, Aki demande :

    -Alors comment ça c’est passé avec Kentin ?

    -Mal…. Castiel n’a pas été d’une grande aide, au contraire. J’ai pas réussi à ouvrir le dialogue. Et toi ?

    -Super bien ! J’ai même découvert que Luka n’a pas rejoins Masayoshi parce qu’elle avait déjà un projet en cours et comme elle avait déjà créé un lien avec eux, le moment venu, ils se joindront à elle.

    -C’est des bonnes nouvelles. On aura pas trop de mal à leur prendre des infos et à nous lier à eux ; sourit Leiftan

    -Bon ça serait bien que vous vous mettiez au boulot maintenant ; râle Castiel depuis son poste d’observation

    C’est donc avec le sourire que Leiftan et Aki se mettent en position et commencent leur surveillance.

    La surveillance se passe sans problème puis ils reprennent leur planning.

    Comme convenu avec Fumio, le mercredi matin les trois compagnons rejoignent le port et recherche leur mentor de la matinée. Rapidement un homme dans la trentaine arrive vers eux et leur demande :

    -Vous êtes Leiftan, Aki et Castiel ?

    -Oui c’est bien nous ; répond le premier

    -Très bien alors aujourd'hui nous allons aller pêcher aux limites des zones calmes et à monstres car c’est là que vous aurez le plus de prise. Autant profiter que je sois avec vous pour augmenter davantage vos niveaux.

    -Merci ; sourit Aki

    Ils suivent donc leur instructeur jusqu'à un petit bateau de pêche. Ils montent tous les 4 à bord et l’homme allume le moteur et quitte le port.

    Castiel profite du trajet pour apprendre à utiliser le bateau comme lui avait demandé Leiftan. Quand ils arrivent dans la zone, leur mentor commence à leur sortir du matériel :

    -Ce sont de vieux modèles mais je n’ai pu trouver que ça. Elles servent encore bien mais pour avoir de meilleurs résultats de pêche il faudra que vous les changiez.

    -C’est déjà beaucoup. Merci infiniment ; le rassure Aki

    -Bon alors la base c’est la même chose que la pêche de notre monde.

    Il commence à montrer aux jeunes comment faire et les aide quand ils ont besoin.

    -Ensuite quand vous attrapez quelque chose vous avez deux possibilités. Soit vous pêchez normalement et aucun problème, soit vous attrapez un monstre et là c’est plus compliqué.

    Il laisse les apprentis s’exercer avant de remettre le moteur pour passer la ligne invisible entre zone calme et la zone à monstre.

    -Je devrais pas vous emmenez là mais comme ça vous verrez la pêche de monstre. Je pense que c’est indispensable pour que vous puissiez vous débrouiller seuls sans risque.

    -Merci ; disent en chœur les trois amis.

    Ils reprennent la pêche tranquillement jusqu'à ce que Aki attrape un monstre. Le bateau menace de chavirer quand le monstre émerge de l’eau. Puis le mentor commence à donner ses consignes en aidant Aki :

    -Quand vous faites face à un monstre, il ne faut pas tenter de le bloquer. Si vous le faite il vous entraînera dans l’eau. Alors vous le relâchez. Rassurez vous, ils ne vous laissera pas en paix. Maintenant qu’il est lâché, il va essayer de couler le bateau. Il faut l’en empêcher et vous pouvez juste le combattre. Les joueurs de distance ont l’avantage pour ça, vous pouvez combattre ensemble mais les points de pêche ne seront donné qu’au joueur qui a pêché le monstre.

    Il regarde les trois jeunes combattre le monstre avec beaucoup de facilité. Rapidement le monstre meurt et Leiftan prend des notes sur le combat qu’ils viennent d’effectuer puis il dit :

    -Le plus simple serait qu’au maximum seulement deux d’entre nous pêchent pour nous assurer une protection si on pêche en même temps un monstre.

    -OK mais déjà on a un autre problème. Comment on fait pour le bateau ? ; questionne Castiel

    -Pour le bateau vous pouvez demander à Fumio de vous en attribuer un. Tout les bateaux de la guilde fonctionne de la même façon donc pas de soucis pour le conduire.

    -Bon alors faudra faire la demande à Fumio pour le bateau ; conclut Leiftan

    Le mentor sourit puis regarde les jeunes reprennent la pêche. Il reste près d’eux afin de leur apporter son expérience.

    La matinée se déroule assez difficilement. Au fur et à mesure les monstres qui apparaissent sont plus puissants et la maîtrise est plus compliquée pour les apprentis. Leur mentor se contente de leur donner des conseils sans intervenir afin qu’ils apprennent davantage. Pour le trajet de retour c’est Castiel qui est mis aux commandes du bateau. Avant de quitter ses apprentis de la matinée, l’homme leur dit :

    -Comme vous avez pu le voir, les monstres ne sont pas trop actifs le matin. Ils commencent à sortir petit à petit mais le midi ils sont presque tous réveillés. Et l’après-midi c’est compliqué pour les garder éloignés. D’ailleurs les risques pour la ville de voir des monstres marins s’approcher trop près est surtout l’après-midi. C’est la raison pour laquelle l’équipe de surveillance d’après-midi est plus importante.

    -D’accord donc pour augmenter nous niveaux plus rapidement le mieux c’est de pêcher l’après-midi.

    -Non, la pêche normale exercée en zone de monstre rapporte autant d’expérience que la pêche de monstres. Et elle fonctionne mieux le matin comme les monstres ne perturbent pas les petits poissons. La pêche ne suit pas les mêmes règles que la chasse.

    -Je vois ; déclare Leiftan en notant toutes les informations.

    Enfin ils remercient leur mentor pour son temps avant de le laisser et rentrer pour manger avant de reprendre le cours de leur planning.

     

    Chapitre 7 : Les dragons des eaux

    Après avoir quittée Aki, Leiftan et Castiel, Luka commence à rassembler les ingrédients nécessaires à la composition du sceptre de son amie. Elle se rend donc dans les plaines du palier 149 pour obtenir les ingrédients qui serviront à la construction du manche du sceptre. Ensuite elle va dans la montagne du palier 160 pour obtenir les roches nécessaires aux décorations de l'arme.

    Un mois plus tard, aillant fini sa récolte, Luka regarde la liste que lui a fourni Fuji. Sur la liste, il ne reste plus qu'un ingrédient : un cœur de dragon des eaux.

    Luka soupire en déclarant pour elle-même :

    -Le plus compliqué

    Puis elle se rend au palier 200, où elle rejoint un village abandonné. Le nom de cette zone est « Le Village aux Dragons »

    La légende instaurée par le système de jeu de cette zone est la suivante :

    « Il y a déjà des milliers d'années, existait ici un village prospère et merveilleux. Les hommes y vivants étaient principalement des paysans qui vivaient de leurs cultures et élevages. Ce village était en paix jusqu'au jour où une colonie de dragons choisisse de s'installer aux abords de la forêt. Les dragons commencèrent à chasser les bêtes que les villageois élevaient. Par conséquent, les hommes prirent les armes pour chasser les dragons mais ces derniers, étant bien plus fort, détruisirent une partie du village et s'y installèrent, obligeant les villageois à fuir. Aujourd'hui, ce village appartient aux dragons. »

    Luka avait mené son enquête avant de venir dans ce village. Les descendants des villageois exilés racontent que la colonie qui leur a volé leur terre est une colonie de dragons des eaux.

    Du temps où FWO n'était qu'un jeu, quelques joueurs avaient essayé d'obtenir un cœur de dragon des eaux et les avaient donc chasser mais personne n'est encore parvenu à en obtenir un. C'est pour cette raison que Luka pénètre dans la zone du village sans avoir sorti de son inventaire ses épées.

    À peine est elle entrée dans le village que 2 dragons des eaux apparaissent devant elle menaçants.

    Luka les salue respectueusement en inclinant légèrement la tête. Puis elle déclare calmement et fermement :

    -Je voudrais parler au Doragon.

    Les 2 dragons des eaux se regardent un instant avant de l'accompagner au centre du village où de nombreux dragons bleus sont rassemblés.

    -Que vient donc faire un humain dans ce village ? ; questionne un dragon plus grand que les autres.

    -Doragon, je suis là pour une amie. Elle a besoin d'une arme de qualité et pour cela j'ai besoin du cœur d'un des tiens. Mais je ne tiens pas à vous combattre pour l'obtenir. Je désire même acheter ce village pour lui rendre sa beauté d'antan tout en vivant en harmonie avec vous et protéger votre colonie des chasseurs.

    Luka finit sa phrase en s'inclinant respectueusement devant le grand dragon des eaux et elle attend la réaction de ce dernier. Il ne la fit pas attendre longtemps :

    -Pourquoi accepterais-je ta demande ? Que gagnerais les miens avec cet accord autre que ta protection puisque nous savons nous défendre.

    Luka se redresse et annonce avec un calme déconcertant :

    -Je ferais rétablir l'élevage dans cette zone, je créerais une guilde où les membres vivront en paix avec vous. Nous pourrions même vivre tous ensemble.

    Le Doragon fixe Luka un moment avant de conclure :

    -Vit parmi nous un temps. Occupes toi de nos mourants comme ils le méritent et si tu parviens à obtenir le cœur que tu convoites nous accepterons ta proposition. Mais saches une chose, tu dois mériter ce cœur.

    Pendant que les dragons s'envolent, Luka sourit quelques secondes. Elle a appris suffisamment de choses pour savoir qu'elle était la plus proche d'obtenir un cœur de dragon des eaux. Elle se retourne vers le dragon qui l'attend pour la guider vers les mourants et le suit tranquillement jusqu'à ce qui devait être, du temps de gloire du village, la mairie.

    En entrant dans l'ancienne mairie, Luka découvre 3 dragons. Celui qui l'accompagne lui dit :

    -Voici les anciens

    Puis il part sans donner plus d'explications. Alors qu'elle se retourne vers les 3 anciens l'un deux lui dit de s'avancer. Luka les rejoint donc d'un pas assuré. Le premier dit d'une voix rauque :

    -Les visiteurs humains sont bien rares depuis plusieurs années. Cela fait plaisir de voir un membre de cette espèce.

    -Ça vous fait plaisir ? Mais je pensais que vous nous détesteriez car nous vous avons de nombreuses fois attaqué ; s'étonne Luka

    -La peur nous fait faire des choses idiotes mon enfant, l'espèce humaine est une espèce importante dans notre monde. Sans elle nous avons du mal à trouver notre nourriture ; répond le deuxième dragon qui est une femme.

    -Nous n'avons pas réussi à communiquer avec les anciens habitants de ce village et c'est un regret que nous entraînerons dans notre mort ; complète la troisième dragonne.

    -Enfin que vient faire ici une jeune fille comme toi ? ; questionne le mâle.

    -Ah oui désolée. Je m'appelle Luka, je suis venue ici pour une amie. J'aimerais lui fournir une arme unique et puissante et pour cela j'ai besoin d'un cœur de dragon des eaux...

    -Je vois... Moi je suis Mirage, lui c'est Danathor et elle se nomme Tsuki

    -Si tu es ici c'est que Doragon t'a envoyé pour ta requête ; énonce Danathor

    -Non il m'a dit de m'occuper de vous et que si je parviens a obtenir ce pour quoi je suis ici il reconsidérera ma demande de créer une ville où humains et dragons pourront vivre en harmonie.

    Dès que Luka a finit sa phrase les yeux des trois anciens s'illuminent d'espoir.

    Rapidement la nuit commence a tomber sur FWO. Comme les trois dragons s'installe pour dormir, Luka leur demande :

    -Vous avez déjà mangé ?

    -Oui ; lui répond avec un sourire Mirage ; Nous allons juste nous coucher ne t'en fais pas.

    -D'accord, si vous avez besoin de quoi que ce soit n'hésitez pas à me le dire ; annonce Luka en allant s'asseoir contre un mur du bâtiment.

    Une fois posée, elle sort de son inventaire de quoi manger et allume un feu pour faire cuire son repas. Tandis qu'elle finit sa préparation et mange, les trois dragons l'observent du coin de l’œil.

    Luka finit rapidement son repas et va se coucher. Les dragons finissent par s'endormir également.

    Le lendemain matin quant ils se réveillent Luka n'est plus dans le bâtiment. Danathor déclare :

    -Eh ben elle sera pas restée longtemps...

    -Je compte pas abandonnée ; annonce Luka en revenant dans la mairie ; Je suis allée vous chercher votre petit déjeuner.

    Elle finit sa phrase en sortant de son inventaire diverses viandes crues.

    -Tu as été chassée tout ça ce matin ? ; demande surprise Tsuki.

    -Oui je me suis levée de bonne heure et je suis allée chercher tout ça pour vous.

    Tandis que Luka commence à préparer le petit déjeuner des trois dragons, ces derniers essayent de l'aider. Danathor allume le feu pendant que Tsuki et Mirage aident Luka avec la viande.

    Une fois la viande cuite, les 4 individus mangent puis Mirage proposent de faire visiter la ville à Luka.

    Le tour de la ville prendre toute la matinée. Luka dessine une carte du village pendant la visite et prend des notes sur les bâtiments toujours présents. Elle note leur taille approximative et leur état général. Le midi elle s’occupe du repas des 3 dragons en plus du sien. Puis, une fois le repas fini, elle se repose sur la carte du village tout en en dessinant une autre à coté.

    Mirage, intriguée, lui demande des explications :

    -Peux tu nous expliquer ce que tu fais ?

    -Je suis en train de dessiner une carte du village

    -Mais tu en as déjà dessiner une pendant qu’on te montrait la ville ; s’étonne Tsuki

    -Oui j’ai dessiner une carte du village actuel. Mais la plupart des bâtiments encore debout sont en très mauvais état et pas accessible pour des dragons. Donc je regarde comment aménager le village pour cumuler la vie humaine et celle des dragons.

    Luka regarde les 3 anciens puis sourit en proposant :

    -Vous voulez m’aider ?

    -Avec plaisir ; s’enthousiasme Mirage

    Les dragons s’installent à coté de Luka et ils recommencent à dessiner la carte.

    -Je pense qu’il faudra augmenter la taille du village ; commence Luka

    -Si on suit ton idée il n’y a pas d’autres solutions ; commente Danathor

    -Bon alors on va essayer de le faire par étape ; continue Luka

    Elle sort plus de papier et les étale sur le sol :

    -Déjà le cœur du village. Je pensais y construire un bâtiment de guilde. Mais accessible aux dragons bien sur.

    -C’est vrai que le centre du village est vide mais tu es sûre ? ; questionne Mirage

    -Oui. J’ai beaucoup réfléchi pendant la visite de la ville. Je pense que la mairie n’est plus un bâtiment utile. Elle est en mauvaise état et pas adaptée.

    -Tu penses la détruire ; demande Tsuki

    -Oui. Comme la plupart des bâtiments encore debout d’ailleurs. Ils sont en trop mauvais état et la plupart pas conçus pour les dragons.

    -Donc tu détruis tout pour tout reconstruire ; résume Danathor

    -Ouais. Enfin j’aurais aimé commencer mais le Doragon ne semble pas vouloir m’y autoriser pour le moment donc je peux que dessiner une carte et attendre avant de commencer à reconstruire cette ville

    Luka se remet à dessiner sa carte en commençant par le bâtiment de guilde. Puis elle dessine d’autres bâtiments en laissant des allées larges.

    Au bout de 3H elle regarde sa carte avec le sourire et demande aux 3 anciens :

    -Alors vous en pensez quoi ?

    -Tu n’as pas prévu trop de bâtiments ? ; questionne Tsuki

    -Non c’est juste ce qu’il faut

    -Pourquoi tu as partagé la ville de cette façon ? ; enchaîne Danathor

    Luka sourit avant de répondre :

    -Pour les différents clans de dragons.

    -Comment ?! ; s’exclament les 3 dragons en même temps

    -Je leur ai dit que je créerais cette ville et bien entendu ils seront les bienvenus aussi.

    -Lesquels ? ; questionne Mirage

    -Les dragons des ténèbres, les dragons de lumière, les dragons de la forêt, les dragons de feu, les dragons de terre, les dragons d’or et vous, les dragons des eaux.

    -Tu as rencontré tous ces dragons ?! ; s’étonne Danathor

    -Oui et j’ai obtenu de chaque clans, en dehors de vous, un cœur pour les armes de mon équipe.

    -Ton équipe ? ; demande Tsuki

    -Oui j’ai tout prévu. Même si aujourd'hui je suis pas en contact avec les 3 premiers je sais que le moment venu ils seront là et pour les 2 autres je réglerais les derniers détails une fois le tout prêt.

    -Tu parles de 5 personnes mais de 7 dragons. Si on te compte ça fait 6 personnes mais il reste un dragon ; énumère Mirage

    -Parce que j’ai 2 cœurs de dragon en ma possession ; explique Luka en sortant ses épées de leur fourreaux ; un de ténèbres et un de lumière

    Les dragons regardent les lames avec étonnement. Tsuki dit :

    -Elles sont de très hautes qualités. Ce n’est pas facile de faire des armes de cette qualité avec des cœurs de dragon.

    -Mon forgeron est un maître dans son art

    -C’est rare de voir des forgerons humains capable de travailler les cœurs de dragons avec si peu de matériel ; s’étonne Mirage

    -Je sais mais il a le matériel qu’il faut. Même si le meilleur moyen est de travailler avec des dragons, comme c’est impossible il a trouvé un autre moyen de le faire. Il y passe beaucoup plus de temps que si il travaillait avec un dragon mais il obtient un résultat très satisfaisant.

    -C’est surprenant. J’aimerais beaucoup le rencontrer ; déclare Danathor

    Les trois dragons regardent la carte de Luka avec le sourire. Luka se lève d’un coup et dit :

    -Je dois aller chercher le repas. Je vous confie la carte si d’autres idées vous viennent dites les moi à mon retour.

    Puis elle quitte le bâtiment en courant pour se rendre dans la foret ou elle commence à chasser. Pendant ce temps là les dragons discutent des possibilités d’amélioration pour le projet de la jeune humaine.

    Rapidement Luka revient et commence à préparer le repas avec les anciens qui lui expliquent les idées qu’ils ont u pour la ville.

    -Pour ça il va falloir beaucoup plus de place. Il faudra augmenter la taille du bâtiment de la guilde aussi. Je vais devoir aller dans des donjons pour obtenir plus d’or.

    -Veux tu qu’on t’accompagne ? ; questionne Mirage

    -Je peux le faire seule mais si vous voulez m’accompagner aucun problème pour moi

    -Tu comptes essayer de commencer tôt ?; demande Danathor

    -Le Doragon ne m’a pas encore donné son accord donc je ne peux pas trop si jamais il refuse

    -Il ne refusera pas ; la rassure Tsuki ; Notre rêve nous le partageons tous. Notre passé est triste et vivre avec les humains est un désir que nous avons tous. Tous les dragons d’ici ont connus la souffrance de la guerre qui nous a opposée aux humains alors que nous voulions la paix au départ.

    -Je vois. Je lui en parlerais quand la carte sera finie pour voir si je peux commencer à acheter les terres autour et commencer les constructions sans toucher au village actuel tant que j’ai pas rempli la mission qui m’a amener ici.

    Une fois le repas terminé, ils mangent tous les quatre puis les dragons vont se coucher tandis que Luka finit la carte en apportant les modifications que lui ont suggéré les anciens.

     

    Chapitre 8 : Drôle de rencontre

    Le lendemain matin, après un petit déjeuner chassé de bonne heure par Luka, les trois dragons conduisent la jeune humaine jusqu'à un donjon où ils pénètrent sans attendre. Pendant l’avancée jusqu’à la salle finale, Mirage demande :

    -Peux tu nous parler de tes camarades ?

    -Oh bien sur. Avec plaisir. La plus proche de moi c’est Aki, on était déjà amies avant qu’elle commence FWO. Elle a eut beaucoup de mal avec l’annonce des administrateurs mais je sais qu’elle s’en sortira elle a toujours réussi à se débrouiller facilement.

    -Tu sembles beaucoup l’apprécier ; commente Danathor

    -Oui. Depuis petite je vis seule donc j’ai du mal à me lier avec les gens et donc à m’intégrer. Mais elle, elle est venue vers moi malgré les barrières que je mettais entre moi et les autres. Elle ne m’a jamais laissé souffler et j’ai fini par baisser la garde. Au fil des années, elle est devenue comme ma famille.

    -Tu as des nouvelles ces derniers temps ? ; questionne Tsuki

    -Non je suis partie à la suite d’une dispute et je me suis concentrée sur mes missions. Je dois lui obtenir les ressources pour son arme et je ne compte pas la contacter d’ici là. Et après je dois me concentrer sur la création de la ville avant de mettre en place mon plan.

    -Elle te manque ? ; demande Mirage

    -Oui mais je n’ai pas trop eu le temps d’y penser.

    -Et les autres ? ; dévie la conversation Danathor

    -Bien entendu. Ensuite il y a Leiftan. Lui je l’ai rencontré ici il y a quelque temps maintenant. Je lui ai appris quelques bases mais il est très réfléchi et donc il avait de grandes capacités d’auto adaptation. Il fera un excellent stratège. Puis il y a son ami Castiel. Même si je n’ai pas passer beaucoup de temps avec je pense que, malgré l’apparence froide qu’il donne de lui, il est quelqu’un qui prend soin de ses amis. En tant que chevalier il deviendra quelqu'un de fort sur qui il sera possible de compter sans restriction

    -Tu en sais déjà autant sur lui avec le peu de temps où tu l’a vu ? ; s’étonne Tsuki

    -Je pu voir leurs réactions seuls face à la difficulté. Ça n’a pas été simple pour eux ni très sympa je vous l’accorde mais comme ça j’ai pu évaluer comment ils faisaient face à l’imprévu. Ils ne sont pas dénués de sens, en apprenant à utiliser leurs sorts ils auront le potentiel de chefs d’équipe.

    -Est ce la raison pour laquelle tu les as laisser ? ; questionne Danathor

    -L’une d’entre elle oui. Là où ils sont, pour avoir une chance de me trouver, ils n’auront pas le choix que de travailler dur pour devenir des meneurs. D’après mes calculs ça ne devrait pas leur prendre trop de temps. Je pense que Leiftan sera le 1er à être reconnu. Il lui faudra 2 mois je pense. Pour les deux autres ça sera un peu plus compliqué mais ils devraient y parvenir au bout de 4 mois à quelques choses près.

    -Tu sembles avoir pensé à tout ; commente Tsuki

    -Un peu. Normalement une fois qu’ils auront atteints ce niveau je devrais avoir fini ce que j’ai à faire au village. Il ne me restera plus qu’à les appeler pour le déménagement des autres clans de dragons et contacter les deux derniers

    -Tu ne nous en as pas parler ; fait remarquer Mirage

    -C’est vrai. Alors il s’agit de Emiko et Kentin. Eux je les ai rencontré ici il y a quelques années maintenant. Ils ont beaucoup de talent individuellement mais aussi en duo mais les moments où ils brillent le plus c’est quand quelqu’un est là pour les couvrir. Contre toute attente j’ai bien sympathisé avec eux et sans m’en rendre compte ils ont finis par avoir une place importante dans mes projets. Emiko est assez drôle, un moment elle peut être très douce et l’instant d’après être une vraie tornade. Mais ça ne me dérange pas, au contraire. Kentin, lui, est assez renfermé comme Castiel mais il sait aussi être très attentionné et prévenant.

    -Eh bah c’est une drôle d’équipe que tu as là ; rigole Tsuki

    -C’est vrai. On a tous notre petit caractère qui, avec d’autres, pourrait provoquer des étincelles mais je sais que ça ira. Je n’ai jamais eu de problème avec Emiko et Kentin et Aki est habituée aux caractères difficiles avec moi. Et enfin Leiftan doit aussi avoir de l’entraînement avec Castiel. Les plus gros risques c’est sans aucun doute en Kentin, Castiel et moi.

    -Méfie toi aussi de Emiko ; suggère Danathor ; D’après ce que tu as dit elle pourrait se révéler un autre facteur.

    -Non aucun risque. Elle s’est toujours énervée que contre Kentin donc pas de problème pour le groupe.

    C’est en riant de bon cœur qu’ils arrivent devant la porte de la salle finale.

    En entrant Luka demande aux dragons de ne pas intervenir et commence le combat seule. Il lui faut juste 30minutes pour achever le boss.

    En sortant, Mirage exprime son étonnement devant la maîtrise du combat de la jeune fille :

    -Comment tu as fais pour obtenir une telle maîtrise ? Et contrairement aux autres tu n’as pas peur de mourir ?

    -J’ai pratiquement toujours travailler seule donc c’est quelque chose de naturel pour moi et non je n’ai pas peur de la mort. Après tout, on est tous mortels et destinés à mourir un jour ou l’autre. Je ne tiens pas à être paralysée par une chose qui, de toute façon, est inévitable.

    -Ton assurance me surprends ; déclare Danathor

    -Pourquoi ?

    -Nous, dragons avons une vie extrêmement longue. Peu de choses peuvent nous tuer donc la mort est une chose qui ne nous atteint pas et puis, à la fin de notre vie nous avons la chance de renaître. Nous vivons dans un cercle éternel alors que vous, les humains, vous ne vivez même pas un siècle. La mort est une chose réelle chez vous, vous la craignez tellement que vous vous créez des dieux pour vous en préserver. Moi toi, tu ressembles davantage aux dragons. La mort ne semble pas te concerner et ça m’intrigue.

    Ils arrivent à la sortie du donjon, Luka arrêtent immédiatement les dragons. Tsuki demande donc :

    -Qu’y a t-il ?

    -Je repère un joueur sur la carte plus loin… Restez cachés je vais voir ce qu’il fait là

    Les dragons s’exécutent sans protester. Ils se cachent donc derrière des ruines tandis que Luka va à la rencontre du joueur.

    Rapidement elle voit l’individu qui l’a alerté sur sa carte. Il s’agit d’une jeune fille de petite taille avec des cheveux bleus à reflets violets et des yeux bleus. Elle porte un ruban doré avec un saphir sur la tête, un débardeur blanc avec des gants hauts bleu clair sur un pantalon bleu surmonté de volants violets avec des bottines blanches. Enfin, elle tient à la main un trident bleu foncé orné d’un saphir à la base des dents.

    Luka se dirige directement vers elle en gardant une attitude autoritaire. Arrivée à sa hauteur elle lui demande :

    -Qu’est ce que tu fais ici ?

    -Euh… Je me suis perdue ; répond timidement la jeune fille

    -Comment tu t’appelles ?

    -Kaede

    -Tu fais quoi par ici ?

    -Je recherchais un trésor avec un groupe d’amis. On a entendu des rumeurs donc on est venu mais j’ai fini par me perdre…

    Luka regarde Kaede qui lui semble sincère et réfléchie à ses propos. Au bout d’un moment elle la questionne un peu plus :

    -Tu t’es perdue y a combien de temps ?

    -12h

    -TOI ! … Depuis combien de temps tu attends ici ?

    -5h

    -T’es trop conne… Il n’y a jamais eu de rumeurs de trésor dans cette zone car c’est la zone d’un donjon. Et en 5h aucun de tes potes ne t’a trouvée ?! Ils t’ont juste abandonnée ici. Tu as de la chance d’avoir survécu dans cette zone avec ton niveau.

    Alors qu’elle finit sa phrase, Kaede commence à pleurer. Rapidement, Luka perd son attitude provocatrice et la réconforte :

    -Arrêtes de pleurer. Je vais t’aider. Laisses moi quelques minutes. Je dois faire quelque chose et ensuite je t’aide.

    Après que Kaede est acquiescé elle rejoint les dragons pour leur dire qu’elle va s’occuper de Kaede donc qu’ils rentrent au village les premiers puis elle retourne auprès de la jeune fille.

    Elle commence donc à réfléchir à une solution pour lui venir en aide :

    -Je peux pas appeler Fuji alors qu’il est sûrement en charge des autres. Emiko et Kentin ? Non à éviter j’ai déjà eu du mal à les semer… Il ne reste que lui… Bon sang ! J’aurais préféré éviter de trop l’approcher.

    Après un long soupir elle se décide d’écrire un message :

    « Salut. J’aurais besoin de te rencontrer assez rapidement. Retrouve moi dans la forêt du niveau 100 »

    Une fois le message envoyé elle regarde Kaede et lui demande :

    -Tu as déjà été au niveau 100 ?

    -Non…

    -Bon quel niveau le plus près ?

    -Le 95 c’est là qu’on logeait…

    -Ok alors téléporte toi je te rejoins. Une autre chose, on s’est rencontrées au palier 90

    -Euh… D’accord

    Une fois Kaede disparue, Luka la suit. Une fois de nouveau ensemble elles commencent leur avancée jusqu'au niveau 100.

    Luka gère les combats pour avancer plus rapidement mais il leur faut quand même 1h pour atteindre la forêt du niveau 100.

    Immédiatement, Luka consulte sa carte à la recherche du joueur qu’elle a contacté. Elle le repère rapidement et conduit donc Kaede à travers la forêt.

    Quand elle le voit enfin, Luka l’interpelle :

    -Logi

    -Luka, tu t’es fait attendre.

    -Désolée ma camarade n’était pas venue plus haut que le palier 95.

    Logi regarde Kaede surpris avant de reprendre sa conversation avec Luka :

    -Tu t’es trouvée une drôle de partenaire. Pas trop ton style si tu veux mon avis. Enfin que me voulais tu ?

    -Justement te refiler cette « partenaire »

    -Je me disais bien que quelque chose était étrange. Après tout le mal que tu t’es donnée pour disparaître. Tu l’as trouvée où ?

    -Au palier 90, son équipe l’a abandonnée

    -Et tu t’es dit que tu devais la ramasser et la refiler à Masayoshi

    -Je t’arrête tout de suite Logi, je sais que Masayoshi s’est donné pour mission de venir en aide à tous les joueurs et dommage pour toi elle a besoin d’aide. Si tu la laisse ici elle va finir par se faire tuer par des monstres

    -Tu partirais en la laissant seule ?

    -Oui parce que, contrairement à toi, je ne considère pas avoir d’obligation envers les autres joueurs. En dehors de moi, rien ne compte.

    -Même pas Aki, Leiftan et Castiel ?

    -Pour qui tu me prends ? Je suis Luka la ténébreuse. Je vous ai refilé ces trois là pour ne pas être coincés par eux. Tu m’imagines vraiment supporter des débutants alors que je peux enfin vivre à fond dans ce jeu ?!

    -Et les donjons ? Fuji est en train d’étudier les ressources que tu obtiens en faisant les donjons supérieurs et il les compare à la liste qu’il t’a donné pour l’arme de Aki. Tu vas me faire croire que c’est pas la raison pour laquelle tu fais ces donjons

    -Logi… je sais pas où est passée cette liste. Je fais les donjons parce que j’en ai envie. Enfin j’ai pas spécialement de temps à t’accorder donc tu t’en occupes ou pas ?

    Devant l’attitude désinvolte de Luka, Logi est un peu perdu. Mais il finit par se reprendre et répond :

    -Évidemment. Contrairement à toi je n’abandonne pas ceux qui ont besoin d’aide

    -Je n’ai abandonné personne dans cet état non plus. Je ne suis pas si cruelle.

    -Tu as abandonné tes amis Luka. Je trouve, au contraire, que tu es très cruelle

    -Tu te trompe. Je vous les ai confié afin qu’ils aient un avenir. Je ne les ai pas abandonné, je me suis juste débarrassée de nuisances.

    Luka tourne le dos à Logi et commence à repartir. Quand elle croise Kaede elle lui chuchote avec une voix légèrement brisée :

    -Gardes secret notre lieu de rencontre. Je compte sur toi.

    Puis elle disparaît en veillant à effacer ses traces pour ne pas être suivie.

    De son coté, Logi rejoint Kaede et attends un moment. Rapidement il est rejoint par Emiko et Kentin. La première lui dit :

    -Désolé, elle nous a semé

    -Tant pis. On aura sûrement d’autres occasions. Rentrons pour le moment

    Tandis que Emiko et Kentin disparaissent, Logi donne à Kaede une potion pour rejoindre la ville bleue. Puis ils disparaissent tout les deux.

    Luka profite du trajet de retour au village des dragons pour chasser le repas du soir. En arrivant elle le prépare dans le silence puis elle avale rapidement sa part avant d’aller se coucher. Aucun des trois dragons ne lui demande ce qu’il s’est passé. Ils se contentent de la regarder légèrement inquiets.

    Le lendemain matin, à leur réveil, les dragons trouvent le petit déjeuner déjà prêt mais ils ne voient pas Luka. Après avoir mangés, ils sortent à la recherche de l’humaine. Ils la trouvent en pleine conversation avec les guerriers :

    -Vous allez vraiment loin pour chasser.

    -On n’a pas le choix. Si on chasse trop au même endroit il ne restera plus assez de nourriture. Un dragon ça mange beaucoup, surtout les jeunes qui doivent encore grandir ; lui explique un guerrier

    -Te voilà ; déclare Danathor

    -Ah vous êtes réveillés ! Je vous ai laissé le petit déjeuner dans le bâtiment

    -On a vu ; la rassure Tsuki ; Merci

    -Bon je vais vous laisser ; annonce Luka pour les guerriers

    -Si tu as du temps nécessite pas à venir discuter avec nous. Et la prochaine fois on pourra t’emmener à la chasse pour voir si tu n’as pas embelli tes capacités

    -Avec plaisir !

    Luka rejoint les anciens dragons en s’excusant :

    -Désolée, en rentrant de la chasse ce matin j’ai croisé les guerriers qui ont commencé à discuter. Je suis juste passée préparer le repas avant de les rejoindre

    -Ce n’est rien ; sourit Mirage ; l’ambiance avec le clan semble s’arranger et c’est une bonne chose.

    -Peut on parler ? ; questionne Danathor

    -Ah oui à propos de moi… Pas de soucis. Vous voulez aller quelque part ?

    -On peut aller sur la colline. Tu verras aussi les jeunes dragons ; propose Mirage

    -Ça me va. Je vous suis

    Ainsi les dragons rejoignent une colline qui surplombe le village. Et ils retrouvent les jeunes dragons en train de s’amuser sous la surveillance d’une dragonne. En arrivant Tsuki va la voir en disant qu’ils peuvent prendre la relève ce qu’accepte volontiers la dragonne qui retourne au village.

    Luka attends que les vieux dragons s’installent puis elle leur demande :

    -Que voulez vous savoir ?

    -Pour être précis je dirais ce qui fait que tu sembles si détachée de la mort ; explique Danathor ; Mais plus largement tout. Parce qu’il y a beaucoup de questions qui se posent quand on est avec toi. Pourquoi tu tiens tant à créer ce village ? Comment tu peux être aussi à l’aise avec des dragons ? Qu’est ce qui te pousse à tout faire seule ?

    -Je vois. Vous voulez tout savoir en faite.

    -Ne te sens pas obliger de tout nous dire d’un coup ; s’empresse d’ajouter Mirage ; Il y a sûrement des choses que tu préfères garder secrètes et on le comprends.

    -Bon alors comme vous le savez déjà j’ai du mal à me lier avec les autres depuis toute petite. C’est surtout du à une perte de confiance envers des personnes très importantes pour moi à l’époque. À cause de ça j’ai commencer à passer beaucoup de temps à jouer à des jeux en ligne pour… m’évader on va dire. C’est comme ça que j’ai fini par tester FWO et que c’est devenu quelque chose d’unique et de précieux pour moi. Contrairement à se qu’on pourrait croire j’ai toujours eut tout ce que je voulais de la part de ma famille, des ordinateurs ultra performants, des outils high-tech. Tout ça dans le seul but d’accéder à FWO. Je me suis mise à suivre toutes les nouveautés, tout le passé lié à ce jeu. On peut dire que j’en suis devenue accro. Mais voilà, pour moi FWO est devenu la réalité, et j’ai commencé à y imaginer ma vie. J’ai vu beaucoup de choses, mais la plus merveilleuse c’était sans aucun doute les dragons. Je me suis liée très tôt aux dragons des ténèbres et ceux de lumière et j’ai obtenue très vite mes épées. C’est à ce moment là que j’ai décider de vivre avec vous. Au départ il n’y avait que moi mais j’ai fini par créer des liens avec d’autres joueurs. Même si pour eux FWO n’était qu’un jeu j’ai pu voir en eux des amis et, alors que je créais toujours plus de lien avec les clans de dragons, je leur ai fait construire des armes avec des cœurs. Pour moi, c’était comme un lien unique entre nous. Et puis j’ai continuer, je me suis dit que si je parvenais à créer l’équipe parfaite, reliée aux clans de dragons par ces armes dragons alors rien ne pourrais plus blesser les dragons. Les guerres entrent les différents clans cesseraient mais nous pourrions aussi faire cesser les guerres contre les hommes ou, du moins, vous en préserver. Car nous serions les plus puissants par la perfection de notre équipe mais aussi par la force de nos armes. Alors j’ai continué de chercher ces joueurs uniques mais je n’y parvenais pas et d’un autre coté, même si mon monde ne me semblait pas réel, Aki l’était. Je la voulais vraiment dans l’équipe et c’est sûrement la raison qui m’a bloqué un long moment. Puis j’ai croisé la route de Leiftan, il est apparu à l’improviste si je peux dire. À ce moment là j’étais concentrée que sur Aki que j’en avais oublié les deux derniers joueurs. Mais grâce à Leiftan les choses ont bougé. J’ai réussi à faire venir Aki dans FWO et lui, il m’a apporté le dernier joueur de mon équipe. Puis FWO est devenu réel pour tout le monde, et j’ai mis mes projets en action. Mais je ne peux toujours pas le faire avec d’autres, je dois le faire seule. Eux doivent devenir plus fort sans moi, afin de devenir les meilleurs et moi je dois finir ce que j’ai commencé et comme je l’ai commencé, c’est à dire seule. Voilà vous savez tout

    -Tu ne nous a pas expliqué pourquoi la mort t’es indifférente.

    -Danathor ! ; s’exclame Mirage ; Elle ne doit pas vouloir nous en parler. Arrêtes d’insister

    -Désolée. Ce n’est pas que je ne veux pas vous en parler. C’est juste que c’est trop tôt je pense. Laissez moi du temps s’il vous plaît

    Les trois dragons acceptent puis ils regardent les jeunes dragons s’amusent insoucieusement.

     

    Chapitre 9 : Luka

    Cela fait déjà 3 semaines que Luka est arrivée au village des dragons des eaux. Alors qu’elle était chargée de s’occuper des plus vieux, elle a commencé à se lier avec tout le clan. Elle chasse avec les guerriers, jouent avec les plus jeunes et établit toujours plus précisément la carte du village qu’elle désire créer avec le soutien des 3 anciens.

    Ce matin, elle joue avec les jeunes dragons quand Mirage vient la voir. Contrairement à son lien avec Danathor et Tsuki, Luka est très liée à cette vielle dragonne.

    -Bonjour Luka.

    -Bonjour Mirage. Comment vas tu aujourd'hui ?

    -Ça va. Je me sens un peu plus reposer qu’hier.

    -Veux tu qu’on aille faire un tour dehors ?

    -Avec grand plaisir

    Luka grimpe sur le dos de la dragonne et elles s’envolent. Elles restent un moment dans les airs, profitant ainsi du vent et de la chaleur du soleil puis Mirage se pose une colline éloignée du village.

    Une fois que Luka est à terre, l’ancienne étire ses ailes avant de se coucher. Elles restent ainsi, dans le silence, un petit moment puis Mirage le romps :

    -Luka, tu te souviens la raison de ta venue dans notre village ?

    -Créer un village où les différents clans de dragons et les humains pourront vivre ensemble et en paix.

    -C’est vrai mais ce n’est pas la seule raison. Tu es venue pour ton amie.

    -Oui ça m’était sortie de la tête.

    -Je veux que tu prennes mon cœur.

    -Quoi !?

    -J’ai déjà vu beaucoup des nôtres mourir. Je sais que mon tour est bientôt venu.

    -Mais non, ne dis pas n’importe quoi. Le projet est presque fini, il nous reste plus qu’à le présenter au Doragon et avoir son accord pour commencer. Tu vas le voir.

    -Oui je le verrais mais pas avec ce corps. Même si j’assiste à l’accord du Doragon, je ne serais pas là quand tout sera prêt. Au moins je veux te permettre d’obtenir cet accord. En te donnant mon cœur je sais que tu auras cette autorisation que tu as attends pendant 3 semaines et je pourrais déjà voir le début de la mise en place de ton rêve.

    -Mirage…

    -Laisses moi finir. La construction de cette ville sera longue et je sais que le temps qu’il me reste est court. Donc laisses moi au moins voir le début. Laisses moi la chance d’y participer de cette façon. Danathor et Tsuki ont encore du temps, ils verront sûrement la fin…. Non, le commencement d’une nouvelle ère. Mais moi, j’aimerais renaître dans cette nouvelle ère. Tu comprends ?

    -Oui je comprends… merci Mirage

    -De rien

    Luka enlace Mirage en enfouissant sa tête dans le cou de la dragonne. Cette dernière se contente de poser sa tête sur l’épaule de la jeune humaine. Elles restent ainsi un long moment, puis, quand le soleil commence à décliner, Mirage se redresse et étire ses ailes pour se préparer à rentrer. À ce moment là Luka dit :

    -Pour la deuxième fois de ma vie, je redoute la mort.

    -Comment ça ?

    -Je ne veux pas te perdre.

    -Luka, tu sais que pour nous autres, dragons, la mort n’est rien qu’une étape de notre vie. Un temps où nous changeons notre vieux corps pour un plus jeune.

    -Je sais mais ça ne change rien à ce que je ressens.

    -Je comprend…. Tu as dit la deuxième fois ?

    -Oui. Je ne vous en ai jamais parler je crois.

    -Non tu ne l’a jamais abordé

    -C’était quand j’étais petite. C’est la raison pour laquelle je me méfie des êtres humains et que je n’accorde pas trop ma confiance. Un jour j’ai failli être tué à cause de mes parents. Alors que cette personne avait toute ma confiance, elle a mis ma vie en danger pour faire du mal à mes parents mais ça a raté. Mes parents n’ont rien fait.

    -Luka…

    -Pour la première fois, j’ai connu la peur de la mort mais c’est aussi à ce moment là que j’ai compris. Pour survivre je ne peux compter que sur moi même, les humains sont tous en quête de quelque chose donc les vrais amis sont inexistants, du moins je l’ai cru jusqu'à ce que je rencontre Aki. Mais la chose la plus importante que j’ai compris ce jour là, c’est que la mort est toujours là, autour de nous, alors la craindre perpétuellement ne servait à rien, parce qu’elle apparaîtra qu’au moment où on n’y prendra pas garde.

    -Que s’est il passé ?

    -Il s’agissait de mon instructeur. Il m’apprenait tout ce que je devais savoir. Lire, écrire, monter à cheval et plein d’autres choses. Pour moi il était comme un grand frère. Puis un jour, il m’a emmener avec lui en dehors de la maison. Je pensais qu’on allait se promener ou quelque chose du genre mais ça n’a pas été le cas. Je me suis retrouvée attachée et entourée d’hommes terrifiants. Quand je lui ai demandé de l’aide, je crois me souvenir qu’il m’a lancé un regard noir puis il est parti parler avec les autres types. Apparemment c’est lui qui les dirigeait. Cette histoire a duré un long moment, je me souviens quand mes parents on refusé de payer et les choses ont commencé à dégénérer. C’est là que j’ai eu peur de mourir, mais malgré ce qu’il m’avait fait il m’a sauvé en m’emmenant avec lui un soir.

    -Qu’est il arrivé ensuite ?

    -On a eut un accident, j’ai passé plusieurs mois à l’hôpital ensuite mais d’après ce qu’on m’a dit il serait mort cette nuit là. Mes parents sont passés à l’hôpital pour m’assigner un garde du corps et ils sont repartis. C’est ainsi que j’ai fini par ne plus croire en personne et que la mort est devenue fictive à mes yeux.

    Mirage n’ajoute rien de plus, elle se contente de ramener Luka au village. Le lendemain matin, elle insiste pour aller voir le Doragon avec l’humaine. Malgré ses réticences, Luka suit en silence. Quand elles arrivent devant le Doragon, il leur demande d’attendre un moment. Après avoir fini sa conversation avec les guerriers il se tourne vers Mirage et Luka :

    -Que se passe-t-il ?

    -Nous sommes là pour te demander une faveur ; répond Mirage

    -Je vous écoute

    Après avoir pris une profonde inspiration, Luka se lance :

    -J’aimerais commencer à mettre en place la construction de la ville

    -Tu n’en as pas encore l’autorisation

    -Je sais. C’est ce que je suis venue vous demander

    -Je t’ai déjà expliqué qu’il faut que tu me prouves ta valeur en obtenant le cœur que tu es venu chercher

    -C’est la raison pour laquelle je suis là ; le coupe Mirage ; Comme tu le sais déjà, il ne me reste que peu de temps. J’aimerai donner mon cœur à Luka

    -Mirage… Tu es sûre de toi ? ; questionne le Doragon

    -Certaine. Tu as déjà eu des retours de tout le clan. Luka passe énormément de temps avec les jeunes dragons, elle chasse avec les guerriers, observe notre manière de vivre et s’y adapte. On a pu construire avec elle la carte de la ville qu’elle souhaite créer et elle a pris en compte tout ce qui est nécessaire aux dragons. Mais surtout, j’ai connu une époque où les nôtres et les hommes vivaient en paix, et ensuite j’ai connu la guerre qui nous a opposé à cette espèce. Luka est sans aucun doute la personne qui a le pouvoir de mettre un terme à cette guerre. Depuis qu’elle chasse avec les guerriers tu n’as sans doute plus reçu de nouvelles au sujet de confrontation avec des humains.

    -C’est exact. Les guerriers s’en réjouissent d’ailleurs.

    -Alors tu sais autant que moi quel pouvoir elle possède. Je souhaite croire en ce pouvoir et renaître dans cette ville de paix.

    -Je comprend. Quand souhaites tu lui donner ton cœur ?

    -Si tu pouvais…

    -Stop ! ; hurle Luka qui avait regardé en silence l’échange jusqu'à maintenant ; le plus tard possible. Désolée Mirage mais laisses moi au moins faire ça s’il te plaît.

    -D’accord. Ça te convient Doragon ?

    -Oui. Puisque tu t’engages à lui fournir ton cœur je tiens ma parole. Luka tu peux commencer la mise en place de ton projet. Seulement je veux être informé de toutes les étapes de la construction en commençant avec le plan

    -Merci ; disent en chœur Luka et Mirage

    Elles retournent donc à la mairie pour finir les préparatifs.

     

    Chapitre 10 : Début du projet

    Luka passe la nuit sur les finitions de son projet pour le présenter au Doragon. Le lendemain matin, elle va donc avec les trois anciens dragons présenter la maquette de leur projet au Doragon.

    Ce dernier passe un bon moment à observer la maquette sous toutes les coutures. Enfin, il regarde les anciens dragons puis s’adresse à Luka :

    -De quoi as tu besoin pour mener ce projet à bien ?

    -Il me faut des finances pour acquérir les zones. Ensuite c’est la destruction et la construction mais il faut le faire par zone pour que vous ayez tout de même des abris.

    -Donc déjà les finances. Tu en es où ?

    -Je suis pas trop mal je pense. Il faut déjà que je commence les achats pour avoir une idée plus précise.

    -Alors vas y et dès que tu as terminé reviens me faire un rapport.

    -Merci ; disent ensemble les dragons et Luka.

    Aussitôt l’accord obtenu, Luka commence à acheter la zone du village des dragons. Tsuki demande :

    -C’est bon ?

    -Oui même si je ne m’attendais pas à ce que cette zone soit aussi chère. Continuons mais je pense qu’il faudra retourner dans les donjons.

    Luka monte donc sur le dos de Danathor et les trois dragons prennent leur envol. Ils se posent rapidement aux alentours du village pour que Luka puisse continuer d’acquérir le secteur. Après les alentours du village, ils rejoignent la zone des collines, celle des plaines et enfin celle de la forêt. Arrivée sur place, Luka commence la procédure d’achat avant de soupirer :

    -Comme je le craignait j’ai pas assez. Il va falloir que je fasse trois donjons. Retournons auprès du Doragon pour l’informer.

    Ainsi les trois dragons rentrent au village. Luka va rapidement voir le Doragon pour lui faire son rapport :

    -J’ai acquis presque toutes les zones visées. Il ne manque que la forêt mais il me manque de l’or. Je vais aller faire trois donjons. Je pense que les anciens vont venir avec moi.

    -D’accord. Je vais également demander à trois guerriers de se joindre à vous. Comme ça tu pourras viser plus fort.

    -Merci beaucoup

    Luka attend un moment avec les trois anciens à l’entrée du village. Finalement, les guerriers que lui a promis le Doragon arrivent. Luka les reconnaît immédiatement, il s’agit des trois plus puissants guerriers. Après un moment de réflexion elle déclare :

    -Avec notre puissance on peut aller au palier 180. Je ne pensais pas y aller pour une question de vitesse mais on peut y arriver très vite. Et on pourra s’arrêter au deuxième donjon.

    -Faisons quand même trois donjons. On ne sait jamais ; énonce Mirage

    -D’accord. Bon en route.

    Cette fois, Luka monte sur l’un des guerrier. Il leur faut 1h pour atteindre le palier 180. Puis 10 minutes de plus pour atteindre le donjon. Arrivés devant, Luka fait le point sur son équipement. Elle sort ses épées et regarde les dragons avant d’ouvrir le donjon. Elle prend la tête de l’équipe suivie de près par Mirage puis les cinq autres dragons.

    Rapidement les combats s’enclenchent. Luka n’a pas de difficultés particulières face aux monstres mais elle subie tout de même des dégâts et perd du temps. Mirage se met vite en place et commence à soigner la jeune humaine tandis que les cinq autres se préparent à faire feu. Quand ils sont prêts à libérer leurs sorts, Luka recule pour leur laisser le champ libre.

    Danathor utilise son feu imité par un guerrier. Tsuki utilise un sort d’eau comme un autre guerrier et le troisième emploi un sort de glace. Grâce à leurs attaques et au soutien de Mirage, l’avancée dans le donjon est rapide. En 1h, ils atteignent la salle finale. Après avoir fait soigner l’équipe, Luka ouvre la porte. Rapidement le combat s’engage et la jeune humaine s’adapte aux compétences des dragons. Le combat ne dure que 10 minutes et ils quittent le donjon. Sans attendre, ils se rendent au donjon suivant et recommence leur avancée. À la sortie du deuxième donjon, Luka regarde la quantité d’or qu’elle possède et déclare :

    -J’ai ce qu’il faut pour acheter le dernier terrain.

    -On va quand même aller faire le troisième pour avoir un peu plus si jamais tu as besoin ; décide Mirage

    Ainsi ils se rendent dans un donjon du palier 190. Ils leur faut davantage de temps pour conclure le donjon que pour les deux précédents mais 6h après leur départ du village ils sont de retour. Immédiatement, Luka va acheter la zone de la forêt avec Mirage puis elle retourne informer le Doragon.

    Après sa réunion avec le Doragon, Luka observe l’heure puis elle part chasser le repas du soir. Elle rentre rapidement avec son butin et commence à préparer le repas aidé par le trois dragons. Une fois le repas terminé, Danathor et Tsuki vont dormir tandis que Luka sort son carnet pour écrire davantage sur l’organisation de son projet. Mirage la rejoint et l’aide un peu avant de s’endormir. Luka reste contre le flanc de Mirage et continue de travailler encore 1h avant de ranger pour dormir à son tour. Elle passe donc la nuit contre Mirage et le lendemain matin, sans réveiller les dragons, elle retourne chasser pour le petit déjeuner.

    Après le petit déjeuner, Danathor et Tsuki rejoignent les guerriers tandis que Luka et Mirage retournent voir le Doragon pour lui exposer le programme de la journée. Après son accord, elles se rendent dans les alentours du village où les attendent quelques guerriers. Rapidement, Luka fait tracer au sol les différents emplacements des bâtiments en veillant, à l’aide des dragons, à ce que les espaces entre chaque bâtiment soit suffisant et que l’organisation corresponde également avec la partie village. Au bout de 3h, la partie sud de la zone est tracée et Danathor dit :

    -On n’avance pas bien vite.

    -Oui mais il faut au moins ça pour pouvoir avoir un bon résultat. La construction sera plus simple mais il faut que cette partie soit parfaite. Bon on va faire une pause pour manger ; déclare Luka

    Tous les dragons rentrent au village et ils sont accueillis par les autres avec le repas de prêt. À la fin du repas, ils repartent aux alentours du village mais cette fois ils vont dans la partie ouest. Comme le matin, ils tracent les emplacements des bâtiments en vérifiant la place autour et l’organisation avec la zone village. Cette fois, à cause notamment de la grandeur de la partie, ils leur faut 5h pour finir leur tache. En rentrant au village, Luka rejoins la patrouille de guerriers sur le point de partir à la chasse tandis que les anciens vont se reposer et que les guerriers retenus toute la journée vont profiter d’un moment de liberté bien mérité.

    De retour de la chasse, Luka retrouve les anciens dans leur bâtiment et, ensemble, ils préparent le repas. Une fois terminé, les dragons vont se coucher tandis que Luka commence à dessiner des croquis des différents bâtiments.

    Le lendemain matin, après le petit déjeuner, ils se rendent tous les quatre dans la partie sud des alentours du village. Sur place, ils retrouvent les deux tiers des guerriers et Luka commence à déposer à chaque emplacement un croquis. Une fois sa tache terminée elle déclare :

    -Pour que la construction avance plus vite j’ai prévu des croquis des bâtiments avec des mesures pour que vous puissiez travailler seuls et ainsi pour qu’on avance plus rapidement. Si vous avez le moindre soucis n’hésitez pas à m’appeler je vous aiderais sans problème.

    Tandis que les dragons commencent à se diriger vers les différents emplacements, Luka les guide un peu pour que les différentes constructions se fassent sans gêne. Une fois tout le monde en place, les travaux commencent. Alors qu’elle se dirigeait vers un emplacement, la jeune humaine est appelée par un groupe. Elle va donc immédiatement les voir et écoute leur problème :

    -Ici tu veux qu’on fasse quoi exactement ? On comprend ce que c’est sensé donner mais comment on s’y prend ?

    -Ah ouais. Bon déjà il faut faire la base du bâtiment puis les murs.

    Luka passe 20minutes à expliquer le travail aux dragons. Une fois terminé, elle est appelée par un autre groupe. Au bout de 4h, les travaux ont bien avancés mais Luka n’a rien pu faire de plus qu’aider les différents groupes. Ils prennent tous une pause pour manger et retournent immédiatement au travail.

    À la fin de la journée, 6 bâtiments sont terminés. Après inspection de Luka et sa validation, ils retournent au village. La jeune humaine va donc voir le Doragon pour faire son rapport :

    -Les travaux avancent plus vite que je pensais. On a déjà 6 bâtiments de prêts

    -Tu as prévu quoi ?

    -Déjà il faudrait qu’on finisse la zone sud avant de toucher au village. Si tu pouvais essayer de faire détruire les bâtiments inutilisés en attendant ça nous avancerait déjà pas mal.

    -D’accord, je vais donc faire ça. Tu veux toujours le même nombre de guerriers demain ?

    -Tu peux en retirer 4. On est un peu entassé et ça n’aide pas l’avancement.

    -Très bien. Je leur confierais donc la tache de nettoyer le village

    -Merci

    Après avoir salué le Doragon, Luka retourne auprès des anciens où elle prépare le repas avec des provisions apportées par les chasseurs.

    Ce rythme est maintenu deux jours de plus, durant lesquels les constructions avancent très bien. À la fin de ces deux jours, la partie sud des alentours du village est construite et il y a déjà trois bâtiments dans la partie ouest. Au village, il ne reste plus que les bâtiments abritant les dragons.

    Luka expose l’avancement au Doragon puis lui demande :

    -Serait il possible de faire déménager tout le monde dans la partie sud ? De cette façon on pourra attaquer le cœur du village.

    -Bien sur. Je vais faire passer le message. Tu pourras commencer après demain

    -Merci beaucoup

    Le lendemain matin, la plupart des dragons s’occupaient des déménagements de tout le clan. Luka avait à sa disposition pour les constructions quatre guerriers. Malgré l’effectif réduit, ils réussirent à terminer de construire trois bâtiments. Le soir, alors que la plupart des dragons vont se coucher, Luka va détruire les bâtiments avec l’aide de huit guerriers. Au bout de 2h, la jeune humaine déclare :

    -On va s’arrêter là pour ce soir.

    Les dragons saluent l’humaine puis vont dormir. Luka rejoint donc le bâtiment où se trouve les anciens endormis et s’endort à son tour. Le lendemain matin, elle est la première réveillée. Après avoir préparé le petit déjeuner avec la chasse de la veille et avoir mangé, elle retourne travailler au village. Elle continue de détruire les bâtiments puis, 1h plus tard, elle est rejoint par cinq guerriers qui lui demande ce qu’ils doivent faire. Luka répond donc :

    -Dans un premier temps il faut déblayer les gravats des bâtiments tombés.

    -Très bien, nous nous en occupons.

    Tandis que Luka continue de détruire les bâtiments et que quatre des guerriers déblaient, le cinquième va voir les autres dragons. 1H plus tard, tout le clan arrive au village et aide à retirer les gravats. Grâce à cette aide inattendue, les guerriers s’attellent à détruire les bâtiments avec Luka. À la pause du midi, le village est entièrement vidé. Ainsi, l’après-midi, avec la participation de quelques dragons, Luka fait tracer les emplacements des différents bâtiments.

    À la fin de la journée, le village est prêt pour attaquer la construction. Le soir, Luka recommence à dessiner des croquis pour les bâtiments à construire puis elle regarde ses finances en notant un budget prévisionnel. Une fois une liste des tâches à effectuer, elle va dormir.

    Le lendemain, elle donne aux dragons les croquis et des consignes avant de déclarer :

    -Je serais absente toute la journée. Il faut absolument que je récolte plus d’or sinon on va avoir des problèmes financiers.

    -Tu veux de l’aide ? ; questionne un guerrier

    -Non je vais y aller seule. Les anciens seront chargés de vous conseiller si vous avez des problèmes mais vous avez l’habitude maintenant, ça devrait aller. Je vous fait confiance pour la construction

    Après avoir salué tout le monde, elle quitte le village et rejoint une ville du palier 195 grâce à une potion de téléportation. Une fois sortie de cette ville, elle se rend dans l’un des donjons et commence à avancer dedans. Comme prévu, il lui fallu la moitié de la journée pour le terminer. Après avoir avaler un sandwich acheté le matin, elle recommence le donjon. Quand elle le termine, la soirée est déjà bien entamée. Sans attendre, elle utilise une potion pour rejoindre le village des dragons des eaux. Quand elle arrive elle découvre l’avancement de la journée. Dans le village, il y a déjà 7 bâtiments et dans la partie ouest il y a 2 bâtiments de plus. C’est donc très heureuse qu’elle rejoint tous les dragons dans la partie sud. Au cours du dîner, elle exprime son étonnement devant l’avancement conséquent des constructions mais aussi son plaisir de voir son projet progresser autant. Elle apprend donc que tout les dragons ont aidés au maximum permettant ainsi une meilleure avancée et que la maîtrise obtenue les journées précédentes par la plupart des guerriers avait permis de séparer davantage les groupes sans compromettre la rapidité de construction.

    Après avoir dormi et préparé un petit déjeuner très rapide, Luka va voir les différents bâtiments construits la veille. Elle est rapidement rejoint par Mirage qui lui demande :

    -Alors qu’en penses tu ?

    -C’est magnifique. Je m’attendais pas à autant de bâtiments en rentrant hier et je ne pensais pas réussir à avoir de tels résultats

    -Que veux tu dire ?

    -Les croquis que j’ai fait. Ils ont été respectés à la perfection. Au départ c’était juste ce que je désirais mais je pensais que jamais on arriverait à avoir de tels bâtiments. Qu’ils seraient tout de même différents sur divers points. Mais là c’est juste parfait, ce que je voulais y est et il y a même plus. C’est toi qui les a guidés ?

    -Oui je me suis dit que ça te plairait

    -C’est parfait. Merci beaucoup

    Luka enlace rapidement Mirage puis elle se met au travail. La journée passe lentement mais tout le clan essaie de contribuer. À la fin de la journée, la partie ouest est finie et, dans le village, il y a déjà la moitié des bâtiments de construite.

    Alors que le dîner est prêt, Luka part à la recherche de Mirage. Rapidement elle l’aperçoit en compagnie du Doragon. Elle hésite un moment puis se décide à aller les voir. Quand elle arrive elle dit :

    -Mirage le dîner est prêt. Tu viens manger ?

    -Oui j’arrive.

    Mirage salue le Doragon et suit Luka jusqu'au bâtiment où logent les anciens. Ils mangent rapidement et tandis que Danathor et Tsuki vont dormir Mirage sort. Luka la suit jusqu’au village. Une fois arrivée au village, la dragonne s’adresse à l’humaine :

    -Je suis contente d’avoir pu voir autant d’avancement

    Luka reste silencieuse

    -Je regrette seulement de ne pas avoir pu voir le bâtiment principal. Et de ne pas avoir rencontré tes amis.

    -Mirage…

    -Je sais que tu ne voudras pas mon cœur avant le dernier moment donc c’est le Doragon qui le garde. Promets moi juste une chose, quand je renaîtrais tu auras réussi à mettre en place ce village.

    -Promis

    Après un dernier tour dans le village, les deux filles retournent se reposer. Le lendemain, tout le clan s’accorde une journée de repos bien méritée. Luka en profite pour passer la journée avec Mirage. Elles partent tôt le matin pour aller au palier 182. Pour le midi, Luka se charge de chasser dans la forêt puis elles passent l’après-midi près de la mer. Elles profitent pleinement de cette journée ensemble, sans avoir conscience qu’il s’agit de la dernière.

     

    Chapitre 11 : Jamais seule

    Le lendemain de la mort de Mirage, Luka assiste à la cérémonie en son honneur. Les dragons rappellent sa vie durant un long discours puis le Doragon conduit tous les dragons vers les montagnes où le corps de l’aînée est déposé avec respect dans l’une des nombreuses cavités. Après un moment de recueillement, 2 des dragons guerriers condamnent la cavité à l’aide d’une pierre puis tous retournent au village.

    Luka accompagne les guerriers à la chasse. Et, une fois une grande quantité de nourriture obtenue, ils rentrent. Pendant qu’ils chassaient de nombreux feux furent allumés. Dès qu’ils arrivent, les dragons commencent à cuire les viandes pour un grand repas accompagné de divers récits du passé et de chants mélancoliques.

    Durant la soirée et la nuit, il fut conté les récits de guerre entre dragons puis celles avec les hommes jusqu'à la quasi disparition des dragons des eaux. Puis la révolte de leurs survivants pour préserver leur espèce. Ils fut chanté les chants de guerre mais aussi ceux des pertes et celui du renouveau. Enfin, les guerriers chantent un nouveau chant : celui de Mirage. Il raconte sa vie, sa bravoure sur les champs de bataille, ses désirs et enfin, sa mort.

    C’est avec beaucoup d’émotion que la cérémonie prit fin au lever du jour. Les jeunes dragons dorment depuis un moment tandis que les autres effacent les dernières traces de la cérémonie. Luka contrôle son inventaire avec la liste de Fuji et dit le cœur lourd :

    -Maintenant j’ai tout…

    Elle emballe ses affaires et sort du bâtiment où logent les anciens. Elle tombe nez à nez sur le Doragon qui lui demande :

    -Tu nous quittes ?

    -Non, je vous ai promis de faire de ce lieu un lieu de paix, et je compte bien tenir ma promesse. Mais je dois apporter des objets à un ami.

    -Je comprend. Nous t’attendrons.

    Le Doragon s’éloigne tandis que Luka se téléporte au niveau 100. Une fois sur place elle rejoins la forêt et envoie un message à Fuji :

    « Salut Fuji, j’ai fini de récolter les ressources de la liste. Peut tu me rejoindre dans la forêt du palier 100 ? Par contre viens seul où je disparaît »

    Alors qu’il arrive à la forge, Fuji reçoit le message de Luka. Il répond immédiatement :

    « Je te promet de venir seul. J’arrive. »

    Luka arrive rapidement dans la forêt et n’attend pas longtemps Fuji. Comme promis il arrive seul. Après avoir vérifié les alentours, Luka sort de sa cachette.

    -Ça fait longtemps ; commence Fuji

    -Oui. Désolée ça m’a pris pas mal de temps. Mais j’ai enfin tous les ingrédients pour Aki.

    Luka donne à Fuji les ingrédients qu’elle a récolté.

    -Tu as tous ceux pour Aki et aussi les ressources de forge que j’ai obtenues en plus.

    -Merci. Tu veux pas les voir ?

    -…

    -Ils ont pas mal progressé tu sais. Leiftan est devenu le numéro 6 de la guilde. Et Castiel et Aki sont en bonne voie.

    -J’ai encore pas mal de choses à faire. Je dois y aller.

    -Attends ! Comment tu vas ? Ou tu loges ? Qu’est ce que tu dois encore faire ?

    -A une prochaine Fuji. Et ne dit pas aux autres que tu m’as vu.

    Sur cette dernière phrase, Luka disparaît. Pour empêcher Fuji de la suivre elle se téléporte dans diverses villes et sort dans les plaines ou forêts alentour pour brouiller les pistes.

    Une fois certaine de ne plus être suivie elle retourne au village des dragons.

    Pendant son absence certains guerriers avaient repris les travaux dans le village.

    À la fin de la journée, Luka avale rapidement son repas et va se coucher. Danathor et Tsuki la regarde tristement et vont se coucher à leur tour.

    Le lendemain, à leur réveil, les anciens trouvent le petit déjeuner de prêt mais ils n’aperçoivent pas Luka. Cette dernière est allée directement au village reprendre les travaux.

    Quelques heures plus tard, le Doragon arrive dans le village et trouve l’humaine en plein travail. Sans la déranger il repart aux alentours du village. Quelques minutes après, les guerriers arrivent dans la zone et reprennent à leur tour les travaux.

    Le midi, tandis que les guerriers vont manger, Luka continue de travailler. Quelques minutes après le départ des dragons le Doragon arrive et observe un instant la jeune humaine. Après un long soupir il va la voir et lui dit :

    -Tu devrais venir manger

    -J’ai pas faim et il y a encore beaucoup de travail

    -Luka. Tu devrais vraiment prendre une pause. Danathor et Tsuki m’ont dit que tu étais déjà partie quand ils se sont levés. Les guerriers m’ont expliqué que tu avais travailler sans faire de pause.

    -Parce qu’il y a trop de travail pour s’arrêter

    -Non. Tu te renfermes dans le travail. Mais ce n’est pas une solution. Mirage serait également de cet avis. Tu risques de tomber malade en maintenant ce rythme.

    -…

    -Je suis conscient que tu souffres. Mirage est celle avec qui tu avais créé le plus de lien. Mais tu n’es pas seule. Tout le clan t’a accepter, tu es l’une des nôtres. Tu sais pourquoi les guerriers ont travailler hier ?

    -Non…

    -Pour toi. Ils voulaient te redonner le sourire, que tu te sentes une peu moins malheureuse. Ce matin je t’ai vu au travail, je pensais dire aux guerriers de te rejoindre mais quand je suis revenu au campement ils étaient déjà tous en train de se répartir les tâches. Je n’ai rien u à leur dire. Ils ont mis à la chasse le minimum de guerriers et tous les autres se sont partagés en équipe pour différents bâtiments.

    -….

    -Ce midi, les femmes avaient préparés le repas pour que quand les guerriers arriveraient ils puissent manger et retourner au travail. Là, ils sont en train de discuter de la façon de te parler des constructions extérieures.

    -Les constructions extérieures ?

    -Oui. La partie ouest est terminée et les bâtiments ici ne sont plus assez nombreux pour permettre aux guerriers de se partager le travail de manière optimale. Il faudrait que tu t’occupes de préparer les autres zones

    -Je vois. Désolé je n’avais pas réalisé que le travail stagnait

    -C’est l’une des raisons pour lesquelles tu dois prendre une pause. Vas à la chasse avec les guerriers et laisses nous la construction du village. Et demain tu reprendras avec les délimitations dans les autres zones.

    -D’accord…

    Ainsi Luka rejoins tous les dragons. Quand elle arrive, Danathor lui donne une part du repas tandis que les autres guettent son attitude. Alors qu’elle commence à manger, une vague de soulagement s’empare du clan qui commence à retrouver sa joie habituelle.

    À la fin du repas, Luka se sent plus apaisée et elle déclare :

    -Je vais aller à la chasse cette après-midi. Ne forcez pas trop avec la construction, demain matin ont délimitera d’autres zones

    Les dragons acquiescent puis ils nettoient les restes du repas. Une fois ce travail terminé, Luka part avec 6 guerriers à la chasse tandis que les autres retournent dans le village continuer les constructions.

    À la fin de la journée, Luka rentre et va voir l’avancement des travaux. Elle se rend compte du ralentissement pris puis elle retourne dans le bâtiment où sont logés les anciens. Immédiatement elle se met à dessiner les croquis des nouveaux bâtiments. À l’heure du repas, Tsuki lui apporte de quoi manger et ressort pour la laisser tranquille. Tandis que tous les dragons vont dormir, Luka est toujours en train de travailler.

    Le lendemain matin, s’est fatiguée qu’elle se réveille. Après avoir préparé le petit déjeuner des anciens et pris le sien elle rejoins la partie est des alentours du village. Elle n’a pas a attendre longtemps pour voir arriver 4 dragons. Immédiatement ils se mettent au travail.

    À la fin de la matinée, ils ont fini de délimiter la partie est et la moitié de la partie nord des alentours du village. Après chaque délimitation, Luka a déposer un croquis dans la zone du bâtiment.

    Durant le repas elle annonce son travail du matin avec les dragons et explique que tout est prêt pour commencer les travaux dans la partie est. Une fois le repas terminé, les dragons se séparent entre le village et la partie est tandis que Luka repart avec 4 autres dragons dans la partie nord pour finir les délimitation. Après cette partie, elle commençait à repartir vers le village quand l’un des dragons qui l’accompagnait lui dit :

    -Tu ne veux pas délimiter une autre zone ?

    -Euh… je n’ai pas fait davantage de croquis.

    -Mais tu as bien une idée des bâtiments que tu veux qu’on construise non ?

    -Oui

    -Alors allons y. Tu pourras toujours faire les croquis ce soir et les déposer demain matin

    -D’accord. Allons à l’ouest alors.

    Comme convenu ils se dirigent vers l’ouest et donc la zone de la forêt. Une fois sur place Luka observe attentivement la zone avant de dire :

    -Avant de délimiter les bâtiments il va falloir couper certains arbres.

    -Tu sais lesquels ? ; questionne l’un des dragons

    -Ça ne sera pas simple de savoir lesquels couper mais je pense qu’avec votre aide ça devrait aller. Commençons par la partie sud, il y aura moins de travail

    -Pourquoi ? ; questionne un autre guerrier

    -Ce sera la partie des dragons de la forêt donc il faudrait leur laisser pas mal d’arbre

    Les dragons restent un moment arrêtés par la surprise puis ils se dépêchent de rejoindre Luka qui s’est déjà dirigée vers la partie destinée aux dragons verts.

    Quand elle arrive elle demande tout de suite aux guerriers de se mettre en place pour essayer de visualiser les différents bâtiments en grandeur réelle. Dès qu’un arbre la dérangeait elle lui apposait une marque avec son épée. À la fin de la journée, ils ont fini de faire le tour de la partie sud de la forêt. Ils rejoignent donc le clan pour le dîner durant lequel Luka déclare :

    -Demain il y aurait des arbres à couper dans la partie sud de la forêt. J’ai marqué les arbres en question d’une entaille de l’épée

    -Nous verrons l’organisation demain matin, tu feras quoi ? ; questionne le Doragon

    -Je vais m’occuper de la partie nord. Il y aura beaucoup plus de travail donc plus tôt c’est fait mieux ce sera.

    -J’ai une question ; déclare l’un des guerriers qui était avec Luka dans la forêt ; Tout à l’heure tu as dit que la partie sud de la forêt était pour les dragons de la forêt, tu peux nous expliquer ?

    -Ah oui c’est vrai que seuls les anciens et le Doragon sont au courant. Alors j’ai créé des liens avec les différents clans des dragons et ce village est pour tous. Je vais y faire venir tout les clans de dragons et également des humains

    Un murmure commence à se répandre parmi les dragons puis d’un seul coup ils laissent éclater leur joie.

    -Il va falloir mettre davantage du nôtre dans les constructions ; déclare un des guerriers

    -On devrait essayer de participer pour que ça avance plus vite ; dit une mère

    Très vite l’ambiance du repas se change en une ambiance festive. Danathor et Tsuki regardent les dragons s’amusent avec le sourire, puis, quand le Doragon s’approche, Danathor lui dit :

    -Elle aura profondément bouleversé notre histoire

    -Oui, elle est un symbole unique pour tout les dragons ; répond le Doragon ; Elle est sans conteste la paix que nous recherchions tous.

    -Mirage a su le voir avant nous tous ; souligne Tsuki

    -C’est vrai. Et heureusement qu’elle était là ; conclut le Doragon

    Les dragons ne tardent tout de même pas à aller se coucher. Luka profite de la soirée et une grande partie de la nuit pour avancer ses croquis. Le lendemain matin, quand elle arrive dans la forêt les dragons sont déjà au travail. Immédiatement 3 d’entre eux se joignent à elle pour marquer les arbres à supprimer dans la partie nord. Ils leur faut la matinée pour cela et, comme le déblayage n’est pas terminé en début d’après-midi, Luka retourne construire dans le village.

    Le lendemain, Luka se concentre à la délimitation des bâtiments dans la zone de la forêt et dépose les croquis qu’elle a fait les deux derniers soirs. Une fois ce travail terminé elle se rend dans la zone des plaines et commence les délimitation dans la partie sud de cette zone.

    Au bout de trois jours, toutes les zones possèdent les délimitations des différents bâtiments ainsi que les croquis pour leur réalisation.

    Le lendemain du travail de préparation fini, quand Luka se réveille, elle trouve tout le clan occupé à préparer ce qui ressemble à un repas festif. Après un tour des différentes zones elle va voir le Doragon :

    -Bonjour Doragon

    -Oh Luka ! Bonjour. Qu’est ce qui t’amène ici ?

    -Pourquoi personne n’est en train de construire le village ?

    -Ah oui. Désolé on a préférer ne pas t’en parler plus tôt. En fait, aujourd'hui il va y avoir une nouvelle naissance.

    -Quoi ? ! Alors Mirage…

    -Stop. Si on a préféré ne rien te dire c’est justement pour ça. Ce n’est pas Mirage qui va renaître aujourd'hui, il est encore bien trop tôt

    -Oui je comprends….

    -Luka, nous devons accueillir ce dragon comme il se doit mais nous ne t’obligeons pas a y assister. Tout le monde comprend que ce n’est pas facile pour toi.

    -Je serais présente.

    -Merci. Mais par conséquent aujourd'hui…

    -Je sais. Pas de construction. Je peux aider à quelque chose ?

    -Certains guerriers vont aller à la chasse si tu veux

    -Je vais faire ça. Merci

    Luka sort et rejoins les guerriers sur le point de partir. Ils sont tout d’abord surpris de la voir puis ils partent avec. La partie de chasse ne dure pas longtemps et rapidement tout le monde au village prépare le repas. Luka aide également en affichant continuellement un sourire mais rapidement une dragonne la prend dans ses ailes en disant :

    -Ne te forces pas autant. Même si cet événement est une fête plusieurs sont tristes parce que le dragon à venir cette fois n’est pas celui que chacun désir revoir.

    -…

    -C’est vrai ; annonce avec un sourire triste un guerrier ; Moi j’espérais revoir ma sœur mais ce n’est pas le cas cette fois. Mais peut être la prochaine, en attendant ça arrivera bien à un moment où à un autre.

    -Et tu ne dois surtout pas oublier le plus important ; déclare Danathor ; Tu n’es pas seule. Plus jamais. Maintenant tu as une grande famille qui ne cessera de grandir

    Luka sourit tristement puis se remet au travail avec les dragons.

    Ce soir là, Luka assiste à sa première naissance de dragon.

    -Tu sembles étonnée ; dit le Doragon en regardant le feu qui brûle encore au centre du village provisoire

    -Je ne m’attendais pas à ça… ; répond Luka

    -Ils recommencent une vie. Leur passé ne peut pas les freiner

    -Oui je sais mais…

    -Tu espérais mieux pour Mirage et toi

    -Oui. Enfin ça ne fait rien. Le plus important c’est que je la revoie

     

    Chapitre 12 : Nouvelle arme

    Après cette rencontre très brève avec Luka, Fuji essaie de la suivre mais il perd sa place au bout de la 2e ville. Il se décide donc à rejoindre sa forge et commence la fabrication du sceptre de Aki avant que les 3 jeunes n’arrivent.

    4 heures plus tard, le sceptre est près et Fuji sort de la forge pour attendre les 3 compagnons.

    Alors que Aki, Leiftan et Castiel arrivent à la forge de Fuji, ce dernier les accueille avec le sourire. Il s’adresse à Aki :

    -Viens avec moi, j’ai une surprise qui devrait te plaire.

    C’est avec incertitude que les 3 jeunes le suivent jusqu'à la boutique. Fuji sort de derrière le comptoir un drôle de paquet et le tend à Aki. Cette dernière le regarde intriguée avant d’ouvrir le paquet. Dedans elle découvre un sceptre long à tête large avec des rubis bleus.

    -Mais qu’est ce que c’est ? ; demande-t-elle surprise

    -Ton nouveau sceptre ; répond enthousiaste Fuji ; Il est enfin prêt

    -Mais comment ? Je pensais que Luka devait s’occuper des ressources pour et elle est toujours introuvable ; s’inquiète Aki

    Un lourd silence répond à sa question, rapidement coupé par Leiftan :

    -Tu l’as vu n’est ce pas ! ?

    -Euh…. j’ai trouvé les ressources dans la forge ce….

    -Fuji ! ; hurle Aki

    -OK ! ; capitule l’aîné ; Oui je l’ai vu. Elle m’a contacté pour qu’on se voit afin de me donner les ressources pour ton sceptre

    -Elle va bien ? Comment était-elle ? Où est-elle ? ; commence à s’emporter Aki

    -Arrêtes Aki ; la calme Leiftan ; Tu as des infos à son sujet ?

    -Elle avait l’air en forme. En tout cas elle était toujours aussi radieuse et imposante qu’à l’époque. Elle m’a donné rendez-vous en zone de combat pour que je ne sache pas où elle loge et donc non j’ignore où elle est. Après m’avoir donné les ressources elle s’est éclipsée et je n’ai pas pu la suivre. Elle avait trop brouillée les pistes. Enfin, elle ne tenait pas à ce que je vous dise que je l’avais vu.

    -Elle nous en veux encore ; soupire Aki

    -Je ne pense pas ; sourit gentiment Fuji ; Je pense qu’elle ne vous en a jamais voulu. Par contre elle prépare quelque chose

    -Quoi ? ; questionne Leiftan

    -Je l’ignore ; répond Fuji ; Elle n’a rien dit. Elle s’est contentée de me donner les ressources pour le sceptre et celle de forge puis elle est partie.

    -Tu vas le reporter à Fumio ; demande froidement Castiel

    -C’est mon devoir de numéro

    -Tu comptais rien nous dire pourtant ; s’emporte Aki

    -Seuls les numéros peuvent avoir des infos au sujet de Luka ; récite Leiftan

    -Exactement. Je suis obligé de prévenir Fumio mais dans votre cas je n’avais pas d’obligation. J’aurais donc respecté la décision de Luka si vous n’aviez pas tout découvert.

    -Tu n’as cependant rien fait pour nous le cacher ; analyse Leiftan

    -Bon ! Vous êtes venu pour travailler non ? ; s’exclame Fuji

    -Ouais alors on s’y met ; lance Castiel

    Ainsi les trois jeunes passent la matinée à travailler à la forge puis ne pouvant plus attendre ils partent en forêt afin de tester la nouvelle arme de Aki.

    Contrairement aux autres jours, Fuji les suit afin de pouvoir contrôler son travail.

    Après le premier combat il demande :

    -Alors ? Comment tu le trouve ? Pas trop grand ? Pas trop dur à manipuler ? Les caractéristiques te conviennent ?

    -Fuji, calmes toi ; sourit gentiment Aki ; Il est parfait. Ni trop grand, ni trop petit. J’ai rien à redire pour la manipulation et les caractéristiques sont justes incroyables.

    -J’ai utilisé d’autres ressources que celles de la liste.

    -Comment… ; commence Aki ; Non laisses je suppose que ça devait être avec ce qu’elle t’a apporté

    -Oui. Il y avait des ressources très intéressantes pour fabriquer le sceptre et comme je les devais à Luka j’ai pensé que ce serait une bonne chose que de les utiliser pour toi. C’est d’ailleurs ce que j’ai fait à chacune de vos armes.

    -Comment ça ? ; questionne Castiel

    -Eh bien, la première arme que j’ai créé c’est l’épée noire de Luka. À l’époque elle voulait une épée puissante donc je lui ai fait une liste pour en créer une avec un cœur de dragon mais le temps qu’elle obtienne les ressources j’avais gagné en expérience et je savais donc qu’il y avait des ressources plus intéressantes pour cette arme. Mais elle m’a ramené des ressources que je n’avais encore jamais vu et donc jamais utilisé. Les armes draconiques que j’ai forgé sont essentiellement composées de ressources de dragon telles que des écailles et des griffes. Mais j’ai également utilisé des ressources uniques dont je ne connais même pas la provenance. Fabriquer ces armes n’a jamais été facile mais je suis fier des résultats.

    -Tu les a fabriquer dans quel ordre ? ; interroge Leiftan

    -Alors j’ai commencé avec l’épée noire de Luka puis l’épée de lumière. Ensuite elle m’a demandé l’arc et les flèches d’or pour le mage de feu et la dague de terre de l’espion. J’ai été très surpris de revoir ces armes entre les mains de Emiko et Kentin. Après il y a eu l’épée longue et le bouclier de feu que tu portes Castiel très rapidement suivis par ton arc et tes flèches vertes Leiftan. J’ai conservé ces armes un long moment avant que Luka te donne ton arme Leiftan et ce jour là elle m’a dit de donner l’épée et le bouclier à ton pote quand tu viendras pour l’équiper. Et enfin ton sceptre Aki. C’est l’arme qui aura demander le plus de temps à Luka parce que même avant que tu ne commences à jouer elle faisait des recherches pour obtenir les ressources des dragons des eaux.

    -Tu sais peut être…

    -Non, Luka ne m’a jamais rien communiquer au sujet des dragons. Ni leur emplacement, ni la manière dont elle a obtenu les ressources. C’est un mystère encore entier pour moi. Mais je n’ai pas non plus chercher à en savoir plus, du moment que je pouvais travailler avec des ressources aussi précieuses et uniques.

    -Un vrai dingue de la forge ; commente Castiel

    Tous se mirent à rire et c’est dans la bonne humeur qu’ils continuent de combattre des monstres pour que Aki s’entraîne à la maîtrise de sa nouvelle arme

     

    Chapitre 13 : Espionne

    Kaede arrive dans la ville bleue puis elle est rapidement rejointe par Logi. Immédiatement il lui fait visiter la ville et l’emmène voir Fumio. Il lui explique la situation un moment puis demande au chef si il reste un endroit où loger la nouvelle venue.

    -Je suis désolé, je suis justement en train de programmer des constructions pour accueillir davantage de joueurs mais ça devient compliqué. Je suis obligé de demander aux autres membres de loger les nouveaux venus un temps. Tu pourrais t’occuper d’elle un temps ?

    -… Oui je vais m’en occuper ; répond Logi après avoir regarder un moment Kaede

    -Merci. Tu t’appelles Kaede c’est ça ? ; questionne Fumio

    -Oui monsieur

    -Oh ne sois pas si formelle avec moi. Je suis Fumio

    -Enchantée

    -Tu as eu de la chance aujourd'hui. C’est surprenant que Luka est pris le risque d’être suivie pour te venir en aide

    -Je crois qu’elle était en colère contre moi…

    -Pourquoi ?

    -J’ai été complètement idiote comme d’habitude. Parce que je suis bonne à rien mes amis m’ont abandonné et je n’ai même pas été capable de m’en rendre compte

    -Tu n’es pas une bonne à rien. Personne n’est parfait, on a tous des défauts mais ça n’excuse pas les actes de ces personnes. T’abandonner seule dans une zone de haut niveau revient à tenter de te tuer. Luka a toujours détesté ce genre d’attitude, c’est sûrement la raison de sa prise de risque vis à vis de nous. Enfin, va te reposer pour aujourd'hui. Logi je te la confie.

    Logi s’incline devant Fumio puis il sort en prenant Kaede par le bras. Une fois sorti de la guilde il la lâche en lui disant de rester à proximité et se rend chez lui.

    Une fois dans la maison il montre les différentes pièces à Kaede et lui dit :

    -Vas te doucher. Je m’occupe du repas

    Kaede obéit. Après avoir pris sa douche elle revient manger avec Logi qui annonce à la fin du repas :

    -Prends la chambre je vais dormir sur le canapé

    -Non je vais dormir sur le canapé. Je m’impose déjà assez

    -Dis pas n’importe quoi. Je dors peu et me balade souvent dans la maison. Vas dans la chambre ça sera mieux

    -D’accord…

    Kaede va donc dans la chambre tandis que Logi s’installe sur le canapé. Quand elle est sûre que Logi ne va pas débarquer dans la chambre, elle commence à écrire un message :

    « Je suis arrivée dans la ville bleue. Comme tu l’avais dit, Logi m’a présenté à Fumio. Il n’y a plus de logement disponible donc je loge chez Logi. J’aurais donc du mal à t’écrire tout les jours mais je ferais de mon mieux. Je pars à leur recherche dès demain. Ah oui, j’ai failli oublier, deux personnes t’avais suivi quand tu es partie mais il semblerait qu’ils n’ai pas réussir à te pister longtemps. »

    Une fois son message envoyé, elle se couche et finit par s’endormir.

    Le lendemain matin, elle est réveillée par Logi qui toque à la porte de la chambre :

    -Lèves toi que je te fasses visiter la ville avant d’aller travailler

    -J’arrive

    Avant de sortir de la chambre elle regarde le message qu’elle a reçu durant la nuit :

    « Ok, j’avais remarqué Emiko et Kentin mais merci de me confirmer que je les ai semé. Méfie toi de Logi il est assez suspicieux. Ah oui et attention à Leif’ il est très intelligent s’il se méfie de toi tu risque de te faire prendre. Essaye de te rapproche de Aki en premier tu devrais avoir moins de mal. Enfin je te laisse te débrouiller pour ça. Et ne t’en fais pas pour les rapports de toute façon je suis assez occupé de mon coté. Effaces ce message après l’avoir lu, ne gardes aucune preuve de communication entre nous et restes sur tes gardes avec les numéros de la guilde et Fumio. »

    Pour ne pas faire attendre Logi plus longtemps, Kaede supprime le message qu’elle a envoyé la veille et celui qu’elle vient de lire. Quand elle arrive dans le salon, le petit déjeuner est déjà prêt. Elle profite de ce moment pour demander :

    -Tu vas faire quoi aujourd'hui ? Moi je sais pas quoi faire… et je suis complètement inutile

    -Je vais superviser des jeunes qui s’entraîne.

    -…

    -Pourquoi ne pas te joindre à eux. Tu dois apprendre à te défendre toute seule en cas de danger.

    -Vraiment ? Je peux venir ?

    Logi débarrasse sa table et regarde la jeune fille avant de lui répondre :

    -Bien sûr et saches que tu n’es pas inutile. Il doit bien y avoir quelque chose pour quoi tu es douée. Faut juste que tu le trouves

    Kaede regarde Logi laver les assiettes puis sursaute quand il reprend la parole :

    -Aller on y va

    Logi fait visiter la ville à la jeune fille puis il se dirige vers son lieu de rendez-vous avec Aki, Castiel, Leiftan et Fuji.

    Quand ils voient Logi arrivé avec Kaede, Castiel lance froidement :

    -C’est qui elle ?

    -Toujours énervé que Leif’ est eu un numéro et pas toi ? ; le titille Fuji

    -Tu m’cherches c’est ça ?

    -Calmes toi Castiel, Fuji arrêtes de l’embêter ; intervient Leiftan ; Mais Castiel à raison, on peut savoir qui elle est ?

    -Tu es aussi froid que Castiel ; soupire Aki ; Bonjour je suis Aki et toi ?

    -Kaede

    -C’est une nouvelle, elle a été trouvé… ; commence Logi ; Enfin vous avez pas besoin de le savoir. À partir d’aujourd’hui elle est sous ma responsabilité donc elle va participer à vos entraînements

    -Et pourquoi on devrait accepter ; râle Castiel

    -Oh ça va ; s’énerve Aki, puis calmement pour Kaede ; Le râleur c’est Castiel, à coté c’est Leiftan et le plus âgé c’est Fuji. Ravie de travailler avec toi, je suis une soigneuse et toi ?

    -Moi je suis une mage d’eau mais je suis pas très douée

    -Ne t’en fais pas c’est assez nouveau pour nous aussi. On va apprendre ensemble ; la rassure Aki

    -J’aurais une question alors ; déclare Kaede ; C’est quoi les numéros ?

    -Ah ça c’est un rang important dans la guilde. Leiftan vient d’être promu numéro 6 grâce à ses compétences ; explique Aki

    -Je vois. Et toi Logi tu as aussi un numéro ; questionne Kaede

    -Oui le numéro 2

    -Et pas prêt de monter ; s’amuse Castiel

    -Rigoles pas trop morveux ; s’enflamme Fuji ; Parce que pour le moment toi t’en as pas et si jamais tu parvenais à obtenir un numéro tu auras pas mieux que 8 vu que tout ce qui est au dessus est pris

    -J’ai qu’à t’éclater et prendre ta place

    -Bon vous allez arrêter vos enfantillage ; s’énerve Logi ; Castiel, tu obtiens pas un numéro de cette façon ! Fuji arrêtes de le provoquer ! Je suis pas avec vous pour le plaisir, Fumio a ordonné que je supervise vos entraînement mais j’ai pas que ça à faire non plus

    Aussitôt les deux concernés se calment et l’entraînement peut commencer. Aki a veillé toute la journée sur Kaede qui avait beaucoup de mal avec les combat

    Le soir, Aki profite d’un moment de répit pour écrire un message :

    « Salut, j’ai rencontré Aki et les autres. J’ai pas eu beaucoup d’effort à faire, Logi devait aller superviser leur entraînement. Leiftan est devenu le numéro 6 de la guilde et Aki m’a déjà prise sous son aile. À partir de maintenant je pense que je pourrais les voir tout les jours en prétendant vouloir m’entraîner avec eux »

    Elle reçoit très rapidement une réponse :

    « Je m’attendais pas à ce que tu les contactes aussi vite. Méfies toi, ne vas pas trop vite pour éviter d’éveiller les soupçons. Je suppose que Logi ne leur a pas dit comment tu as fini à Masayoshi. Et je te l’avais dit, Aki est très sympa comme fille. Enfin ne m’écrit pas tout les jours pour éviter d’être repérée »

    Comme le matin, elle efface les deux messages.

    Rapidement Kaede se lie d’amitié avec Aki mais elle remarque aussi qu’elle est surveillée par Fuji et Su en plus de Logi. Très vite, elle se rend compte que se lie avec Castiel est impossible et que Leiftan se méfie d’elle.

    Après deux semaines sans donner de nouvelles elle envoie un nouveau message :

    « Salut, désolée je n’ai pas eut d’autres occasions auparavant. Je suis surveillée par Fuji et Su. Comme tu me l’avais dit, approcher Castiel est impossible et, même si je ne pense pas avoir fait d’erreurs, Leiftan se méfie… Désolée je n’est réussi à me rapprocher que de Aki »

    « Ne t’en fais pas, je m’en doutais un peu pour Leif’, dès qu’il a remarqué que les numéros te surveillait il est passé en mode observation. Ne le laisses pas découvrir que tu communiques avec moi surtout. »

    « Dis Luka, Aki parle beaucoup de toi. Tu sembles beaucoup lui manquer »

    « Ne t’en occupes pas, c’est encore trop tôt pour que je lui donne des nouvelles. Le moment venu je te tiendrais au courant et tu feras ce que tu voudras. »

    Après avoir de nouveau supprimée les messages, durant le mois qui suivit, Kaede ne donna plus de nouvelles ni n’en reçues de la part de Luka.

     

    Chapitre 14 : Cérémonie à Masayoshi

    Cela fait 3 mois que Leiftan est devenu le numéro 6 de Masayoshi. Aujourd'hui, la guilde a organisé une réunion avec tout ses membres. Tandis que Logi et Kentin veille à ce que tous les membres soit bien arrivés, Emiko est dans une pièce derrière la grande scène en compagnie de Su, Aki et Kaede.

    -Vous êtes sûres que c’est nécessaire ? ; questionne Aki en sortant de derrière un paravent

    -Oui, tout le monde y est passé ; répond Su qui s’occupe de la coiffure de Kaede

    -Euh… non Leif’ n’a pas eu à faire ça ; fait remarquer Aki

    -Il y passe aujourd'hui avec Castiel ; sourit Emiko en invitant Aki à s’asseoir pour la coiffer

    -Su non plus ne l’a pas fait ; soupire Aki en s’asseyant

    -Dans mon cas c’était différent et la situation ne s’y prêtait pas. Pour vous c’est différent, vous êtes un espoir important pour tout ces joueurs.

    Aki soupire une nouvelle fois mais se laisse faire.

    Du coté des garçons la situation est bien plus délicate :

    -Pourquoi je devrais porter ce truc d’abord ; s’énerve Castiel

    -Parce que c’est une tradition chez Masayoshi ; répète une fois de plus Fuji

    -Allez dépêche d’enfiler ça ; soupire Leiftan ; C’est pas la fin du monde

    -Je refuse de ressemble à un pingouin

    -Plus vite tu l’auras mis, plus vite on pourra les retirer. Tu crois que ça m’éclate cette tenue ! Alors vas te changer que je puisse la retirer

    -T’as qu’à le faire pour nous deux ! Je ne porterais pas ça. Et puis j’ai pas que ça à foutre. Avec cette cérémonie, j’ai du chambouler tout mon programme d’entraînement.

    -Et moi alors ?! Tu crois que je passe mon temps à glander

    -Les gars, calmez vous, on a pas le temps pour ça ; tente de les calmer Fuji

    -Vous êtes prêts ? ; questionne Fumio en entrant dans la pièce

    Quand il voit Castiel toujours pas changer il soupire et annonce calmement :

    -Tu as le choix. Soit tu te plies à cette cérémonie, soit tu attendras une autre occasion

    Castiel soupire et se laisse finalement entraîner par Leiftan et Fuji.

    Pendant ce temps, la grande salle du bâtiment de la guilde se remplie rapidement. Très vite, Logi ferme les portes derrière les derniers arrivants tandis que Kentin va attendre prête des portes derrière la scène. Des rumeurs s’élèvent parmi la foule :

    -Il s’agit des protégés de Luka si je me trompe pas

    -Le premier jour, c’est eux qui ont fait le premier mouvement pour la survie de la ville

    -Ils ont vachement progressé

    -Parait que Logi s’est beaucoup attaché à la petite dernière. Tu penses qu’ils sortent ensemble ?

    Quand Fumio apparaît sur la scène, tout le monde se tût instantanément.

    -Chers membres, je vous remercie d’être tous venu. Comme vous le savez tous, cela fait 4 mois que FWO n’est plus un simple jeu. Beaucoup d’entre vous ont rejoins Masayoshi dans l’espoir de trouver un abri mais aujourd'hui les choses ont changés. Chacun de vous travaille dur pour que la vie soit la plus facile possible. Mais parmi vous, il y en a qui ont progresser plus que n’importe qui d’autre, qui ont développé des capacités de combat et de commandement importante. Aujourd'hui j’ai la joie de faire d’eux des leaders de la guilde.

    Fumio regarde Logi, Fuji, Su, Kentin puis Emiko monter sur la scène puis il reprend :

    -Il y a 3 mois, je l’ai nommé numéro 6. Mais dans les circonstances nous ne l’avons pas accueilli à ce poste comme il le fallait. Aujourd'hui nous y remédions, voici le numéro 6 de la guilde : Leiftan.

    Leiftan, vêtu d’un costume noir avec un foulard vert, monte à son tour sur la scène tandis que Fumio continue de parler :

    -Depuis qu’il est devenu un numéro, Leiftan n’a pas arrêté de s’entraîner et je suis fier de le compter parmi les numéros.

    Après une vague d’applaudissement, Fumio reprend la parole :

    -Mais aujourd'hui, nous ne faisons pas que célébrer Leiftan comme il faut. Nous accueillons également des nouveaux numéros. Numéro 8, malgré son caractère souvent compliqué, il a su montrer de grandes capacités de prise de décision dans les moments importants, il n’hésite pas à se mettre en première ligne pour ses alliés et prend le plus de risque : Castiel

    Castiel apparaît dans un costume noir ouvert sur un gilet rouge. Et tout le monde l’accueil chaleureusement. Leiftan en profite pour lui chuchoter avec le sourire :

    -Caractère souvent compliqué

    -La ferme…

    Fumio sourit puis continue :

    -Numéro 9, elle est attentionnée, fait passer la santé de son équipe en priorité mais sait utiliser ses sorts au bon moment, elle a un grand sens du combat et sait donner les bons ordres au bon moment : Aki

    Aki monte sur la scène dans une robe longue bleue. Cette fois, en plus des applaudissements, il se fait entendre des sifflements admirateurs. Castiel s’amuse quand Aki arrive à coté de lui :

    -Y en a qui ont l’air très intéressé

    -La ferme où je t’étripe aussi ; lance froidement Leiftan

    Emiko, Su et Fuji retiennent difficilement leur fou rire et Fumio se racle la gorge pour réimposé le silence :

    -Enfin, voici le numéro 10, même si elle est parmi nous depuis seulement 3 mois, elle a grandement progressé et nous a montré un talent pour la stratégie : Kaede.

    Kaede arrive dans une robe mi-longue violette. Comme pour les autres, elle est applaudie par les membres présents, mais personne n’ose lancer le moindre sifflement. Aki lui dit discrètement :

    -Ta relation avec Logi n’est apparemment plus un secret

    -Euh… oui ; répond avec embarras la jeune fille

    Fumio reprend la parole une dernière fois :

    -Maintenant je vous dirais bien de commencer la fête et t’en profité mais je crois que nos nouveaux leaders préféreraient se changer avant donc nous allons les laisser faire

    Les membres de la guilde se mettent à rire et les 4 jeunes en profitent pour s’éclipser afin de mettre des tenues où ils se sentent mieux. Après s’être changé, Castiel attend que Leiftan est fini. Ce dernier dit :

    -Te connaissant cette fête va aussi être un calvaire pour toi

    -Je vois pas l’intérêt de cette mascarade. En plus j’ai pas envie de faire des efforts pour tout ces types.

    -Je sais. Mais Fumio a dit que ça ferait du bien au moral de tout le monde. Ces derniers temps, personne ne souffle vraiment, on peut bien faire ça aujourd'hui

    -Et nous ? Quand est ce qu’on pourra souffler ?!

    -Restes au moins 1h avant de rentrer

    Castiel soupire et sort de la pièce derrière Leiftan. Contrairement à son ami qui va vers les autres membres, lui va se mettre dans un coin vide de la salle.

    Une fois changées, les filles retournent aussi dans la salle principale.

    Dés qu’il voit Aki, Leiftan va la voir :

    -C’est vrai que la robe t’allait très bien

    -Merci ; sourit Aki

    Leiftan lui prend la main et l’entraîne voir les différents membres.

    Kaede, elle, est allée rejoindre Logi qui la présente à différents membres de la guilde.

    Tandis que Leiftan et Aki s’amusent et que Kaede rencontre de nouvelles personnes, Castiel est rejoins par un membre de la guilde :

    -Salut

    Castiel regarde l’homme qui se tient à coté de lui un moment puis dit :

    -T’es l’gars du premier jour, celui qui a fait bouger tout l’monde

    -Ouais c’est cool que tu te souviennes

    -J’suis pas idiot non plus

    -J’ai pas dit ça mais j’ai pas fait grand-chose non plus.

    -…

    -Tu es devenu le leader des chevaliers aujourd'hui

    -Hein ?

    -Tu es un chevalier et tu es maintenant un numéro donc ça veut dire que quand on sortira en mission tu seras charger de l’unité des chevaliers. Tu seras donc le chef, donc tu es maintenant le leader des chevaliers

    -La galère… M’en fout de ça

    -Tu es vraiment particulier. Pourquoi t’es devenu un numéro ?

    -Pour ne plus rendre de compte et prouver que je suis le meilleur

    -Tu sais, les numéros sont ceux qui rendent le plus de compte à Fumio.

    -Bah pas moi. De toute façon on restera pas éternellement

    -Comment ça ?

    -Laisses tomber ça t’regardes pas

    -Ok enfin je voulais juste te dire que si tu as besoin je suis aussi un chevalier et bêta-testeur donc je pourrais te donner des conseils

    -Ouais j’y penserais. Si Leif’ me cherche j’suis rentré

    Castiel part en saluant rapidement le chevalier. Ce dernier va directement prévenir Leiftan et Aki qui le remercient avant de reprendre leurs conversations.

    Plusieurs heures plus tard, alors que la soirée touche à sa fin, Leiftan et Aki rentrent à leur tour. Quand ils arrivent chez eux, toutes les lumières sont éteintes donc ils vont se coucher en veillant à ne pas faire de bruit pour ne pas réveiller Castiel.

    Ce soir là, Kaede écrit à nouveau un message :

    « Salut, désolée de ne pas t’avoir donné de nouvelles depuis plusieurs mois, mais il n’y avait pas de gros changement. J’ai réussi à intégrer le groupe grâce à Aki. Certaines choses se sont passées et j’ai fini par sortir avec Logi. Leiftan et Aki sortent ensemble même s’ils ne le montrent pas trop. Enfin tout ça c’est pas très important, le plus gros changement c’est que nous sommes tous des numéros maintenant. Castiel est le numéro 8, Aki le 9 et moi le 10. Désolée pour l’heure mais y avait une cérémonie officielle donc je n’ai pas eut d’autres occasions. »

    Elle est surprise de recevoir rapidement une réponse :

    « T’inquiètes j’ai pas mal de choses à faire de mon coté donc je dors pas trop. Ça me va que tu me contactes que quand il y a un changement, de cette façon les soupçons pensant sur toi sont réduits. Ne me contactes qu’en cas de grande nécessité à partir de maintenant. S’ils sont devenus des numéros c’est tout ce que je voulais savoir et à présent tu vas être encore plus surveillée. La place de numéro réduit ton champs d’action. Si besoin souviens toi des fausses pistes qu’on a donné au sujet de notre rencontre. Bon et maintenant oublions un peu les sujets sérieux, tu t’accapare Logi ? Tu n’as pas froid aux yeux. Enfin je suis contente pour toi, tu as trouvé quelqu’un qui ne te fera jamais de mal c’est une bonne chose après ce que tu as vécu. Tu es sûre de toi pour Leif’ et Aki ? Pauvre Castiel ça doit pas être la joie d’être au milieu de ça. Inutile de me répondre, on verra l’évolution de cette situation quand le moment sera venue. C’est moi qui te recontacterai à moins qu’il y ai une urgence. À une prochaine »

    Kaede sourit et relit le message une dernière fois avant de le supprimer.

     

    Chapitre 15 : Un nouveau départ

    Cela fait déjà 6 mois que Fantasya World Online est devenu une réalité pour les joueurs.

    Luka regarde le village des dragons depuis le dos du Doragon. Ce dernier lui dit :

    -Tu devrais renommer cet endroit

    -Pourquoi ?

    -Parce qu’il ne s’agit plus du village des dragons de ton arrivée. Donc il faudrait lui donner un nouveau nom.

    -Je n’y avais pas réfléchi

    -Tu peux prendre ton temps. Il nous reste encore du travail pour que ce soit totalement fini

    -Je vais y penser…

    Après un moment de silence Luka questionne :

    -Cette fois n’est toujours pas la bonne ?

    -Non, je suis navré. Mais ne perds pas espoir, tu assisteras à sa renaissance de toute façon

    -Oui je sais

    -Elle te manque encore ?

    -Toujours autant que le premier jour.

    -Je pensais que tu allais mieux à ce niveau

    -Je m’efforce d’essayer mais dès qu’une éclosion est prévue je ne peux m’empêcher d’espérer

    -Elle avait promis de revenir une fois le village fini et pour ça il faut que tu trouves un nouveau nom pour cet endroit

    -Je le trouverais ne t’en fais pas

    -Aller il est temps de souhaiter la bienvenue à ce nouveau dragon

    Le Doragon commence à amorcer sa descente vers le cœur du village, le bâtiment de guilde.

    Une fois arrivé sur place, il laisse Luka descendre puis il fait signe à un guerrier de ressembler tous les dragons des eaux pour la cérémonie.

    Luka reste un moment après que les jeunes dragons soit allés se coucher puis elle finit par aller dans le bâtiment de guilde. Elle est rejointe par Tsuki et Danathor qui observe le bâtiment. Danathor lui dit :

    -Tu as réussi à créer un endroit incroyable.

    -Oui Mirage a fait de son mieux pour qu’on ai ce résultat ; sourit Luka

    -Tu pensais à quelque chose ? ; questionne Tsuki ; Tu n’avais pas remis les pieds ici depuis…

    -Le Doragon m’a donné à réfléchir. Je dois trouver un nouveau nom pour ce village et je me suis souvenue que je dois faire officialiser la guilde au registre. Mais pour ça il lui faut aussi un nom.

    -Tu as déjà une idée ? ; demande Danathor

    -Je crois. Finissons déjà les derniers travaux, je l’annoncerai à tout le monde le moment venu et puis ça me laisse du temps pour me fixer

    Luka sort donc du bâtiment avec les deux dragons. Elle les laisse retrouver leur bâtiment et entre dans la maison accolée au bâtiment de guilde : sa maison.

    Le lendemain matin, quand elle se réveille, la matinée est déjà bien avancée. Elle sort rapidement de chez elle et tombe sur Danathor :

    -Désolée je ne me suis pas réveillée.

    -Ne t’en fais pas, tout le monde a décidé de te laisser dormir étant donné tout le travail que tu as accompli ces derniers jours.

    -Avec Tsuki vous avez mangé ? Pour les travaux….

    -Luka calme toi. Tu n’es plus obligé de nous faire tout les repas, le clan nous a donné notre part. Et les guerriers ont repris les travaux après le petit déjeuner. Alors prend du temps pour toi aujourd'hui. Ne t’occupes pas de Tsuki et moi et surtout laisses nous les travaux. Il n’y a plus grand-chose à faire. Si c’est pas fini aujourd'hui, ça le sera demain donc occupes toi de réfléchir aux noms.

    -Tu es sûr ?

    -Ordre du Doragon

    -Je vois… Je vais être absente toute la journée alors.

    -Tu vas où ?

    -Faire des donjons. Ça m’a toujours aidé à réfléchir

    -Très bien. Je préviendrais le Doragon. Bonne journée

    -A toi aussi

    Luka quitte aussitôt le village et se téléporte dans la zone de niveau 150. Elle commence par aller manger dans un restaurant de la ville. Une fois son repas fini, elle part en direction d’un des donjons de la zone.

    Elle prend son temps pour faire le donjon et en profite pour réfléchir aux noms qu’elle donnera au village des dragons et à la guilde. Quand elle atteint enfin la salle du boss elle a déjà fixé ses choix. Elle termine rapidement le donjon et retourne au village.

    À son arrivée, les constructeurs rejoignent le centre du village pour le repas. Luka se joint à eux et durant le dîner elle questionne les dragons sur l’avancée des travaux :

    -Il ne reste que quelques finitions ici et là ; lui répond un des guerriers

    -Ce sera terminé demain midi au plus tard ; sourit un autre

    -Tu as fait ta part du travail ? ; questionne Tsuki

    -Évidemment ! J’ai le nom de ce village et celui de la guilde.

    -Alors on va pouvoir terminer rapidement ; s’enthousiasme le Doragon ; On va pouvoir mettre la plaque sur le bâtiment de la guilde et donc finir avec les derniers détails.

    -Ah mais tu as pensé au symbole de ta guilde ? ; s’inquiète Danathor

    -Oui, c’est l’une des choses que j’avais déjà en venant ici

    -On peut savoir ? ; demande une dragonne

    -Non je m’occupe de la plaque seule. Vous la verrez quand elle sera finie

    Tout les dragons se mettent à rire et rapidement Luka se joint à eux. À la fin du repas ils vont tous se coucher tandis que Luka commence à travailler un peu sur la plaque de la guilde avant d’aller dormir à son tour.

    Le lendemain matin, les dragons finissent les derniers travaux du village tandis que Luka reste enfermée chez elle pour travailler sur la plaque de la guilde. Le midi, un des jeunes dragons va la chercher pour le repas.

    -Nous avons tout fini, il ne manque plus que ta plaque pour mettre un point final aux travaux ; annonce un guerrier

    -Je l’ai presque terminée. Donnez moi encore un peu de temps pour les finitions et on pourra l’accrocher.

    -Tardes pas trop ; déclare Danathor

    -Maximum 30minutes ; dit Luka en finissant d’avaler son repas et en repartant chez elle.

    Comme promis, au bout de 30 minutes elle ressort de chez elle avec la plaque dans les bras :

    -Doragon ?

    -Montes ; lui répond le Doragon

    Immédiatement, Luka grimpe sur le dos du Doragon avec la plaque afin de l’accrocher au bâtiment. Deux guerriers aident leur chef et la jeune humaine. Une fois la plaque accrochée, le Doragon pose Luka au sol et, une fois tout les dragons présents, Luka dévoile la plaque.

    Sur la plaque il est possible de voir le nom de la guilde « Heiwa » suivant de son symbole : un dragon protégeant un humain armé d’une épée.

    -Tu peux nous expliquer ; demande Tsuki

    -« Heiwa » signifie « Paix » dans mon pays et j’ai voulu que le symbole représente ce que je voulais créer avec ce village et cette guilde. Un lieu où humains et dragons sont associés, coéquipiers. Donc j’ai pensé que dessiner un humain apte à se battre et un dragon le protégeant était une bonne idée.

    -Le dragon protège l’humain mais ce dernier est également en mesure de protéger le dragon ; résume le Doragon ; Ça correspond parfaitement. Maintenant il ne reste plus qu’à renommer ce village.

    -Quand je vais le faire, tous les joueurs le sauront ; explique Luka

    -Mais tu as déjà expliqué qu’ils ne peuvent pas entrer dans le village maintenant puisqu’il s’agit d’une zone que tu possèdes personnellement ; sourit Danathor

    -Oui mais rien ne les empêchera de s’approcher. Il faudra que vous soyez prudents

    -Ne t’en fais pas ; la rassure le Doragon

    -Bon, je vais renommer ce village « Koshin no mura », le village du renouveau ; annonce Luka en effectuant la manipulation.

    Une fois cette modification validée, un message d’annonce est envoyé à tout les joueurs

    Luka regarde le nouveau message puis les dragons, ces derniers lui adresse un sourire réconfortant et elle déclare :

    -Bon maintenant c’est à moi de jouer.

    -Tu es sûr de ne pas vouloir qu’on t’aide ? ; propose le Doragon

    -Certaine. Cette partie c’est la mienne et celle de mes compagnons.

    Aussitôt elle se met à envoyé des messages.

     

    Chapitre 16 : Rebondissement à Masayoshi

    Aujourd'hui, Leiftan et Aki se sont levés beaucoup plus tôt que les autres jours. Tandis qu’elle prépare le petit déjeuner, la jeune fille demande à son compagnon :

    -Tu ne vas pas le réveiller ?

    -Faudrait…

    -On va être en retard si tu n’y vas pas

    -Ouais… mais c’est vraiment tôt pour lui…

    -Aller j’ai presque fini le petit dej’

    -Ok….

    Leiftan va donc dans la chambre de Castiel en traînant les pieds.

    Après avoir fini de préparer le petit déjeuner et l’avoir posé sur la table, Aki regarde dans la direction de la chambre puis s’assoit et attend ses camarades.

    30 minutes plus tard, Leiftan sort de la chambre en poussant gentiment Castiel jusqu'à la table. Une fois assis ce dernier ronchonne :

    -T’es chiant… C’est pas encore l’heure de se lever

    -Si on a une réunion ce matin. On a essayer de te laisser dormir au maximum mais là on est limite coté temps ; lui répond son ami en avalant son petit déjeuner

    -Trop tôt, pouvait pas la mettre cette aprèm…

    -On va en avoir pour la journée normalement ; explique calmement Aki en mangeant ; C’est pour faire le point sur Luka

    -Fait chier… C’est pas comme si on avait des infos ; râle Castiel en buvant son café

    -Pas le choix on est numéro ; conclu Leiftan en se levant ; Aller c’est plus que l’heure.

    Leiftan aide Aki à débarrasser la table tandis que Castiel finit d’avaler son café. Une fois la table débarrassée, ils sortent tous les trois et rejoignent rapidement le bâtiment de guilde. Quand ils arrivent dans la salle réservée aux réunions des numéros ils retrouvent tous les autres numéros et avant de pouvoir les saluer Fumio fait son entrée. Immédiatement tout le monde s’installe à sa place et la réunion peut commencer. Fumio est le premier à prendre la parole :

    -Comme vous le savez cela fait 6mois que FWO est devenu réel pour chacun de nous. Comme on est à la moitié d’une année je pense qu’il serait intéressant de faire le point au sujet de Luka. Elle est disparue dès le départ mais elle est réapparu très tôt avec toi Kaede. Tu peux nous rappeler les infos de ce moment là s’il te plaît

    -Bien sûr. J’ai été abandonné par mes compagnons de jeu au palier 90 et j’y ai rencontré Luka qui devait être en train de faire un donjon. Quand elle a compris ce qu’il m’était arrivé elle s’est mise en colère et ensuite elle a contacté Logi pour que je rejoigne Masayoshi.

    -Sur ce point quelque chose cloche ; déclare Kentin ; On a regarder toutes les notifications de réalisation des donjons de ce jour là et il n’y en avait pas au niveau 90

    -Euh… bah elle faisait peut être autre chose. Comme vous disiez qu’elle aimait beaucoup les donjons j’ai pensé que peut être c’était la raison de sa présence dans cette zone. En réalité elle ne m’a rien dit à l’époque. Elle s’est fâchée et ensuite m’a confié à Logi. C’est tout ; tente Kaede

    -C’est tout à fait possible ; réfléchie Emiko ; Luka n’a jamais été claire avec ses motivations et n’aimait pas se justifier

    -Vous avez remarqué quelque chose de suspect ce jour là ; questionne Fumio

    Tandis que Kaede blêmie, Emiko répond :

    -Ce jour là, il n’y a eu qu’un donjon au palier 200 de fait mais d’après les données il aurait été complété par une équipe de 4.

    -Oui donc on peut oublier cette information, ce n’est certaine pas Luka. Peut être des membres des Grands Chevaliers ; explique Fumio ; D’autres informations ?

    La conversation continue un long moment sur des pistes rapidement rejetées puis Logi demande :

    -Aki, ça fait un moment que je me pose la question. Ton sceptre est différent de celui que tu avais au début non !?

    Fumio regarde attentivement l’arme de la jeune fille avant de la pousser à prendre la parole :

    -Logi a raison. Expliques nous

    -C’est Fuji qui me l’a donné ; renvoie Aki

    -… ; Fuji regarde la jeune fille surpris

    -Fuji ; l’interpelle Fumio

    -Bon de toute façon ça fait un moment ; soupire le numéro 3 ; Un mois après Kaede, Luka m’a contacté pour que je la retrouve dans la forêt du palier 100 afin de me filer les ressources pour l’arme de Aki. J’ai essayé de la suivre mais sans succès

    -Pourquoi tu nous pas appelé ? ; s’énerve Kentin

    -Luka l’a sûrement menacé ; annonce calmement Emiko

    -Oui ; répond Fuji ; Si elle repérait quelqu’un d’autre elle partait sans me rencontrer.

    Castiel se met à bailler à ce moment là. Alors que Leiftan commence à le sermonner Fumio déclare :

    -Faisons une pause. Il est déjà midi passé.

    Tout le monde se lève et au moment où ils s’apprêtent à sortir de la pièce, tout les joueurs reçoivent le même message d’information :

    « Une nouvelle zone privée vient d’être créée au niveau 200, cette zone vient d’être nommée : Koshin no mura »

    Cette information arrêtent les numéros et leur chef dans leur élan puis tout à coup Kaede reçoit un message :

    « Salut, tu peux faire ce que tu veux maintenant »

    Fumio regarde attentivement la jeune fille puis est surpris par l’alerte d’arrivée d’un nouveau message du coté de Emiko et Kentin. Ces deux derniers regardent le message qu’ils viennent de recevoir :

    « Toujours partant pour travailler avec moi ? »

    Logi intervient fortement, surprenant tout le monde :

    -Il se passe quoi là ?

    Kaede le regarde un instant puis soupire avant de déclarer :

    -J’ai menti sur ma rencontre avec Luka. Elle m’a demandé de cacher la vérité à la guilde et de lui filer des infos. Aki, tu t’inquiètes beaucoup pour elle, mais pourquoi tu ne lui a jamais envoyé de messages. Leiftan comme tu le suspectais j’étais bien une espionne au service de Luka.

    -C’est pour ça que quand je lui ai dit pour la promotion de Leif’ elle n’a pas été surprise ; comprend Fuji

    -Oui ça je lui ai dit le premier soir ; dit Kaede

    -Alors tu as des nouvelles d’elle ! Tu sais où elle est ! ; commence Aki

    -Stop ; la coupe Kaede ; Je ne l’ai pas contacté depuis la cérémonie où on a été nommés numéro. Je ne sais pas où elle est non plus. Elle vient juste de m’envoyer un message me disant de faire ce que je voulais.

    -Elle n’a donc plus besoin de toi pour vous surveiller et sûrement plus besoin non plus de se cacher ; réfléchi Logi ; Fumio la notification au sujet de cette zone privée parle du palier 200 et Kentin a dit que c’est le seul donjon qui été actif le jour où Luka a trouvé Kaede

    -Kaede ? ; demande Fumio

    -Oui j’ai rencontré Luka au palier 200 ce jour là ; répond la jeune fille

    -Des rumeurs parlaient de dragons bleus dans cette zone ; réfléchi à voix haute Fuji ; Et il me semble d’après mes calculs que le seul ingrédient qui lui manquait pour l’arme de Aki à cette époque était le cœur d’un dragon des eaux

    -Donc cette zone serait l’œuvre de Luka ; conclut Fumio

    Étant restée en retrait, Emiko a envoyé un message à Luka :

    « Bien sûr. On attendait que toi. Tu veux qu’on fasse quelque chose avec Aki et les gars ? »

    « Non ne faites rien avec eux. Si vous êtes prêts, retrouvez moi à la ville du niveau 195 »

    « Comptes sur nous »

    Après avoir envoyé ce dernier message en l’ayant montrer à Kentin, Emiko déclare :

    -Fumio, merci d’avoir pris soin de nous tout ce temps mais…

    -Vous partez rejoindre Luka ; dit gentiment Fumio ; Maintenant qu’elle s’est montré elle doit avoir fini sa mission solo et elle met en place son équipe.

    -Tu le savais ; s’exclame Kentin

    -Oui, je l’ai compris quand Fuji m’a parlé de vos armes ; répond avec le sourire Fumio ; Les épées de Luka était les seules armes forgées à partir de cœurs de dragons mais ensuite elle a commencer à en faire créer d’autres pour d’autres classes. Quand j’ai appris qu’elle vous en avait confié j’ai compris qu’elle comptait sur vous et qu’elle pouvait vous faire confiance. Vous n’avez jamais oublier la facilité d’utilité pleinement vos capacités avec elle et c’est la raison pour laquelle vous allez quitter la guilde aujourd'hui.

    -Désolée Fumio. Mais Luka ne viendra jamais ici ; conclut Emiko.

    Les deux camarades saluent l’homme avant de se diriger vers la sortie de la pièce après avoir laisser sur la table leur cape de guilde. Aki les arrêtent avant qu’ils ne passent la porte :

    -Attendez ! Emiko laissez nous venir avec vous

    -Pas cette fois Aki, si Luka ne vous a pas envoyé de message c’est qu’il y a encore quelque chose à faire d’un coté ou de l’autre. Kaede a raison, tu devrais la contacter. On part d’abord, alors ne tardez pas trop à nous rejoindre

    Sur cette dernière phrase, Emiko et Kentin sortent de la salle puis du bâtiment avant de se téléporter comme convenu à la ville du niveau 195. Ils s’assoient dans un coin de la place et attendent Luka.

     

    Chapitre 17 : Début d’accueil

    Une fois ses messages envoyés à Kentin et Emiko, Luka se téléporte dans la ville 95. En arrivant elle reçoit une réponse de la fille. Elle lui répond à son tour et finit par lui donner rendez-vous dans cette ville en se dirigeant vers un grand bâtiment. En entrant elle est accueillie par une femme :

    -Bonjour et bienvenue dans le bâtiment des guildes. Que puis je faire pour vous ?

    -Je voudrais enregistrer une nouvelle guilde

    -Bien sûr. Je vais avoir besoin du nom de la guilde ainsi que sa localisation

    Luka donne les informations dont a besoin la femme. Au bout de quelques minutes d’attente, cette dernière reprend :

    -Et voilà. Votre guilde est enregistrée. Les meneurs des autres guildes vont recevoir la nouvelle de sa création. À partir de maintenant vous pouvez commencer à recruter des membres

    Luka salue la femme après l’avoir remercié et sort du bâtiment. Elle regarde son nouveau profil qui porte à présent, à coté de son nom de joueuse, le blason de la guilde. Ensuite elle rejoint la place.

    En arrivant elle ouvre sa messagerie avant de la refermer presque instantanément puis elle se dirige vers deux joueurs assis dans un coin. Elle les saluent amicalement :

    -Vous avez pas traînés

    Les deux joueurs lèvent la tête

    -Ouais on avait pas grand-chose à faire avant de venir de toute façon ; lui répond Emiko

    -Tu es membre d’une guilde ?! ; s’étonne Kentin

    -La mienne ; déclare Luka en invitant les deux amis à rejoindre la guilde.

    Aucun des deux n’hésitent à intégrer la guilde de Luka. Puis Emiko demande :

    -On fait quoi maintenant ?

    -On va aller chercher les premiers dragons ; répond Luka ; Les autres faudra attendre Leif’ et Castiel

    -Et pour Aki ? ; questionne Emiko

    -Les dragons sont déjà sur place. Donc elle n’aura pas à aller les chercher.

    -Toi par contre tu en as deux ; fait remarquer Kentin

    -Je sais. J’aurais préféré avoir les deux derniers en même temps mais c’est peut être trop tôt.

    -Qu’est ce qui t’arrive ? ; souligne Emiko

    -Notre séparation

    -Aki ne t’en veux pas. Et je pense qu’aucun des gars non plus ; explique Emiko

    -On verra. Pour l’instant allons au village. On se retrouve en zone 200

    Luka se téléporte la première et attend que ses camarades la rejoignent. Une fois qu’ils sont de nouveau ensemble elle prend la tête de l’équipe et les conduit dans leur nouveau village.

    Quand ils pénètrent dans la zone, une fois l’autorisation de Luka obtenue, Emiko et Kentin sont rapidement encerclés par les dragons. Tandis que les adultes les regardent avec curiosité, les jeunes ne se gênent pas de les solliciter pour jouer. Luka est en train d’essayer de calmer les petits quand le Doragon approche avec les anciens. Il prend la parole en premier :

    -Bienvenue à vous deux

    -Vous devez être Emiko et Kentin ; déclare Danathor

    Devant l’air surpris des deux arrivants il ajoute :

    -Luka nous a déjà parler de vous

    -Ne vous en faites pas. Même si vous êtes impressionner pour le moment vous vous habituerez rapidement ; déclare Tsuki

    Luka sourit avant de dire au Doragon :

    -On va pas tarder à aller chercher les premiers clans

    -Laisses les prendre leurs marques déjà ; suggère Danathor

    -Évidemment. Les petits ont leur fait visiter le village et ont leur montre leur maison ok ?

    -Ouais ! ; s’enthousiasment les jeunes dragons

    Certains prennent la tête de la visite tandis que d’autres s’assurent que les nouveaux arrivants les suivent bien.

    Il leur fallu une bonne heure pour faire le tour de la ville. Ensuite, après que les petits dragons soient retournés avec leurs parents, Luka conduit ses amis jusqu'à une maison près de la guilde :

    -La plupart des maisons sont construites pour les dragons. Celles des membres de la guilde sont toutes regroupées ici. Comme je sais que vous viviez ensemble jusqu'à maintenant je vous ai prévu une maison collective mais si vous préférez vivre séparé c’est possible.

    -Ensemble c’est parfait ; déclare Emiko avec le sourire

    -Bon je vais vous laisser vous reposer. Demain matin je vous expliquerais où trouver vos dragons et on ira les chercher.

    -Nickel ; répond Kentin en entrant dans la maison

    Emiko embrasse Luka avant de rentrer à son tour. Le lendemain matin, ils rejoignent Luka dans le bâtiment de guilde. Ils y trouvent également le Doragon et trois guerriers.

    -Mais je vous dit que c’est pas nécessaire ; s’exaspère Luka ; Ah, Emiko, Kentin vous voilà. Bon ! Petit contre temps avec l’expédition. Le Doragon insiste pour qu’un guerrier nous accompagne

    -Ça ira peut être plus vite ; suggère Emiko

    -Ouais mais je sais pas quelle sera la réaction des autres dragons

    -Tu penses que ça va mal se passer ? ; questionne Kentin

    -Je sais pas. Ils attendent qu’on vienne les chercher et nos armes montreront qui nous sommes mais le soucis c’est que ces dernières années ils ont tous vécus reclus donc ils ne sont pas habitués à voir des dragons qui ne sont pas de leur clan

    -On peut essayer et si ça semble mal engagé les guerriers resteront en retrait le temps qu’on s’explique avec le clan ; propose Emiko

    -Ça pourrait marcher… ; réfléchi Luka ; ok on va faire ça. Content Doragon ?

    -Oui. Bon je vous laisse

    Une fois le Doragon parti, Luka attribue un guerrier à chacun puis elle se penche sur une carte :

    -Bon Emiko, tu vas devoir aller au palier 147 dans la zone « Montagne Orange » Kentin toi tu trouveras tes dragons dans la zone « Vallée Rocheuse » du palier 153. Est ce que c’est bon pour vous ?

    -Oui c’est bon ; répond Kentin

    -Et toi tu vas aller chercher les tiens ? ; questionne Emiko

    -Ouais. Vous devriez être rentrés entre mes deux trajets

    -Ok fais attention ; dit Emiko

    -Vous aussi ; répond Luka en rangeant la carte.

    Ils se dirigent tous les trois vers la sortie de la ville avec les dragons puis se saluent une dernière fois avant de partir chacun dans une direction différente.

     

    Chapitre 18 : Les dragons de lumière

    Luka rejoint rapidement, grâce au dragon, une zone du palier 181 appelée « Vallée Blanche ». Elle demande au guerrier de se poser et se dirige vers une paroi montagneuse semblable à un mur blanc de loin. En approchant le guerrier lui dit :

    -On doit trouver lesquels ici ?

    -Les dragons de lumière. Ils sont sûrement dans les cavernes de la montagne à cette heure ci. Il fait pas encore assez jour pour qu’ils sortent

    -Et on trouve comment ces cavernes ?

    -Je sais où elle se situe à peu près

    -Ok alors guides moi je t’y emmènerais

    -Faut que tu restes à l’extérieur

    -Je t’y montes et t’attendrais dans le ciel après

    -Ok. Bon elle se situe dans cette ligne. La hauteur devrait être de cinq battements d’aile mais on devrais la voir une fois là haut

    -Bon alors on est parti

    Le guerrier s’élève un peu avant de prendre Luka dans sa patte avant. Comme elle lui a indiqué, il monte à cinq battements d’aile. Une fois à la hauteur convenue il cherche des yeux l’ouverture dans la roche dont a parlé la jeune fille. C’est Luka qui lui indique :

    -Elle est là

    Le guerrier observe attentivement l’endroit désigné sans pour autant voir la cavité. Puis au bout d’un moment il parvient à distinguer le trou. Immédiatement il s’en rapproche délicatement afin de déposer Luka à l’intérieur. Cette dernière regarde le guerrier s’éloigner dans le ciel puis elle avance confortablement dans la grotte sombre.

    Elle atteint sans difficulté une grande caverne illuminée par une importante ouverture dans le plafond et reliée à d’autres cavernes par de multiples couloirs. Rapidement un grand dragon blanc la remarque et s’exclame :

    -Luka ! Tout le monde ! Luka est là !

    Rapidement de nombreux dragons rejoignent la caverne principale pour voir la jeune humaine. Puis le groupe s’écarte pour laisser la place à un dragon âgé :

    -Luka, quelle joie de te revoir

    -Bonjour Doragon ; s’incline la jeune fille

    -Viens t’installer et racontes nous tes aventures ; propose le chef du clan

    -Ce serait avec plaisir mais je suis surtout venue vous chercher. Notre ville est prête.

    -Déjà… Tu as vraiment beaucoup de choses à nous raconter mais tu as sûrement beaucoup de choses à faire aujourd'hui ; dit pensivement le Doragon blanc

    -Mais moi je veux entendre ses aventures ; râle un jeune

    -Ce soir Shiro. Là je dois vous conduire jusqu'à la ville puis je dois aller chercher le clan des ténèbres. Le clan de l’eau vous montrera la ville et ensuite vous devrez les aider à faire la visite pour le clan d’or et le clan de la terre ; explique Luka

    -Vraiment ? ; s’enthousiasme Shiro

    -Mais oui. Je compte sur toi surtout

    -D’accord !

    Luka caresse le jeune dragon sur la tête en souriant, lui arrachant une sorte de ronronnement puis elle se retourne vers le Doragon :

    -Vous pouvez vous préparer rapidement ? Un guerrier du clan de l’eau nous attend à l’extérieur

    -Oui bien sûr. Aller tout le monde, il est temps de vider cet endroit. Les guerriers s’occuperont de porter nos affaires. Les enfants devront voler à coté des mères. Et les anciens voleront au centre des mères tandis que les guerriers seront autour.

    Immédiatement tous les dragons se mettent en mouvement. Luka regagne l’entrée du repaire pour faire signe au guerrier de l’eau de se préparer au départ. Il fallut 30minutes aux dragons de lumière pour se préparer au départ.

    Tandis que les premiers quittent les cavernes, le Doragon questionne Luka :

    -Penses tu que le guerrier de l’eau pourrait nous aidez à porter nos affaires ? Je préférerais économiser les anciens pour le voyage.

    -Oh oui bien sûr. Je vais lui dire de venir chercher quelques trucs

    Luka s’exécute sans attendre. Le guerrier de l’eau est rapidement chargé et avant de décoller il demande à la jeune humaine :

    -Comment tu vas faire pour le trajet retour ?

    -Ne t’en fais pas. Je vais la porter ; intervient le Doragon blanc

    -Très bien ; dit le guerrier bleu en sortant de la grotte

    Une fois les grottes vidées des dragons et leurs affaires, Luka monte sur le dos du chef blanc avant qu’il ne prenne son envol à son tour. Il prend la tête de l’expédition, guidé par les indications de Luka qui se repère grâce à sa carte de joueuse. Après un petit moment durant lequel tout le monde s’est adapté à un vitesse de croisière le Doragon commence à parler avec Luka :

    -Tu as travaillé très vite

    -Dis pas n’importe quoi. Ça m’a pris vachement de temps de rencontrer tout les clans et de faire cette ville

    -Pour nous autres dragons, le temps que tu as mis ne représente presque rien

    -Regardes Shiro, il a énormément grandi

    -Les jeunes dragons sont différents. De son point de vue ça a été très long. Tu lui as beaucoup manqué aussi

    -Lui aussi. Je n’en avais pas complètement conscience mais je n’est pas envie de le laisser pour aller chercher le clan des ténèbres

    -Tu dois rester sérieuse. C’est ta mission tu dois la remplir. Il a travaillé dur de son coté, malgré son jeune âge il est prêt à passer l’épreuve des guerriers. Si il l’a réussi il sera nommé guerrier

    -C’est génial ! Je vais passer sur son dos. Shiro ! Viens voir

    Immédiatement le jeune dragon accélère pour se mettre à la hauteur de Luka qui lui demande :

    -Tu es devenu aussi fort qu’un guerrier ?

    -Bien sûr. Le Doragon m’a dit que bientôt je passerai le test des guerriers

    -On va vérifier ça. Buru ! Je te laisse guider le groupe jusqu’à la ville

    -D’accord ; répond le guerrier bleu en se plaçant à la hauteur du Doragon blanc

    Aussitôt Luka saute sur le dos de Shiro qui parvient à se maintenir sans difficulté.

    -Bravo ; s’étonne Luka ; Bon voyons ce que tu as sous les écailles

    Le jeune dragon regarde son chef tout excité.

    -Vas y ; l’autorise le Doragon

    -Super ! Accroches toi Luka !

    Instantanément Shiro accélère et monte. Rapidement avec Luka, ils sont hors de vue du groupe de dragons. Buru demande :

    -Ça va aller pour Luka ?

    -Elle ne risque rien avec Shiro.

    -Mais c’est qu’un jeune dragon

    -Non Shiro est plus que ça…

    -Elle a une drôle de relation avec

    -C’est normal. Shiro est la réincarnation du guerrier qui lui avait donné son cœur

    -Je vois. C’est pour ça qu’elle semble si proche de lui

    -Oui

    -Comment vous l’avez connu ?

    -Un jour elle a tout simplement débarqué dans la grotte. Mais le plus déstabilisant était son rêve. Nous avons immédiatement adhéré à l’idée et elle a vécue une longue période avec nous. Très vite elle a créé un lien unique avec un de nos guerrier. Ils étaient tout le temps donc ce n’était jamais compliqué de savoir où elle se trouvait. Il a fini par lui donner son cœur, ensemble ils ont créé son épée avec différentes ressources que tout le clan leur ont donné.

    -Elle a créé elle-même son épée ?!

    -Oui mais elle a beaucoup de mal à la faire. Après elle nous a dit qu’elle laisserait ce genre de travail à son ami forgeron tant qu’elle n’aurait pas cette capacité au maximum. Enfin, un jour elle a reçu une invitation de ses amis humains. Comme elle ne voulait pas trop y aller on l’y a poussé. Ce jour là, le guerrier qu’était Shiro a été tué par des humains.

    -Que…

    -Quand elle est rentrée elle a beaucoup culpabilisé et elle a eut énormément de mal à se relever. Shiro a fini par naître et, sachant qui il était, elle a été très présente pour lui.

    -Je vois. Ça n’a pas du être simple pour elle de partir voir les autres clans après ça

    -C’est vrai mais elle s’y est résolue.

    -Je vois. Ça n’a pas du être simple pour le petit non plus.

    -Il l’a compris et a travailler plus dur que n’importe qui pour être devenu un grand dragon quand elle reviendrait

    Buru regarde un instant le ciel où ont disparu Luka et Shiro avant de se concentrer de nouveau sur leur trajectoire

    Après une accélération impressionnante Shiro se stabilise et demande à sa passagère :

    -Alors ?!

    -Impressionnant ; lui répond Luka en se couchant sur le cou du dragon ; Tu m’as tellement manqué

    -Toi aussi. Tu sais les autres jeunes m’envient pas mal. Je progresse beaucoup plus vite qu’eux

    -Désolée…

    -Pourquoi tu t’excuses ? C’est ma faute pas la tienne

    -Non je… J’y tenais depuis pas mal de temps. Si j’avais su ce que ça te coûterait je ne t’aurai pas laisser me donner ton cœur.

    -Tu en as parler aux autres ?

    -Oui et ils ont tous insister sur le fait que ça ne les dérangeait pas.

    -Alors pourquoi tu continues de te blâmer ?

    -Tu n’as pas eu le choix…

    -Ça me va. C’est vrai que les connaissances des dragons sur les armes forgées à partir leur cœur sont nulles mais grâce à toi on découvre une nouvelle facette de notre espèce. Et perso ça me convient très bien.

    -Qu’en as pensé le clan ?

    -C’est vrai qu’ils ont tout fait pour rien te montrer par rapport à ça. Les jeunes sont pas au courant, mes proches sont ravis et les autres… bah y en a que ça dérange pas et d’autres qui pensent que c’est de la triche mais c’est pas le plus important, ce qui compte c’est mon avis tu crois pas ?

    -Oui tu as sûrement raison… Mais parfois j’ai l’impression d’avoir brisé ton nouveau cycle

    -Au contraire il est plus riche. Bon faudrait pas prendre trop de retard par rapport au clan

    Luka se redresse et s’accroche puis Shiro accélère et se place au dessus du groupe de dragon blanc. Luka s’exclame tout à coup :

    -Regardes ! On voit déjà la ville d’ici

    -C’est impressionnant…

    Shiro commence à descendre pour se mettre à la hauteur du Doragon. Luka en profite pour indiquer la ville au chef qui commence à engager la descente en direction de la zone que lui désigne Luka :

    -Cette zone est faite pour les décollage et les atterrissages comme ça les bâtiments ne vous gênent pas et surtout vous cassez pas tout. Par contre il va falloir atterrir par groupe de 4

    -Très bien ; répond le Doragon ; Priorité aux anciens pour atterrir. Par groupe de 4 uniquement.

    Aussitôt au dessus de la zone adaptée les premiers anciens atterrissent. Le clan des eaux les guident un peu à l’écart afin que les atterrissages puissent continuer sans importante interruption. Shiro atterrit le dernier. Une fois au sol, Luka descend et rejoins les deux Doragon pour les avertir :

    -Je vais y aller sans attendre

    -Attends Buru n’est pas encore prêt à repartir ; déclare le chef bleu

    -… Tu pourrais y aller avec Shiro ; propose le chef blanc après avoir regarder le jeune dragon baisser la tête

    -Euh… Le voyage a été long et il reste encore pas mal de route pour aller chercher les dragons des ténèbres….

    -Luka, qu’est ce qu’il y a ? ; demande le Doragon bleu

    -Je pense que je devrais aller chercher le clan des ténèbres seule. Vraiment….

    -Alors vas y. On trouvera bien de quoi rendre Shiro utile ; dit le dragon blanc

    -Mais… ; le chef bleu s’arrête devant le regard du chef blanc.

    Le Doragon bleu regarde Luka avant de soupirer et lui dire de partir. Tandis qu’elle disparaît grâce à une potion le premier questionne le deuxième :

    -Pourquoi l’avoir laisser partir sans guerrier.

    -Luka n’a jamais eu besoin de gardien. Votre guerrier nous a beaucoup aider laissez le se reposer et puis le clan des ténèbres n’a jamais été simple même à l’époque où nous vivions tous en paix. Sans oubliez que Luka a ses propres liens là-bas. Laissons la profiter d’un moment seule avec eux. Ça n’arrivera pas souvent dans le futur. Surtout qu’elle va devenir chef même si elle n’en a pas pleinement conscience pour le moment.

    -Vous avez sûrement raison.

    Après avoir regarder encore un moment l’endroit où se tenait la jeune humaine quelques instants les deux dragons vont aider le clan de lumière à s’installer.

     

    Chapitre 19 : Les dragons de la terre

    Kentin arrive dans la zone « Vallée Rocheuse » Il commence aussitôt à rechercher des traces des dragons de la terre. Malgré l’aide du guerrier des eaux il lui fallu un bon moment avant de déceler leurs traces. Guidés par ces marques de présence, il parvient à rejoindre une clairière où se trouvent les dragons marrons. Dés que ces derniers remarquent sa présence et celle du dragon bleu, le clan de la terre se prépare à se défendre. Un grand guerrier s’avance un peu plus et demande froidement :

    -Qui êtes vous et que voulez vous ?!

    -Je m’appelle Kentin, ce dragon m’a escorté jusqu’ici. J’ai été envoyé par Luka

    En prononçant cette dernière phrase il sort sa dague ; arme forgé avec le cœur d’un dragon de la terre. En voyant l’arme, le clan se calme et le Doragon dit :

    -Je vois. Désolé pour cet accueil, nous n’avons pas l’habitude des Hommes. Viens et expliques nous la raison de ta présence ici

    Immédiatement Kentin s’approche en laissant le guerrier des eaux à l’entrée et s’explique :

    -Luka m’a envoyé vous chercher. Elle a finit la ville qu’elle vous avait promis et maintenant elle rassemble les différents clans de dragons

    -Je vois. Il nous faut donc nous préparer au départ. Le trajet est il long ? ; demande le chef

    -Oui assez. Mais j’ai repéré des zones où nous pourrons nous reposer si vous avez besoin

    -Merci, cela sera bien utile car nos anciens et nos jeunes ne peuvent voler bien longtemps sans pause.

    -Avez vous besoin d’aide pour vous préparer au voyage ?

    -Tu peux aller aider nos jeunes qui s’occupe de seconder les anciens

    -Bien. Si vous voulez le guerrier de l’eau peut vous aider aussi mais j’ai besoin de pouvoir monter sur le dos d’un dragon pour le retour.

    -Très bien. Tu pourras monter sur Daichi qui est trop jeune pour transporter nos affaires. Tu le trouveras avec les anciens

    Kentin s’incline et file rejoindre les anciens tandis que le chef de la terre va voir le guerrier bleu.

    Kentin repère rapidement les jeunes dragons turbulents et il en profite pour chercher aussi le jeune indiqué par le Doragon :

    -Bonjour, je cherche Daichi

    -C’est moi ; répond l’intéressé en sortant du groupe de dragons

    -Enchanté, je suis Kentin. Votre Doragon m’a dit que c’est toi qui sera mon compagnon pour le retour.

    -Ah d’accord. Aucun soucis pour moi

    -Que faut il faire pour préparer le voyage ?

    -Là on attend que les anciens nous montre ce qu’ils prennent pour emmener le matériel au centre de la clairière où les guerriers s’occuperont de tout rassembler pour le transport.

    -Très bien. Je vais vous aider du mieux que je peux.

    Rapidement Kentin commence à faire des allers et retours avec les jeunes dragons. Au bout de deux trajets il s’arrête pour déposer sur le coté son équipement. Daichi vient le voir :

    -Tu fais quoi ?

    -Ah ça. Mon équipement m’encombre, ça sera plus simple pour moi de me déplacer sans.

    -Qu’est ce que c’est ? ; demande le jeune dragon d’un air perdu en regardant la dague du jeune homme

    -C’est une dague. Mon arme de combat. Ça va ?

    Daichi finit par lâcher la dague des yeux pour fixer Kentin. Au bout d’un moment il déclare :

    -Luka m’avait dit que celui qui aurait cette arme serait quelqu’un de serviable malgré ses airs de solitaire et je constate que c’est effectivement le cas. J’espère que nous nous entendrons bien. Allez retournons travailler.

    Kentin regarde le jeune dragon repartir aider les anciens avec surprise. La démarche enthousiaste du petit dragon s’est changée en démarche de grand guerrier.

    Il fallu tout le reste de la matinée aux dragons de la terre pour rassembler leurs affaires.

    Avant de partir, ils partagent un repas fait avec les restes de vivre du clan. Une fois la nourriture terminée, chacun aide les guerriers à se charger des affaires du clan. Tandis que les derniers guerriers se préparent et les mères rassemblent les jeunes, le Doragon marron vient voit Kentin qui attend au coté de Daichi :

    -J’aimerais que vous preniez tout les deux la tête de l’expédition. Daichi a beaucoup voler au coté des anciens ces dernières années donc il saura adapter sa vitesse et vous pourrez nous montrer les coins où nous reposer

    -D’accord nous irons donc à l’avant ; répond Kentin

    Daichi s’incline avec un grand respect quand le Doragon s’éloigne puis il regarde Kentin avant de l’inviter :

    -Allez montes. Tout le monde va attendre qu’on soit prêt avant de décoller.

    Aussitôt Kentin s’exécute et prend place sur le dos du dragon. Après s’être assuré que son passager était bien installé, Daichi prend son envol. Très vite, tout le clan rejoint le ciel derrière les deux compagnons.

    Une fois la clairière vide, Daichi commence le trajet jusqu’à Koshin no mura, guidé par les indications de Kentin

    -Tes indications sont très précises ; déclare le dragon

    -Je ne tiens pas à rater une seule zone de repos ; répond le jeune humain

    -C’est gentil. On risque d’avoir besoin de chacune d’elle pour les anciens.

    -Je pense aussi

    -Je peux te demander ce que tu penses de ta dague ?

    -Oh bien sûr. Elle est parfaite. Quand j’ai rencontré Luka avec Emiko, elle possédait déjà nos armes. Très vite on s’est lié à elle de façon permanente. On tenait à l’épauler dans ses projets et faire partir de son équipe. Quand elle nous a donner nos équipements, on n’en revenait pas. Elle avait fait créer les meilleurs équipements possible avant même de nous connaître. Mais le plus incroyable c’était les armes, elles semblaient être faite pour nous, des armes sur mesure. Dés le premier combat, je n’ai eut aucun mal à maîtriser cette dague. La taille et le tranchant sont parfaitement adapté, les stats qu’elle donne sont impressionnantes.

    -Tu l’apprécies vraiment beaucoup on dirait

    -Je ne la changerait pour rien au monde. Elle est solide et féroce et pourtant elle est également très protectrice. Enfin c’est mon ressenti

    Daichi sourit un instant avant de retrouver son sérieux et de se reconcentrer sur le trajet et la première zone de pause.

    Le trajet jusqu’à la ville dure un long moment à cause des nombreuses pauses. Cependant, quand ils arrivent les dragons de la terre commencent à être vraiment fatigués. Kentin et Daichi sont les derniers à atterrir, quand il pose les pieds au sol, le jeune homme remarque que malgré leur fatigue, le clan de la terre se mêle déjà aux dragons des eaux et ceux de lumière. Rapidement, les jeunes dragons bleus et blancs guident les dragons marrons vers leur nouveau chez eux.

     

    Chapitre 20 : Les dragons d’or

    Emiko parvient à la « Montagne Orange » vers midi. Avant de chercher les dragons d’or elle mange en compagnie du dragon bleu. Une fois leur repas terminé, ils se mettent à la recherche d'une piste pour trouver le lieu où vivent les dragons d'or.

    Au bout de 30min, le dragon des eaux montre à Aki une piste. Ils reprennent donc immédiatement leur route. Ils finissent par arriver à l'entrée d'une grotte. Après s'être concertés du regard, ils décident d'entrer ensemble. Emiko lance une boule de feu pour voir dans la grotte. Il leur fallu une dizaine de minutes avant d'accéder à une cavité très large.

    Des que les dragons les repèrent ils se montrent menaçant et une guerrière lance froidement :

    -Que nous veut un membre du clan des eaux et une humaine !?

    -Nous sommes envoyé par Luka; déclare Emiko

    A la mention du nom de Luka, le clan d'or se détend un peu mais la guerrière reste sur ses gardes et demande:

    -Peux tu prouver ce que tu dit ?

    -Le prouver ? Ah oui j'ai l'arme; s'exclame la jeune fille en sortant son arc

    En voyant l'arme, la guerrière se montre plus amicale:

    -Je vois. Qu'est ce qui t'amène ici avec un guerrier des eaux 

    -Luka nous envoie vous chercher. Elle a finit de construire la ville dont elle vous a parler. Ce guerrier m'a accompagné pour ma sécurité et vous aider

    Les dragons oranges se regardent les uns les autres enthousiasmés. Après un moment de calme, le Doragon déclare:

    -Mettez vous au travail. Que tout le monde se prépare à partir

    Tandis que les dragons se mettent au travail, la Doragon appelle :

    -Renji vient ici s’il te plaît

    Aussitôt un jeune dragon vient s’asseoir à coté de sa chef qui reprend :

    -Emiko, je te présente Renji. Il est guerrier depuis 10 jours maintenant. Comme je vais te prendre ce guerrier pour le déménagement je te confie à Renji

    -D’accord ; déclare Emiko en regardant le jeune guerrier

    -Enchanté Emiko. On m’a un peu parlé de toi ; dit le dragon

    -Ah bon ?!

    Alors qu’elle se retourne pour questionner la guerrière orange, elle ne trouve rien là où se tenait la dragonne plus tôt. Renji complète donc :

    -On m’a expliqué que dans ma vie précédente j’avais donné mon cœur à Luka pour qu’elle fasse forger une arme pour son amie Emiko. Je peux la voir ?

    -Bien sûr

    Emiko sort donc son arc et le tient devant le dragon pour qu’il puisse l’observer. Après quelques minutes d’observation, Renji déclare :

    -C’est un super travail. Le forgeron qui l’a fait est très doué

    -Ça va ? ; questionne Emiko surprise

    -Oui ne t’en fait pas. Luka t’expliquera quand on sera à la ville

    -Si tu le dis

    Emiko regarde encore un moment le guerrier avant de se décider à aller aider les autres membres du clan à se préparer.

    30 minutes plus tard, les dragons d’or sont prêts à partir. Tandis que les premiers décollent, Emiko monte sur le dos de Renji qui lui demande :

    -Prête ?

    -Oui c’est bon

    -Accroches toi bien

    Aussitôt le jeune guerrier s’élance dans les airs. Emiko se teint fermement à l’une des piques du dragon. Une fois stabilisé, il questionne de nouveau :

    -Tout va bien ?

    -Oui ça va. Je ne sais pas comment Luka peut être aussi à l’aise durant les décollages

    -Et l’atterrissage est difficile aussi. Mais elle a beaucoup d’expérience donc c’est différent pour toi.

    -Comment ça ?

    -Et bah elle a passé beaucoup de temps avec le clan de lumière et son guerrier. Ensuite elle était avec le clan des ténèbres. Durant ces deux longues périodes elle a beaucoup volé avec eux. Quand elle est arrivée ici, elle était déjà très à l’aise sur nos dos.

    -Alors en s’entraînant ça devient plus facile ?

    -Bien sûr. C’est comme pour nous, dragons. Quand on vient au monde, on est pas à l’aise avec le vol mais à force d’entraînements rigoureux on parvient à voler de mieux en mieux et ensuite on passe un test afin de devenir guerrier.

    -Le vol n’est pas inné pour vous ?

    -Et non. Nos ailes sont quelque chose de vraiment dérangeant au départ. On est bien plus doué pour la chasse aux petits rongeurs qu’au vol

    -Je ne l’aurais jamais cru

    -Et pourtant. Il nous faut des années d’entraînements au vol alors que pour la chasse ou la magie c’est beaucoup plus court.

    -Mais alors ça vous est indispensable d’apprendre à voler ?

    -Oui, le vol nous permet de nous mettre en sécurité, de rejoindre nos demeures. Cette fois nous étions en bas mais il nous arrivait de loger dans des cavités plus haut dans la falaise de la montagne

    -Je vois. Mais vous craignez quoi comme ennemis ?

    -Nous ne sommes pas aussi puissants qu’on en a l’air. À la chasse nous prenons beaucoup de risque les monstres peuvent gravement nous blesser si ils atteignent notre ventre. Les hommes ont développés des armes capables de traverser nos écailles. Alors le vol est la seule chose qui nous protéger de manière bien plus grand. On peu s'envoler pour éviter les attaques des monstres. Et les hommes ne savent pas voler donc ils ne peuvent pas nous faire de mal quand on est dans les airs.

    -Je comprend mieux. Effectivement vous ne pouvez pas vous en passer. Ah on va bientôt arriver.

    Emiko montre à Renji la ville apercevable au loin. Le dragon dit:

    -Faisons une pause pour nos anciens. Il reste encore une grande distance et ça fait un moment qu'on vole

    -Je te laisse gérer pour ça. Tu connais les tiens mieux que moi.

    Renji repère rapidement un espace où faire atterrir le clan et amorce sa descente, très vite imité par le reste du clan.

    Une fois tout le monde posé, Emiko aide Renji à faire le tour des autres dragons afin de s'assurer que tout le monde va bien. Le jeune guerrier s'attarde avec les deux anciens:

    -Je peux ralentir le rythme si vous en avez besoin.

    -Ne t'en fais pas Renji, nous ne sommes pas aussi empotant que tu sembles le penser; répond le mâle

    -Je ne pense pas ça. Seulement vous n'êtes plus aussi endurant que par le passé et il reste encore une bonne distance à parcourir et sans pause. -

    Renji. Tu étais et tu es toujours un grand guerrier à l'écoute des siens mais ne t'inquiète pas autant pour nous. Nous sommes bien capable de parcourir une telle distance de temps en temps. Tu devrais te préoccuper des plus jeunes, ils n'ont pas l'habitude de voler pendant de longues durées; dit avec douceur la femelle

    -Si vous insisté... Je vais voir les petits alors.

    Renji salue les anciens et va près de jeunes dragons endormis. Emiko le rejoins après avoir caressé l'un d'eux.

    -Comment vont ils ?

    -Ils sont fatigués mais la plupart devrait pouvoir continuer d'après les mères. Le soucis c'est le plus petit. Il semblerait qu'il perde beaucoup de vitesse et d'altitude.

    -Je vois... Emiko tu penses que tu pourrais le tenir sur mon dos avec toi ?

    -Ça me semble faisable... Oui tu es assez grand pour qu'on tienne tout les deux. Mais tu arriveras à voler avec notre poids ?

    -Je ralentirai l'allure pour que les autres se fatigue moins donc je mettrai cette force économisée à vous porter.

    -D'accord. Tu veux qu'on reparte ?

    -Attendons encore 10min que les petits récupèrent

    -OK et les anciens ça va ?

    -Ils font les fiers en m'affirmant qu'ils peuvent encore voler à la même allure sans problème mais ils sont également fatigués.

    -Je vois. Laissons leur le temps de se reposer alors.

    Renji acquiesce puis ils vont se poser un peu à l'écart afin de se reposer aussi. Renji fini par s'endormir rapidement tandis que Emiko observe le clan.

    Au bout des 10min, Emiko hésite à réveiller Renji puis elle finit par s'y résoudre. En ouvrant les yeux le dragon demande:

    -J'ai dormi longtemps ?

    -Juste 10minutes.

    -D'accord. Allons réveiller tout le monde.

    Tandis que Renji va réveiller les guerriers et les anciens, Emiko va s'occuper des jeunes et leur mère. Une fois tout le monde réveillé le jeune guerrier rejoint la jeune humaine qui l'attend avec le plus jeune des dragons. Aussitôt Emiko aide le petit à monter sur le dos de Renji et une fois qu'il est bien en place elle monte à son tour et tout en maintenant le jeune elle se tient comme elle peut. Le guerrier s'envole le plus délicatement possible rapidement imité par le reste du clan.

    La fin du trajet, bien moins rapide cette fois, prit aux dragons d’or une demie heure. Quand ils arrivent au dessus de la ville, les anciens sont les premiers à se poser suivis par la Doragon puis les mères et leurs petits et enfin les guerriers dont Renji est le dernier à atterrir.

    Une fois posé, Emiko descend et, aidée par la mère, fait descendre le jeune dragon. Tandis que le petit s’éloigne avec sa mère, Emiko regarde autour d’elle. Elle aperçoit très vite Kentin aux cotés du Doragon bleu, un dragon blanc et un marron puis elle voit la Doragon orange les rejoindre et les saluer avec respect. La jeune fille regarde ensuite Renji et lui demande :

    -Ça va ?

    -Je suis épuisé mais sinon ça va

    -Tu devrais te reposer maintenant

    -Non je dois aider le clan à s’installer. Je me reposerai après

    -Emiko a raison ; intervient la Doragon d’or ; Tu as guidé tout le clan mais tu as aussi veillé à ce que tout le monde arrive à suivre le rythme en t’adaptant à chaque seconde. Et tout ça en portant Emiko et le dernier né du clan alors que tu es encore jeune. Laisses nous nous occuper de l’installation, les autres clans nous offrent même leur aide alors toi, vas te reposer.

    -D’accord. Où est Luka pour savoir où aller dormir ? ; questionne Renji

    -Luka n’est pas là, elle est partie chercher le clan des ténèbres ; répond le Doragon de lumière.

    -Euh je fais quoi alors ?

    -Tu n’a qu’à venir dans le bâtiment de guilde ; déclare Kentin ; Y a de la place et c’est juste en attendant le retour de Luka. Elle ne devrait pas tarder d’ailleurs.

    -Viens on t’y emmène ; propose Shiro en approchant avec Daichi

    Renji observe un moment les deux dragons avant de les suivre avec le sourire. Emiko, elle, salue les deux nouveaux Doragon puis elle va, avec tout les dragons, aider le clan d’or à s’installer.

     

    Chapitre 21 : Contact attendu

    Aki regarde un moment la porte qui s’était refermée sur Emiko et Kentin quand ils ont quitté la guilde. Leiftan finit par poser sa main sur l’épaule de Aki qui se retourne vers le reste des numéros et Fumio. Ce dernier dit :

    -Essayez de la contacter et dites moi quand vous partirez. La réunion est terminée, vous pouvez y aller

    -Merci ; répond simplement Leiftan

    Il quitte la salle au coté de Aki et suivit par Castiel. Ils retournent directement chez eux. Castiel va se recoucher tandis que Leiftan prépare des boissons. Aki, elle, ouvre sa messagerie et reste immobile devant.

    Quand Leiftan pose les boissons sur la table elle lui dit :

    -Je ne sais pas quoi lui dire…

    -Sois toi même

    -Mais… elle m’en veux sûrement encore…

    -Tu avais du mal à parler avec elle avant FWO ?

    -Non. On se disait toujours tout même si parfois il aurait mieux valu qu’on se taise

    -Alors ne réfléchit pas trop. Dis lui ce que tu ressens. Je suis sûr qu’elle ne t’en veut plus depuis un bon bout de temps.

    -Tu as peut être raison…

    Devant l’air découragé de Aki, Leiftan ne sait pas quoi faire.

    Quand Castiel se réveille, Aki n’a toujours pas la moindre idée du message à envoyer à son amie.

    Castiel finit par aller s’entraîner tandis que Leiftan s’occupe du repas du midi.

    Pendant le repas, Castiel lance froidement :

    -Essayes de rédiger un brouillon qu’on arrête de perdre trop de temps.

    À la fin du repas, Aki écoute les « conseils » de Castiel et commence à rédiger un brouillon pour son message. Le soir, elle parvient à finaliser son brouillon mais en regardant l’heure elle s’abstient de l’envoyer immédiatement.

    Le lendemain, ils se réveillent tout les trois assez tard. Aki vérifie une dernière fois son message avant de l’envoyer :

    « Bonjour Luka. Je suis désolée de la façon dont je me suis comportée avec toi le jour de l’incident. J’étais en colère et j’ai reporté ma colère sur toi parce que tu étais heureuse. Je suis consciente que ce monde est ton idéal ; ça a toujours été le cas. Je te remercie pour le sceptre, il est parfait. J’espère que tu vas bien même si ça me semble compliqué que ce ne soit pas le cas. Tu me manques beaucoup. Je ne t’en veux pas de nous avoir confié à Masayoshi, j’ai pu rencontrer Emiko et nous avons pu tous les trois devenir plus fort par nos propres moyens. On aimerait vraiment te rejoindre et pouvoir t’aider comme tu l’as fait pour nous au départ. Je te laisse. Bisous. Aki »

    Une fois son message envoyé, elle rejoint les garçons pour démarrer leur journée.

    Ils commencent par aller à la pêche. Ils y passent la matinée et, avant d’aller prendre leur repas, ils vont déposer leur collecte à la guilde. En donnant leur prise, un membre leur dit :

    -Et bien vous n’y allez pas de main morte avec vos collectes. Vous fournissez plus de la moitié des réserves de la guilde.

    -En même temps plus y en a, plus on est gagnant ; lance Castiel en montrant la bourse obtenue en échange des poissons.

    -Pas faux. Vous avez des difficultés de ce côté ? ; questionne le joueur inquiet

    -Non, ne t’en fais pas ; intervient Leiftan en rangeant la bourse.

    -Tant mieux. Bon appétit alors ; salue l’homme

    En arrivant chez eux, Aki s’occupe de préparer le repas tandis que Leiftan note dans un carnet l’argent qu’ils viennent d’obtenir.

    Rapidement, Aki dépose sur la table les plats et ils mangent. Après mangé, ils se rendent en forêt pour affronter des monstres et en profiter pour chasser.

    À la fin de la journée, ils vont aider Fuji à la forge pendant une heure puis ils vont porter la viande à la guilde après en avoir conservé une partie pour eux.

    En rentrant, Aki reçoit enfin une réponse de Luka :

    « Salut Aki, désolée de te répondre que maintenant mais j’avais du travail. Comme tu t’en doutes je vais bien. Je suis contente d’apprendre que vous êtes devenus plus fort. Vous êtes les bienvenus ici, mais j’aimerais que vous me prouviez votre force. Je vous confie la mission d’aller trouver les dragons de feu et le dragon des forêts avant de me rejoindre. Pour cela vous avez besoin de vos armes. Les dragons de la forêt se trouve au palier 178 dans la « Forêt enchantée » et les dragons de feu sont au palier 164 au « Volcan Flamboyant » et enfin il faudra nous rejoindre avec eux au palier 200 à Koshin no mura. Bonne chance à vous »

     

    Chapitre 22 : Les dragons des ténèbres

    Après avoir déposé les dragons de lumière, Luka se rend au palier 196. Elle n’hésite pas un instant pour la direction à suivre et rejoint sans tarder la zone « Montagne Noire » En arrivant elle regarde autour d’elle un instant avant de déclarer :

    -Salut tout le monde. Me revoilà

    Immédiatement des dragons aussi noirs que leur environnement se mettent en mouvement afin de s’approcher de l’humaine. L’un d’entre eux dit :

    -Bienvenue Luka. Nous ne t’attendions pas aussi tôt.

    -Oui je sais Doragon mais il se trouve que les choses ont été plus rapide que prévu grâce aux dragons des eaux.

    -Je vois. Tu viens nous conduire à ta ville ? ; questionne le chef noir

    -Oui tout est prêt pour vous accueillir.

    -Bien. Alors nous allons nous préparer sur le champ

    D’un mouvement de la tête, le chef enclenche le processus de préparation. Tous les dragons se mettent au travail avec une grande efficacité. Plus rapidement que pour les dragons blancs le matin, le clan des ténèbres est prêt au départ.

    Alors qu’elle aide les guerriers à se charger, Luka est rejointe par le Doragon et une jeune dragonne. Aussitôt la jeune humaine déclare :

    -Salut Kura. Tu as l’air en forme.

    -Il faut bien ; répond la dragonne ; un guerrier doit être prêt à tout moment

    -Un guerrier ?! ; s’étonne Luka

    -Et oui. J’ai passé l’épreuve il y a quelques jours.

    -C’est une super nouvelle. Félicitations Kura

    -Bon je dois aller voir les autres ; intervient le Doragon ; Luka tu seras avec Kura pour nous guider. Elle est encore jeune donc elle ne sera pas en charge d’affaires

    -D’accord ; répond l’humaine

    Après avoir jeté un coup d’œil à Kura, elle décide de retourner aider les guerriers à finir de se préparer avec la dragonne

    Très vite, tout le clan est prêt à partir et Luka monte sur le dos de la jeune guerrière. Tandis qu’elles guident le groupe de dragons jusqu’à la ville, elles discutent encore

    -Alors cette ville ? Elle correspond à ce que tu voulais ?

    -Elle a même dépasser mes attentes

    -C’est super alors

    -Kura, tu te souviens de ce que je t’ai dit à l’époque ?

    -Oui je me souviens. Tu n’es pas liée qu’à moi mais aussi à un dragon de lumière… Par contre je souviens pas de son nom, désolée

    -Il s’appelle Shiro. Il doit avoir à peu près le même âge que toi. Et il est presque guerrier

    -Presque ; s’amuse la guerrière

    -Oui. Le déménagement de leur clan a empêché son examen. Il va sûrement le passer rapidement

    -Oh… dommage, je pensais avoir de l’avance

    -Et non. Il est sûrement aussi doué que toi

    -On verra ça ; défie la dragonne

    Luka profite de ce moment pour vérifier que le clan suit toujours le rythme puis, comme tout va bien, elle vérifie leur itinéraire :

    -A ce rythme on devrait arriver dans une vingtaine de minutes.

    -Génial. J’ai hâte de voir cette ville.

    -Tu vas voir, elle est époustouflante. Et votre partie est superbe.

    -Tu as séparé les clans ?

    -Euh oui. J’ai pensé que ce serait mieux le temps que tout le monde apprenne à se connaître

    -Tu as pensé à nos souhaits ?

    -Comment ça ?

    -Les Doragon voudront sûrement être au milieu de tout les clans. Et nous, nous voudront peut être être près de vous.

    -J’y ai pensé. Les Doragon ont des bâtiments près du cœur de la ville et nos demeures sont adaptées pour accueillir des dragons

    -Tu as prévu large ?

    -La plupart des maisons peuvent atteindre 4 dragons. La mienne j’ai prévu 10

    -Je vois. Tu as vraiment penser à tout

    -Je te l’ai dit. Cette ville est plus que parfaite. Elle a dépassé mes attentes

    Kura sourit et finit par se concentrer sur le trajet. Comme l’avait estimé Luka, une demie-heure après le départ de la montagne noire, ils aperçoivent la ville. Rapidement ils arrivent sur place et commencent l’atterrissage. Kura est la dernière à se poser. Luka regarde les dragons qui sont venus les accueillir et va saluer les Doragon du clan de la terre et du clan d’or :

    -Bonjour Doragon

    -Bonjour Luka ; disent ensemble les deux dragons

    -Vous avez eu le temps de visiter la ville ?

    -Oui ; répond le dragon orange ; Tu as réalisé quelque chose d’incroyable

    -Je n’ai rien fait seule

    -Même si le clan des eaux t’a aidé, l’idée venait avant tout de toi ; déclare le chef marron

    -Ils ont raison ; annonce le Doragon bleu ; Sans tes consignes nous n’aurions rien pu faire

    -Les autres clans arriveront quand ? ; questionne le chef du clan des ténèbres en saluant les autres Doragon

    -Ils arriveront quand les derniers membres de mon équipe seront là. Mais ça risque de demander un peu de temps. ; répond calmement Luka

    -Tu n'en as pas encore la moindre idée n'est ce pas ? ; déclare le Doragon noir

    -J'avoue que non ;sourit la jeune humaine

    Les Doragon rigolent de la réponse puis ils vont aider le clan des ténèbres à s'installer. Une fois le clan installé, Luka s'éclipse pour rejoindre la bâtiment de guilde. Comme elle y trouve Shiro, Daichi, Renji et Kura elle leur propose:

    -Vous voulez venir habiter chez moi ?

    -Je pense que je vais aller chez Emiko; répond Renji

    -Et moi j'ai Kentin comme ça je pourrais apprendre à le connaître ; déclare Daichi

    -OK, alors je vais vous montrer la maison de Emiko et Kentin et vous ?

    -Je viens chez toi; s'exclame Kura

    -Moi aussi; affirme Shiro

    -OK alors allons voir tout ça.

    Luka commence par montrer à Daichi et Renji la maison de ses amis. Emiko ouvre la porte et laisse les deux dragons entrés. Immédiatement ils cherchent où s'installer. Ensuite Luka va chez elle et laisse les deux jeunes dragons découvrir la maison. Elle profite de leur exploration pour regarder le message qu'elle a reçu. En voyant qu'il provient de Aki elle va s'asseoir pour prendre le temps de le lire avec attention et d'y répondre. Quand elle fini, Shiro lui dit:

    -C'est vachement grand.

    -J'ai prévu large en me disant que je risquait de tous vous avoir au départ. Bon allons manger, le clan des eaux a prévu un grand repas pour tous vous accueillir

    Luka sort donc avec ses deux dragons et rejoins la place centrale où se rassemble les dragons de tout les clans et ses deux amis. Les festivités durent une bonne partie de la nuit bien que les petits soit couchés de bonne heure. Au petit matin, après avoir tout nettoyé, Emiko et Kentin vont se coucher tandis que Luka part à la chasse avec Shiro alors que Kura va dormir pour récupérer du trajet de la veille.

     

    Chap 23 : Départ à l'aventure

    Le lendemain de la réponse de Luka, Aki explique à Castiel et Leiftan la mission qui leur a été confié:

    -Voila donc il faut qu'on prévienne Fumio qu'on part et qu'on se mettent au travail

    -Elle n'a pas donné plus d'indication que les zones où trouver les dragons ? ; demande Leiftan en regardant la carte

    -Non.

    -Elle veut sûrement qu'on se débrouille. C'est comme la communication avec les dragons. Si ils vivent à l'écart c'est sans doute pour éviter les hommes donc on sera sûrement pas les bienvenus. ; déclare Castiel

    -Oui mais elle nous a donner un indice. Nous avons besoin de nos armes. Or Fuji nous a expliqué qu'elle était forgée à partir de cœur de dragon. Donc je suppose que leur montrer nos armes devraient suffire à leur montrer qui nous sommes et ce que nous venons faire chez eux non ? ; questionne Aki

    -Je sais pas... Peut être... On aura qu'à essayer; conclut Leiftan; Déjà il faut prévenir Fumio. On y va ce matin ?

    -Oui; répond Aki

    Aussitôt elle va en cuisine préparer le petit déjeuner. Leiftan mange un peu en buvant un thé noir, Aki mange en buvant un jus d'orange et Castiel se contente de boire deux café. Une fois leur repas terminé, ils se rendent à la guilde afin de rencontrer Fumio. Une fois dans le bâtiment il leur faut attendre 20min avant de pouvoir voir Fumio. Quand ils ferment la porte derrière eux, le chef de guilde demande:

    -Vous partez quand ?

    -Euh... Le plus tôt possible ; répond Aki surprise.

    -D'accord. Si vous pouvez au moins remplir un peu la réserve aujourd'hui ça nous aiderait beaucoup.

    -Pas de soucis; déclare Leiftan; Nous partirons donc demain à la première heure.

    -Merci. Autre chose avant que vous ne partiez. Si vous pouvez parler à Luka d'une alliance entre notre guilde je vous en serait très reconnaissant.

    -On a beaucoup de travail avant de la retrouver mais on le fera; annonce Aki

    -Je vous en remercie. Sachez que vous aurez toujours vos places de numéro au sein de cette guilde même si vous n'en faites plus parti. Personne ne peut prendre vos places. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle la place numéro est vu comme vide. Parce qu'elle appartient à Luka

    -Nous nous en souviendrons et si nous parvenons à convaincre Luka de créer cette alliance avec vous nous serons heureux de pouvoir mener des équipes avec certains membres de Masayoshi; dit Leiftan

    Fumio sourit puis laisse les trois jeunes aller chasser pour la guilde. Le midi ils mangent dans la forêt grâce à leur prise et reprennent très rapidement leur chasse. A la fin de la journée ils ont récolté un bon paquet de viande pour la guilde.

    Avant d'aller à la réserve, ils vont dire au revoir à Fuji et Su. Ils ne passent pas beaucoup de temps avec leurs deux aînés. Puis ils passent à la guilde et donnent leur récolte à la réserve. Au moment où ils allaient sortir, Logi les interpelle :

    -Fumio m’a dit que vous nous quittiez

    -Logi. Désolé mais c’est ce qu’on avait prévu dès le départ ; s’excuse Leiftan

    -Je sais ne t’inquiètes pas. C’était sympa de tout vous apprendre

    -Merci de l’avoir fait ; le coupe Aki

    -J’en suis heureux. Aujourd'hui, bien que vous soyez de jeunes joueurs, vous pouvez rivaliser avec n’importe quel bêta-testeur et cela est avant tout dû à notre enseignement à Fuji et moi. Et il n’y a rien de plus plaisant pour un ancien que de voir ses apprentis prendre leur envol

    -On dirait un père qui veut pas lâcher ses enfants ; lance Castiel

    -Tu n’as pas tord. J’espère sincèrement avoir l’occasion de jouer de nouveau avec vous dans le futur.

    Ils disent au revoir à Logi et rentrent chez eux. Aki demande en préparant le repas:

    -On fait comment pour la maison ?

    -On la vend. L'agence la rachète et ensuite ils se débrouillent; répond Leiftan en mettant la table.

    -C'est ce que tu as été demander après le départ de Emiko et Kentin ? ; questionne Castiel

    -Oui, j'ai préféré poser la question aussitôt pour avoir toutes les infos avant qu'on se décide à partir.

    -Donc il faudra retourner à la guilde demain ; soupire Aki

    -Non j'ai vendu la maison ce soir en précisant qu'on restait encore cette nuit. Donc on a juste à prendre nos affaires et meubles et partir

    -D'accord ; répond Aki en apportant le repas

    Ils mangent rapidement puis Aki va se coucher laissant Castiel et Leiftan seuls. Le premier commence à ranger dans son inventaire les différents meubles de la maison. Leiftan le regarde faire avant de dire:

    -Tu penses pouvoir tout prendre ?

    -Sûrement. De toute façon je suis celui qui a le plus grand inventaire dans l'équipe donc va bien falloir que ça rentre.

    -Avec Aki on peut en prendre un peu quand même.

    -Aki devra s'occuper du nécessaire pour les repas. Et toi tu as déjà ton inventaire de charger avec tout tes carnets d'infos et stratégies

    -C’est vrai mais y a pas mal de meubles quand même

    -Leif’ laisses moi faire tu prendras ton matelas et ça ira bien

    -Ok. Retires pas tout les meubles qu’on mange demain matin avant de partir

    -J’suis pas idiot non plus

    Leiftan rigole et s’éclipse rapidement dans sa chambre. Castiel fait le tour de la maison pour mettre les meubles dans son inventaire. Il laisse dans la cuisine les ustensiles de base pour que Aki puisse cuisiner puis la table et les coussins dans le salon pour le petit déjeuner du lendemain et il ne pénètre pas dans les chambres de Aki et Leiftan. Il finit donc par aller dans sa chambre et, après avoir débarrasser le maximum, il se couche et s’endort rapidement

    Le lendemain, Aki et Leiftan se lèvent de bonne heure. Aki rejoint la cuisine pour préparer le petit déjeuner tandis que Leiftan vide sa chambre avant de descendre au salon. Quand elle le voit Aki lui demande :

    -On fait quoi avec Castiel ?

    -Laisses le dormir au maximum il sera toujours plus aimable que si on le réveille maintenant

    -D’accord. Bon qu’est ce qu’il y a à faire ce matin ?

    -Il faut vider les chambres et ranger la cuisine en veillant à ce que tu prennes les ustensiles que tu pourrais avoir besoin pour le voyage

    -Le tri dans la cuisine a déjà été fait. Il ne reste que l’essentiel

    -Castiel a sûrement déjà pris pas mal d’avance. Donc il reste ta chambre et cette table mais là c’est Castiel qui s’en occupera

    -D’accord. Je vais commencer à ranger le matériel de cuisine alors

    Une fois la cuisine vidée, Aki va dans sa chambre. Il ne lui faut pas longtemps pour vider sa chambre et quand elle revient dans le salon, Castiel n’est toujours pas levé. Elle demande donc :

    -On le réveille ?

    -On n’a plus vraiment le choix. Il ne manque plus que lui

    -Tu t’en charges ?

    Leiftan soupire avant d’acquiescer et d’aller réveiller son ami. Aki en profite pour faire du café et elle le pose sur la table au moment où Castiel sort de sa chambre de mauvaise humeur. Leiftan le suit silencieusement et ferme la porte de la chambre derrière lui.

    Castiel s’assoie à table et commence à boire le café. Au bout de la deuxième tasse, Leiftan tente de lui parler :

    -On a vidé la cuisine et les chambres. J’ai pris ton matelas comme il ne restait que ça dans la tienne. Tu as juste à vider le salon et on pourra y aller

    -Laisses moi finir mon café avant

    Face à la réponse agressive de son camarade, Leiftan se mord la lèvre, culpabilisant de lui avoir parler trop tôt. Dix minutes plus tard, Castiel demande :

    -Donc il faut juste que je range les cousins et la table ?

    -Oui c’est ça ; répond faiblement Leiftan

    -Ok ; dit Castiel en s’exécutant ; Alors on peut y aller

    Castiel est le premier à sortir de la maison. Aki le rejoint après avoir nettoyé la tasse qu’il a utilisé. Enfin, Leiftan sort en fermant la maison derrière lui. Ils restent un instant à observer leur ancienne demeure puis ils se mettent en route.

    Grâce à leurs entraînements avec Logi et Fuji, ils se téléportent au palier 164 pour trouver les dragons de feu.

    Dès qu’ils arrivent, Leiftan sort sa carte pour trouver la zone où devraient se trouver le clan de dragons

    -Alors ?; questionne Castiel

    -On va avoir de la marche. Il faut aller vers le nord, je pense qu’il nous faudra au moins 3h pour atteindre le Volcan Flamboyant et il faudra encore trouver les dragons

    -Donc mettons nous en route maintenant ; déclare Castiel en partant vers le nord rapidement imité par ses compagnons

    Contrairement aux estimations de Leiftan il fallu 1h à l'équipe pour atteindre le Volcan Flamboyant. Une fois dans la zone Aki s'arrête et demande :

    -Comment on les trouve ? On pense savoir comment les aborder mais déjà faut les avoir en face de nous.

    -Essayons de voir si on trouve des traces ; suggère calmement Leiftan

    -Et pour ça on fait le tour de toute la zone ?! ; s'impatiente Castiel; Aki a raison il nous faut une autre méthode pour les trouver que de chercher à l'aveugle

    Leiftan regarde ses deux camarades fatigués par leur longue marche et soupire. Puis il propose de faire une pause. Aucun des deux ne le fait se répéter, ils s'affalent immédiatement par terre. Pendant qu'ils se reposent, Leiftan réfléchit à la localisation possible du clan de feu en regardant la carte. Au bout de 10min, Aki et Castiel ont suffisamment récupéré et regardent Leiftan toujours concentré sur la carte. Après quelques minutes d'attente, Castiel s'approche pour le secouer mais il est surpris par l'exclamation de son ami :

    -Mais bien sûr. Quel con je suis.

    Leiftan se lève d'un coup et regardent ses compagnons :

    -Je sais où ils sont. J'aurais dû le réaliser plus tôt.

    -Leif' tu nous expliques; suggère Aki

    -Pas le temps. Venez faut qu'on aille vers le cœur du volcan.

     

    Chapitre 24 : Dragons de feu

    Ils atteignent rapidement le cœur du volcan et découvrent un autre univers. Ils sont témoins d’un spectacle incroyable. De jeunes dragons s’amusent dans les pattes d’anciens, dans le ciel, de nombreux guerriers volent dans la fumée du volcan.

    Après un temps d’admiration, les trois humains se décident à avancer vers le centre du volcan. En les apercevant, les guerriers donnent l’alerte en se posant. Ils se mettent rapidement en position de combat tout en se plaçant entre le clan et les trois jeunes. Une guerrière, se démarquant par sa prestance, lance froidement :

    -Partez ! Vous n’avez rien à faire ici

    -Attendez nous sommes là pour une bonne raison ; tente Leiftan

    -Vous avez toujours de bonnes raisons et ensuite vous nous tuez donc je ne veux rien savoir. Partez ou mourrez !

    -Luka nous envoie ; déclare avec désinvolte Castiel

    Aussitôt la guerrière est déstabilisée par les paroles du chevalier. Elle le regarde s’avancer en poursuivant sa déclaration :

    -Elle nous a dit de vous trouver et de vous conduire dans sa nouvelle ville. Je pense que ceci peut vous prouvez notre identité

    Castiel sort de son fourreau son épée. En la voyant les guerriers commencent à s’agiter mais la guerrière fait revenir le calme très facilement :

    -Assez ! Je veux bien vous croire, cette épée est une preuve suffisante pour nous. Mais nous avons besoin de temps pour nous préparer

    -Bien sûr. Castiel va rester avec vous et nous on va aller chercher le clan des forêts ; déclare Leiftan

    Castiel acquiesce puis ils regardent tout les deux la Doragon rouge qui finit par approuver :

    -Tu nous guidera jusqu'à tes amis une fois que nous serons prêts.

    Sur cette décision, Leiftan et Aki saluent le clan de feu et partent au palier 178.

    Castiel les regarde disparaître avant de se retourner vers les dragons rouges. La plupart d’entre eux s’étaient déjà mis au travail. Castiel demande donc à la Doragon :

    -Qu’est ce que je peux faire pour aider ?

    -Pas grand-chose. Éventuellement tu peux prendre quelques objets pour aider les guerriers. Je me souviens que Luka nous avait expliqué avoir un lieu de rangement très grand mais non encombrant.

    -Ouais l’inventaire. Je vais voir ce que je peux prendre parce que j’ai déjà mis toutes nos affaires à tout les trois.

    -Merci. Kasai va t’aider à faire le tour.

    D’un mouvement de la queue, la guerrière invite un jeune dragon à s’approcher. Elle continue ses explications :

    -Kasai est le dragon qui a donné son cœur à Luka pour ton arme. Il est certes jeune mais tu pourras compter sur lui pour t’aider

    Sur cette rapide présentation, la guerrière rejoint les autres membres du clan laissant les deux garçons.

    Castiel regarde Kasai un moment avant de dire :

    -Merci pour l’épée. Elle est génial

    -Euh de rien ; répond avec étonnement Kasai ; Viens on va voir ce que tu peux faire

    Kasai part le premier pour faire le tour du clan rapidement suivi par le jeune homme. Tandis que Castiel discute avec les dragons et prend certaines de leurs affaires, le jeune dragon fixe l’épée accrochée dans le dos du jeune homme.

    Après avoir été voir tout les dragons, Castiel se tourne vers Kasai :

    -Et toi tu n’as rien à prendre ?

    -Juste quelques trucs

    -Alors allons y

    Kasai regarde un instant Castiel avant d’aller vers la tanière des apprentis. Il commence à fouiller dans ses affaires et en sort quelques objets.

    -Tu prends que ça ?

    -Oui le reste n’a pas d’importance

    Castiel range les objets désignés par Kasai et regarde le tas restant

    -Tu es sûr de toi ? Tout ça à l’air d’avoir pas mal d’importance

    -Ce ne sont que des souvenirs de jeune dragon. C’est sans importance pour un guerrier

    Castiel regarde le dragon un moment avant de se résigner. Ils rejoignent ensemble la Doragon pour savoir ce qu’il reste à faire.

    -Si vous avez fait le tour de tout le clan il ne reste plus rien. Voyez ensemble la route à suivre pour rejoindre le clan des forêts

    -Ok ; répond Castiel

    Il se tourne vers Kasai qui lui fait signe de le suivre et s’éloigne du centre du camp. Le dragon s’installe à l’ombre et demande :

    -Tu as une carte ?

    -Ouais

    Castiel affiche sa carte et pointe du doigt :

    -Alors nous on est ici et Leif’ et Aki vont là pour trouver le clan des forêts mais pour le moment je ne sais pas exactement où ils seront. Ça va dépendre de la localisation du clan des forêts.

    -Ce clan a pour habitude de vivre au milieu des arbres

    -Toute la zone est une forêt….

    -Laisses moi finir. Même s’ils vivent au milieu des arbres ils ont besoin d’espace comme tout dragon pour décoller afin d’aller chercher leur gibier. Donc ils ont tendance à s’installer dans des clairières au centre de la forêt.

    -Je vois. Je préviens Leif’ et on regarde où ils pourraient être.

    Castiel envoie rapidement cette information à son ami puis il affiche de nouveau la carte et essaie de deviner l’endroit où vit le clan des forêts avec le dragon rouge.

    Au bout d’une demi heure, Kasai déclare en montrant un point sur la carte :

    -Je pense que cet endroit est le bon. C’est pile le centre de la forêt et si je me fie à ce que tu m’as expliqué à propos de cette carte, cette clairière doit être très spacieuse

    -On va partir sur cette position pour commencer et on verra quand Aki et Leif’ auront trouvé le clan si on avait vu juste ou si on doit réajuster notre destination

    -Il ne nous reste plus qu’à attendre le départ alors.

    Kasai ferme donc les yeux, Castiel l’observe un moment avant de s’appuyer contre lui et fermer les yeux à son tour. Ils sont réveillés par la Doragon au bout d’une quarantaine de minutes :

    -Vous êtes prêts pour qu’on y aille ?

    Castiel se lève en s’étirant les bras au dessus de la tête tandis que Kasai étire ses ailes avant de répondre :

    -Oui désolé de vous avoir fait attendre

    -Ne t’inquiètes pas. On vient juste de finir de nous préparer. Vous avez pu voir la direction à prendre pour rejoindre le clan des forêts ?

    -Oui grâce à la carte de Castiel nous avons pu définir un lieu possible pour le camp du clan vert

    -Très bien. Vous serez nos guides moi je vais aider à surveiller les jeunes.

    -Bien ; répond Kasai

    Immédiatement le dragon rouge invite Castiel à prendre place sur son dos tandis que le reste du clan s’envole. Une fois le garçon en place, le dragon s’élance dans le ciel à son tour et prend la tête du clan en direction de la forêt enchantée.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :